«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Les arbres remarquables à Paris

Les arbres remarquables par arrondissement

Est de Paris
12e arrondissement

 

Kaki
Diospyros kaki

Kaki

Jardin de l'école Du Breuil
Adresse : Route de la Ferme, route de la Pyramide
Accès : RER Joinville le Pont

Ce kaki (Diospyros kaki, Thunb.) est remarquable par son âge et, en hiver, par ses fruits décoratifs.
Il appartient à la famille des Ebenaceae, originaire de Chine.
En 2011, cet arbre mesurait 12 mètres de hauteur pour un tronc de 1,60 mètre de circonférence.

Originaire de Chine et du japon.
Kaki est l'abréviation du nom japonais de son fruit 'kakino'. Il fut introduit en Europe dès 1796.
Gros fruits jaunes persistant une partie de l’hiver, comestibles quand blets. Ses fruits sont pris d’assaut par les merles et les étourneaux après les premières gelées.

 

 

 

 

 

 

Faux orme de Sibérie
Zelkova carpinifolia
Faux orme de Sibérie - Arboretum de l´école du BreuilArboretum de l'école du Breuil
Adresse : Route de la Ferme, route de la Pyramide
Accès : RER Joinville le Pont

Ce faux orme de Sibérie (Zelkova carpinifolia, Koch), planté en 1852, est remarquable par son port et par son écorce. De la famille des Ulmaceae, il est originaire d’Asie mineure.


En 2011, cet arbre mesurait 12 mètres de hauteur pour un tronc de 2,45 mètres de circonférence.

Origine : Caucase et Iran
Etymologie : de dzelva = nom local de cet arbre au Caucase
carpinifolia = du latin ‘ à feuilles de charme’
Introduit en Europe en 1760 et à Paris par André Michaux en 1782  où il fut cultivé au jardin du roi. On fondait de grands espoirs pour l’exploitation de son bois, mais sa croissance est peu rapide. Depuis il a été un peu oublié.
Cet arbre de grande longévité a un port original par son tronc trapu surmonté de très nombreuses branches dressées et parfois soudées entre elles. Son feuillage présente une remarquable couleur automnale.
Son bois brun doré compact et élastique était très recherché pour la confection de crosses de fusils.
Bien qu’appartenant à la même famille que l’orme, il n’est pas atteint par la graphiose (Ceratocystis ulmi).

 

 

Micocoulier de Provence
Celtis australis

Microcoulier de Provence

Adresse : 27 boulevard Soult
Accès : Métro Porte Dorée

Ce micocoulier de Provence (Celtis australis, L.), planté en 1906, est remarquable par son âge et par sa circonférence. De la famille des Cannabaceae, il est originaire du sud de l’Europe.
En 2011, cet arbre mesurait 16 mètres de hauteur pour un tronc de 2,20 mètres de circonférence

Originaire du Sud de la France
Planté souvent comme arbre d’ornement.
De croissance lente, son fût est relativement court
Il peut atteindre un age avancé   600 ans.
On le trouve en plaine  jusqu’à 900 m
Les fruits, drupes globuleuses de la taille d’un gros pois violet noir sont comestibles. Ils arrivent à maturité en septembre. On en tire de l’huile
Son tronc est court à grosses cannelures.
Colorant jaune à partir des racines. Propriétés médicinales.
La hauteur moyenne est de 15m, mais il peut atteindre les 45 m dans les régions plus au sud.
La forme des feuilles des espèces européennes de Celtis a peu évolué depuis 20 millions d’années

 

 

Platane commun
Platanus x acerifolia

Platane commun Bercy

Parc de Bercy
Adresse : Rue Paul-Belmondo, rue Joseph-Kessel, rue de l'Ambroise, rue François-Truffaut, rue de Bercy, rue de Cognac, rue de Pommard, cour Chamonard
Accès : Métro Bercy ou Cour Saint Emilion

Ce platane commun (Platanus x acerifolia, Willd.), planté en 1895, est remarquable par son port et par sa circonférence.
De la famille des Platanaceae, il est hybride entre le platane d'Orient et le platane d'Occident.
En 2011, cet arbre mesurait 35 mètres de hauteur pour un tronc de 5,10 mètres de circonférence.

Appelé aussi Platanus x hispanica.
Etymologie : platanus = du grec ‘platys’ large et plat (allusion à la forme des feuilles)
acerifolia = du latin ‘à feuille d’érable’
Inconnu à l’état sauvage, il est considéré comme étant soit un hybride entre le Platanus occidentalis L. d’Amérique du Nord et le Platanus orientalis L. originaire des Balkans, soit une ancienne forme cultivée de ce dernier.
C’est l’un des arbres qui supporte le mieux la pollution atmosphérique et les tailles sévères. Ses fruits, caractéristiques du genre Platanus, sont des akènes velus serrés les uns contre les autres. Ils forment une boule compacte qui persiste jusqu’au printemps.
Les fruits sont irritants.
L’écorce se desquame.

Mise à jour le : 21 novembre 2014
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris