«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Un nouveau centre de tri intra-muros

Crédits photo : Mairie de Paris - Henru Garat
[17/01/2013]

Alors que les collectes sélectives de déchets ont quasi doublé depuis 2001, un centre de tri nouvelle génération s'installe dans le 15e, traitant 15 000 t/an de déchets recyclables collectés aux environs.

Totalement écologique, il limite toute nuisance et s'intègre dans son environnement. Visite en vidéo, des camions-benne aux chaînes de tri manuel.

Pourquoi un centre de tri dans Paris?

Une logique de proximité. Construire un centre de tri à Paris contribue à mieux répartir les centres de traitement des déchets sur l’ensemble de l’agglomération parisienne et à se rapprocher des lieux de production de déchets. Ainsi, les coûts et les nuisances associés au transport des déchets ménagers sont limités

Visite du nouveau centre en vidéo : de l'arrivée des bennes aux chaînes de tri


C'est le premier centre de tri des déchets... par mairiedeparis

Le centre de tri

Implanté au coeur d’une zone d’activité urbaine dense, le centre de tri occupe une superficie de 11953 m2 et s’élève sur deux niveaux seulement. Il a été construit selon des critères de Haute Qualité Environnementale avec une intégration architecturale et paysagère soignée et des équipements limitant les nuisances pour le personnel et l’environnement. Le site comporte aussi 6 000 mètres carrés d'espaces verts.
Le centre est composé :
- d'une halle de réception et de tri
- d'une halle de stockage et de conditionnement
- de locaux sociaux et d'entretien...

Il est équipé d'une chaîne de tri mécanique complétée par des cabines de tri manuel. 
Montant de l'investissement : 30 millions d'euros.

Totalement HQE (Haute Qualité Environnementale)

Le bâtiment est basse consommation, et construit avec des matériaux de construction recyclables ; panneaux solaires pour la fourniture de 50 % de l’eau chaude sanitaire ; cellules photovoltaïques pour la production de 25 000 kWh/an d’électricité ; raccordement au réseau de chauffage urbain ; récupération des eaux de pluie et gestion du débit d’eau vers le réseau d’assainissement en cas d’orage.
Conformément à la Charte de Qualité Environnementale signée entre la Ville de Paris et le Syctom l'agence métropolitaine des déchets ménagers, dès la phase chantier, des mesures sont prises pour limiter au maximum le bruit, les vibrations, les poussières et gérer au mieux les consommations d’eau et la production de déchets.

Fonctionnement


Chez eux, les Parisiens trient et déposent leurs déchets recyclables (cartons, papiers, plastiques, boîtes en acier et aluminium, briques alimentaires) dans les bacs à couvercle jaune. Les collectes sélectives sont ensuite acheminées dans des centres de tri.
Là, chaînes de tri mécanisées et agents trieurs séparent et conditionnent ces différents matériaux avant leur envoi vers les filières de recyclage. Grâce à la valorisation matière des déchets, le centre de tri contribue ainsi à préserver les ressources naturelles.

Le sens du tri

La chaîne de tri du nouveau centre fait intervenir, dans l'ordre, une trémie d'alimentation, une cabine de pré-tri manuel (retrait des sacs fermés, des films plastiques, du verre, du petit électroménager, des grands cartons), une cabine de tri mécanique (crible balistique des journaux et magazines, overband à acier, tri optique des bouteilles PEHD et PET), une cabine de tri manuel (affinage du tri précédent), une autre de sur-tri manuel (séparation entre plastiques blancs et plastiques colorés, tri des canettes en aluminium), et enfin des alvéoles de stockage des matériaux recyclables. Ce centre réceptionne les collectes sélectives d’une partie des 5,6,7,14 et du 15e arrondissements 6 jours sur 7, du lundi au samedi.  Chaque jour, 20 camions-bennes amènent les déchets recyclables et 5 semi-remorques évacuent les balles de matériaux triés vers les filières de recyclage.

Une équipe de 54 personnes assure l’exploitation du centre de tri, dont 34 agents-trieurs environ. La réinsertion professionnelle des populations locales en difficulté est favorisée. Le traitement de l’air dans les cabines de tri, leur insonorisation réduisant les nuisances sonores, le confort visuel généré par l’éclairage naturel et l’ergonomie des postes de travail évitent les mauvaises postures et assurent aux équipes les meilleures conditions de travail possibles.

Centre de tri Paris XV
62 rue Henri Farman
75015 Paris

Une vocation de sensibilisation : « trier, recycler, préserver »
Le centre de tri à Paris XV est conçu comme une vitrine pédagogique et environnementale, principalement orientée vers les usagers du périphérique : le message « Trier, recycler, préserver » inscrit sur la façade du centre, le jardin suspendu de 250 m2 et le mur végétal, la forêt de bambous lumineux visible la nuit, sont autant d’éléments pour interpeller les regards des passants et sensibiliser aux problématiques environnementales.
Un parcours de visite pédagogique
Un espace d’accueil et un parcours de visite adaptés sont aménagés pour accueillir le public. Le circuit permet de découvrir le bâtiment et de faire comprendre aux visiteurs son utilité. Après un passage par le jardin, ils peuvent découvrir le quai de déchargement des collectes sélectives, les cabines de tri, les alvéoles de stockage des matières et la zone de stockage des balles.
Ce parcours pédagogique, appuyé par l’architecture du bâtiment, s’inscrit dans la stratégie du Syctom de sensibiliser au geste de tri le grand public et les scolaires.
Le Syctom accueillera le public à Paris XV lors de sa première Journée Portes Ouvertes le samedi 18 juin de 10h à 18h. Renseignements auprès de : maria@syctom-paris.fr

Comment bien trier vos déchets?
Que mettre dans la poubelle jaune? Dans la verte? La blanche ? Comment se débarrasser des piles, ou des objets encombrants? Que faire des médicaments non consommés?
Consulter la rubrique
 
Tout sur le tri et le recyclage
Les collectes sélectives ont presque doublé depuis 2001 (+97% sur le territoire du Syctom). Cette augmentation montre une conscience accrue des habitants de l’utilité du geste de tri.
Mais trier, à quoi ça sert ?
- 7 000 revues et journaux permettent de fabriquer 1 tonne de papier recyclé
- 627 canettes en aluminium permettent de fabriquer un vélo
- 10 kg d’acier (conserves et aérosols) permettent de fabriquer un chariot de
supermarché
- 14 bouteilles d’eau se recyclent en un pull polaireLe tri des déchets et leur collecte comment ça marche?

Que deviennent vos déchets? Comment faire enlever un objet encombrant? Liste des CVAE, Centres de Valorisation et d'Apport es Encombrants (déchèterie), rapports annuels sur l'élimination des déchets...
Consulter la rubrique 

Composition de la poubelle jaune en Agglomération parisienne

42,3% Journaux/Revues/Magazines
23,6 % E rreurs de tri
19 % Emballages alimentaires en carton fin et léger
5,3 % Plastiques
0,6% Emballages liquides alimentaires
1,5 % Acier
0,1% aluminium
0,3 % Petits appareils ménagers

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris