«« retour

Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Les collections

Ary Scheffer

Chronologie

1795  
10 février. Naissance à Dordrecht d'Ary Scheffer. Son père Johann-Bernhard est portraitiste et peintre d'histoire, sa mère, Cornélia Lamme, miniaturiste. Deux autres enfants naîtront : Charles-Arnold en 1796, Henry en 1798.
1806 
Johann-Bernhard Scheffer est nommé peintre à la cour de Louis-Napoléon, roi de Hollande.
1809 
30 juin. Mort de Johann-Bernhard Scheffer.
1810 
Ary Scheffer présente un portrait dans une exposition à Amsterdam. La même année, il va à Lille puis s'installe à Paris avec sa mère et ses frères. Inscrit à l'atelier de Pierre Guérin, il a pour condisciples Géricault, puis Delacroix.
1818-1830  

Avec son frère Arnold, journaliste au Globe, Scheffer fréquente l'entourage du général La Fayette. Son atelier est le lieu de rencontre des libéraux qui cherchent à porter au pouvoir le duc d'Orléans. En 1822, il devient professeur de dessin des enfants de la famille d'Orléans. Au Salon de 1828, avec Les Femmes Souliotes, il est considéré comme l'un des peintres importants de l'école Romantique.
1830  

29 juillet. Naissance de Cornélia, fille naturelle d'Ary Scheffer. L'artiste fait construire deux ateliers dans la maison qu'il loue, rue Chaptal.


1831 
Au Salon, Marguerite au rouet et Faust dans son cabinet consacrent sa célébrité. Il reçoit des commandes pour le musée historique de Versailles.
1836 
Il soutient la carrière de Théodore Rousseau et organise rue Chaptal une exposition des artistes refusés au Salon.
1839 
2 janvier. Mort de la Princesse Marie d'Orléans.
4 juillet. Mort de sa mère, Cornélia Lamme-Scheffer.
1842 
Mort accidentelle du duc d'Orléans, Scheffer est chargé du projet de cénotaphe, exécuté par Triqueti.
1846 
Dernier Salon auquel participe l'artiste. Il y expose Saint Augustin et Sainte Monique.
1848 
Scheffer aide la famille royale à quitter Paris et abrite rue Chaptal une partie de leur collection d'art.
1850 
16 mars. Scheffer épouse Sophie Marin, veuve de son ami le général Baudrand,
6 novembre. Il est naturalisé français.


1851
Scheffer est très affecté par le coup d'Etat de Louis-Napoléon qui ruine ses espoirs de République. Il ne participe plus aux Salons et ne reçoit plus de commandes de l'Etat, mais son oeuvre connaît une célébrité croissante.
1853 
Arnold Scheffer, malade, s'installe rue Chaptal avec son fils de 4 ans, Ary-Pené.
Il meurt le 12 décembre. Scheffer adopte son neveu.
1856 
1er juillet. Mort de Sophie Marin-Scheffer.
22 septembre. Mort de Daniel Mann, dernier doge de Venise en exil qu'il avait hébergé dans sa maison.
1857  

Grande activité artistique. Il a une crise cardiaque.
1866 

Mort de la reine Marie-Amélie. Scheffer assiste à ses obsèques en Angleterre.
15 juin. Mort d'Ary Scheffer dans sa maison de campagne à Argenteuil.
5 août. Cornélia Marjolin, héritière de son père, achète la propriété de la rue Chaptal jusqu'alors tenue en location, et s'y établit.

Mise à jour le : 28 janvier 2014
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris