«« retour

SOMMAIRE

Accueil du dossier

Sur le même sujet

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Envoyer | Imprimer | A+ | A- | A= DOSSIER

Le Maréchal Leclerc de Hauteclocque

Crédits

Issu d'une famille de la noblesse picarde, Philippe Leclerc de Hauteclocque embrasse la carrière des Armes en passant par Saint-Cyr.
De 1926 à 1939, il occupe des postes d'instructeur ou d'état-major avec un séjour de trois ans au Maroc (1926-1930).
Combattant valeureux en 1940, évadé, blessé, il adopte le pseudonyme de Leclerc pour protéger sa famille et rejoint le général de Gaulle à Londres.
Il joue un rôle capital dans le ralliement du Cameroun (26 août), puis du Gabon (12 novembre),  la conquête du Fezzan sur les Italiens (1941-1942), la formation au Maroc de la 2ème Division blindée (1943-1944).
ll est l'artisan avec sa division de la libération de Paris, le 25 août 1944 puis de celle de Strasbourg, le 23 novembre.
Son baroud s'achève à Berchtesgaden, le 5 mai 1945.
Nommé chef du corps expéditionnaire français en Extrême-Orient, Leclerc signe le 2 septembre 1945, au nom de la France, l'acte de capitulation du Japon. Devenu inspecteur des forces armées en Afrique du Nord, il meurt dans un accident d'avion le 28 novembre 1947.
En 1952, il est élevé à la dignité de Maréchal de France.

» couverture du Petit Journal Leclerc disponible au Mémorial-Musée au format PDF (792,8 Ko)

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris