«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Envoyer | Imprimer | A+ | A- | A= DOSSIER

De la maison au musée

Crédits

La maison qu'il habitait, située sur une pente abrupte,
offrait une disposition architecturale assez singulière.
-On y entrait
Un peu comme le vin entre dans les bouteilles
Il fallait descendre trois étages pour arriver au premier.

Théophile Gautier, Ecrivains et artistes romantiques.
Avec la Maison de Victor Hugo et le Musée de la Vie romantique (collections George Sand), la Maison de Balzac est l'un des trois musées littéraires de la Ville de Paris.

Située au cœur de l'ancien village de Passy, cette maison est la seule demeure parisienne de l'écrivain qui subsiste aujourd'hui. Balzac y vécut de 1840 à 1847 et y conçut La Comédie humaine. En ce lieu également il écrivit quelques-uns de ses plus beaux romans tels La Rabouilleuse, Splendeurs et misères des courtisanes ou encore La Cousine Bette et Le Cousin Pons.
Son appartement de cinq pièces se trouvait au dernier étage de cette maison à trois niveaux et ouvrait sur un jardin, comme aujourd'hui.

L'écrivain y avait trouvé refuge sous le nom de "M. de Breugnol" pour fuir ses créanciers et il fallait un mot de passe pour entrer chez lui...
 

Acquise par la ville de Paris en 1949, la maison fut aménagée en musée, puis dotée d'une bibliothèque.
 

Le mobilier de l'écrivain ayant été dispersé à la mort de sa veuve, Mme Hanska, le cabinet de travail, seul, a été partiellement reconstitué. Dans les autres salles du musée, des tableaux, des objets personnels de Balzac, des manuscrits, des éditions originales, des estampes et bien d'autres objets rendent compte de la vie et de l'œuvre de l'écrivain, ainsi que de l'époque durant laquelle il vécut.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris