«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Les lampes

Crédits photo : Mairie de Paris - François Grunberg
[19/02/2014]

Toutes les lampes usagées ne peuvent pas être jetées à la poubelle. Certaines contiennent des produits dangereux et nécessitent une collecte et un traitement spécifiques en vue de leur recyclage.

Les lampes qui ne doivent pas être jetées à la poubelle

Le matériel d’éclairage fait partie des déchets d’équipement électrique et électronique (DEEE ou D3E). Un DEEE est un déchet fonctionnant grâce à des courants électriques ou des champs électromagnétiques, c’est-à-dire tous les équipements fonctionnant avec une prise électrique, une pile ou un accumulateur.

Les lampes usagées qui peuvent être recyclées sont faciles à reconnaître

  

Le symbole « poubelle barrée » figure sur la lampe et signifie qu’elle ne doit pas être jetée avec les ordures ménagères.

 

 

 Parmi ces lampes, on retrouve : les lampes à basse consommation, les tubes fluorescents et les lampes à LED.

>> Consulter la liste complète des lampes concernées par le recyclage  

Récylum, éco-organisme créé en 2005 et agréé en 2006, a pour objet d’organiser en France la collecte et le recyclage de ces lampes usagées détenues par les particuliers et les professionnels, pour le compte de tous les producteurs qui le souhaitent. Ce sont plus de 193 millions de lampes qui ont été recyclées depuis.

>> www.recylum.com  

Ces lampes usagées qui ne doivent pas être jetées dans les bacs, doivent être triées et déposées dans l’un des 22 000 points de collecte ouverts au public répartis en France. 

Au premier trimestre 2014, Récylum comptabilise 396 magasins de proximité et 91 grands magasins qui collectent les lampes usagées à Paris.


Où déposer vos lampes usagées à recycler ?

 Entrez votre adresse ou votre code postal pour avoir les points de collecte près de chez vous :

Les lampes usagées peuvent être rapportées dans tout magasin qui vend des lampes neuves : commerce de proximité, grande surface, magasin de bricolage, grossiste… Ces distributeurs ont l’obligation de reprendre les lampes usagées de leurs clients. Récylum vient ensuite récupérer les lampes collectées. Les déchets enlevés sont soit directement transportés vers le centre de regroupement le plus proche, soit d’abord rassemblés sur une plateforme logistique en vue d’un tri préalable à leur transport vers les centres de recyclage dédiés.

Les lampes usagées qui doivent être recyclées peuvent également être rapportées en CVAE  (Centre de valorisation et d’apport des encombrants-anciennement déchèterie) ou être confiées à votre électricien.

La nouvelle vie des lampes
Plus de 90% du poids des lampes est recyclé.

Une fois les composants dépollués et séparés, les différentes matières qui composent la lampe sont valorisées :le verre peut servir à fabriquer des tubes de néon neufs ou des isolants pour le bâtiment, le mercure s’utilise comme du mercure neuf pour produire des lampes, les métaux sont réutilisés par l’industrie métallurgique et les terres rares (silicates, aluminates) entrent dans la fabrication de nouvelles lampes recyclables.

Les lampes qui doivent être jetées à la poubelle
Seules les lampes à filament, c’est-à-dire les « ampoules classiques » à incandescence et les halogènes peuvent être jetées dans le bac à couvercle vert avec les ordures ménagères.

Leur composition ne nécessite pas de traitement particulier, ce qui permet leur élimination avec les déchets ménagers. S’il fallait les collecter, l’impact sur l’environnement causé par leur transport ne serait pas compensé par les gains écologiques issus du recyclage.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris