«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=En cas de neige...

Crédits photo : Flickr - alexdelaforest
[25/01/2013]

Le déneigement et la lutte contre le verglas des chaussées sont effectués par les services municipaux mais ceux des trottoirs incombent aux propriétaires et syndics d’immeuble. Toutefois, en fonction de l’évolution des conditions météorologiques, ce plan est susceptible d’être adapté.

Il neige qui fait quoi?

En temps normal, avec des chutes de neige modérées et des températures proches de 0° le partage des tâches entre services municipaux et riverains s’établit ainsi :
- Les services de la propreté procèdent au salage préventif des 600 km d’axes prioritaires, Voies où passe une ligne de bus, Voies rapides (les périphériques), Voies dont la pente est supérieure à 5%.
- Les services locaux de propreté salent 20 000 points stratégiques pour les piétons dont: 17 147 passages piétons, 324 escaliers, 703 accès aux bouches de métro, 1 933 abris bus, 196 ponts et les emplacements où se tiennent des marchés alimentaires).
- Les autres directions de la ville traitent à l’aide du sel et du sable mis à leur disposition les abords de leurs différents équipements (espaces verts, équipements sportifs, écoles...)


- Obligations des riverains: Au vu de l'arrêté interpréfectoral du 16 juin 1937(format pdf) les riverains, les propriétaires, les locataires ou occupants de boutiques, magasins et de tous locaux ayant immédiatement accès sur la voie publique, ont l'obligation de déblayer devant chez eux : ils doivent dégager le trottoir sur toute la longueur de la façade et sur une largeur allant jusqu’à quatre mètres. Ils doivent également procéder à un salage préventif. Les trottoirs arborés doivent être sablés et non salés.

Le sel et le sable ne sont pas fournis.  On peut trouver du sel de déneigement en droguerie ou en grandes surfaces, ou à défaut du gros sel de cuisine. Le sable se trouve  dans les enseignes de bricolage. Une poignée de sel ou de sable par m2 suffit.

Une affiche rappelant ces consignes est téléchargeable et imprimable directement ici. Elle est également disponible auprès du service de la propreté de son arrondissement.

Télécharger Affiche neige au format PDF (242,4 Ko) [Nouvelle fenêtre] 

Trouver les coordonnées du service de la propreté de son arrondissement 


 


Neige : la ville sale !

Décision exceptionnelle par grand froid

En épisode de grand froid et sur décision exceptionnelle du Maire de Paris, les services municipaux peuvent être amenés à se substituer aux riverains dans leurs obligations. Les agents de la Ville de Paris sont alors mobilisés au traitement de l’ensemble des trottoirs (2 400 km) et de la plupart des voies de circulation. Il s’agit d’assurer, dans des conditions météorologiques exceptionnelles, la sécurité des Parisiens et la continuité des déplacements dans la Ville. Les opérations de collecte des ordures ménagères peuvent subir de courtes perturbations. Ces prestations reprendront normalement après l’épisode de froid.

Alerte météo comment ça marche?

Les services de la propreté de Paris se basent sur des informations fournies par Météo France ainsi que sur l’observation d’indicateurs météo fournis par 5 stations (Lilas, Albert Kahn, Av. de Versailles, Observatoire, Tour Saint-Jacques) implantées dans les 5 zones climatiques parisiennes. Celles-ci fournissent plusieurs paramètres : température de la surface, du corps de la chaussée, température et humidité de l’air, précipitations, température de congélation de l’humidité sur la chaussée.
Ils se basent également sur un service fourni par météo France, météo+, qui donne des images satellitaires, radars et observations des stations météo implantées sur le territoire.
L’ensemble de ces données fournies par les stations parisiennes et Météo France sont comparées à des seuils. Ces seuils ont été définis dans chaque zone climatique de Paris pour les différents paramètres météorologiques et leur franchissement indique les actions à mettre en œuvre : de l’information au lancement d’opérations de salage et ou de déneigement.

Mise en application du plan d'alerte neige

Chaque année, du 15 novembre au 15 avril, 24 heures sur 24, 7 jour sur 7, le service technique de la propreté de Paris est en alerte pour lutter contre la neige et le verglas, l’objectif étant de maintenir la circulation au sein de la Capitale. Des plans d’action, comportant essentiellement des opérations de salage et l’utilisation de lames, ont ainsi été élaborés. Une panoplie d’itinéraires couvrant environ 600 km de voies tient compte des zones climatiques et des priorités (voies rapides, ponts, voies en pente, couloirs de bus). Lorsqu’un risque de verglas ou de chute de neige est annoncé (givre, pluies verglaçantes ou chute de neige inférieure à 5 cm), elle déclenche la mise en oeuvre des moyens d’intervention et assure les opérations de salage mécanique, ainsi que le déblaiement des chaussées de Paris (dans le cas de chute de neige atteignant ou dépassant 5 cm). A tout moment, elle dispose d’une centaine d’agents, de 34 saleuses, et de 30 lames ou étraves.

Les consignes de circulation

La politique de déplacement dans la ville incite naturellement les Parisiens à utiliser les transports en commun. En cas de précipitations neigeuses, le Préfet de police, qui a compétence sur la région Ile de France déclenche le Plan Neige Ile de France, et incite particulièrement les habitants de la région à utiliser les transports en commun.

Le salage des chaussées.

Paris est découpé en 6 zones climatiques. Dans chaque zone climatique les températures de l’air, du sol et l’hygrométrie évoluent de façon relativement homogène. Ces informations sont enregistrées et traitées afin d’adapter les interventions. La neige fond à une vitesse de l’ordre de 2 cm/h sur une chaussée traitée et circulée à condition que des calories soient disponibles dans le sol. Si on sale trop, cela épuise les calories du sol. La recommandation est 25g par m². Compte tenu de l’importance du réseau des voies parisiennes (1200 km), il est donc impératif que les services en charge du salage se concentrent sur les voies prioritaires (600 km).
Le reste des voies secondaires de la Capitale est salé par le roulage des véhicules qui transportent du sel avec leurs roues. Si la chute de neige est faible et de courte durée, de l’ordre de 1 à 2 cm/h, ce traitement peut suffire.
Si la chute dure quelques heures, il est nécessaire d’effectuer un nouveau salage pour renouveler le sel qui a été évacué par la fonte. En cas de chute importante, supérieure à 5 cm/h, il devient nécessaire de passer des trains de lames de déneigement pour évacuer la neige de la chaussée en la repoussant sur le coté et d’effectuer ensuite un nouveau salage. 

Conséquences possibles sur les actions de propreté et la collecte des déchets

Lors d'un épisode neigeux important ou de risque de verglas, certains services publics comme la collecte des ordures ménagères ou le nettoiement peuvent être perturbés. Le balayage des trottoirs est immédiatement suspendu pour maintenir le sel et les opérations de lavage sont également suspendues pour éviter la formation de verglas. La collecte peut aussi être perturbée en cas de sortie difficile des bennes depuis les garages situés à l'extérieur de Paris.

Et dans les parcs et jardins?

Dans les espaces verts la neige doit être souvent déblayée manuellement. Certaines zones sont sablées. Pendant les périodes de neige le jardin demeure ouvert sauf lorsqu’il présente des dangers. Les motifs de la fermeture ainsi que sa durée, lorsque celle-ci peut être appréciée, sont affichés à l’entrée des secteurs concernés. En cas de gel, il est interdit d’accéder et de circuler sur la glace formée au-dessus de toutes les pièces d’eau, ruisseaux, lacs, fontaines et bassins. Les gazons gelés ne supportent pas le piétinement et il est recommandé de rester dans les allées quand les jardins sont ouverts malgré la neige ou le verglas.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris