«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Je réduis ma production de déchets

Flickr - Midway Journey
[18/02/2013]

Quelques astuces pour limiter le volume de vos ordures ménagères.

Trier c'est bien, mais réduire ses déchets c'est encore mieux. En triant vous contribuez à la préservation des ressources naturelles. En recyclant les matériaux ou en limitant la fabrication des produits, vous réduisez les nuisances liées à l'élimination des déchets (collecte, incinération).

 

Quelques actions au quotidien permettent de réduire ses déchets et de préserver son environnement :

 

Prendre un panier ou un sac réutilisable pour faire ses courses. Pourquoi utiliser des centaines de sacs par an pour ses courses, alors qu'un cabas fait aussi bien l'affaire ? La durée de vie des sacs jetables est en moyenne de 20 minutes: ils sont très peu réutilisés. Pour en limiter l'emploi, il suffit de les refuser à la caisse lorsque l'on achète 1 ou 2 produits facilement transportables ou de se servir à la place d'un cabas ou de sacs réutilisables.

 

Choisir des produits avec peu d'emballages.

Privilégier les produits à la coupe ou en vrac. Fromages et charcuteries à la coupe, fruits et légumes au détail, légumes secs, céréales, vis et clous en vrac. Il y a de nombreuses manières d'éviter les emballages superflus.
En plus de produire moins de déchets, les produits à la coupe ou en vrac sont le plus souvent moins coûteux.

Préférer les produits conditionnés en format "familial" ou utiliser des recharges.  Il est préférable de choisir les produits grands formats qui ont moins d'emballage. Autre avantage, un produit qui comporte moins d'emballage est souvent plus économique. Utiliser les éco-recharges permet de diminuer la quantité d'emballages de 50 à 70% par rapport aux produits classiques et d'économiser ainsi les matières premières nécessaires à la fabrication des emballages.


Eviter les produits jetables tels que lingettes, serviettes en papier ...

Utiliser des piles rechargeables ou, mieux des appareils sans piles. Ces dernières permettent de diminuer le rejet de produits polluants, d'éviter de consommer des ressources naturelles rares et de faire des économies. Lorsque c'est possible, il est préférable de brancher ses appareils directement sur le secteur. Déposer les piles usagées et les accumulateurs en panne dans les points de collecte disposés chez les commerçants ou en déchèterie permet de récupérer les métaux lourds qu'ils contiennent.

Je fais réparer. Pourquoi se débarrasser d'un bien (appareil, vélo...) en panne, qui ne fonctionne plus quand il n'y a qu'une seule pièce à changer ? Une simple réparation permet souvent de remettre un appareil ménager en état de marche. Cela évite un nouvel achat et permet une économie de matière première. Joints, courroies ou fusibles par exemple peuvent être fournis par les magasins de pièces détachées. On peut aussi faire appel aux artisans réparateurs. Pour savoir où et comment réparer ou faire réparer : 

Des sites existent comme co-recyclage.com  pour tout type de bien. 

Pour les vélos, cyclofficine est un atelier de réparation participatif et solidaire, situé dans le 20e : site web 

Ou bien encore AICV, association située dans le 19e, où l'on peut faire réparer ou apprendre à réparer : site web 

co-recyclage, cyclofficine et AICV font partie des acteurs du Paris durable, réseau d'acteurs menant des actions environnementales et citoyennes. 

Lien vers le site des Acteurs du Paris durable

Quand je renouvelle mes appareils electro-ménager j'en choisis un basse consommation en énergie. Ces infos font désormais l'objet d'un étiquetage spécial.

Je limite mes impressions. Est-il absolument nécessaire d'imprimer un document? Si oui imprimer recto-verso, utiliser le verso comme brouillon, n'imprimer que ce qui est nécessaire et privilégier l'envoi par mél, quelques bons réflexes à prendre.

Je choisis de la vaisselle réutilisable pour les repas en plein air. Les assiettes et couverts à usage unique surchargent inutilement les poubelles. Pourquoi ne pas investir dans de la vaisselle réutilisable à de multiples occasions. C'est pratique, facile d’entretien, très tendance et plus agréable.

Au bureau, j'utilise ma tasse. Combien de gobelets sont jetés par jour et remplissent inutilement les poubelles du bureau alors qu’il est si simple d’utiliser une tasse pour prendre son café ou son thé ? De plus en se servant d’une tasse, on redécouvre le plaisir de boire dans un contenant isolant qui garde sa boisson chaude plus longtemps.

Mettre un stop pub sur sa boîte aux lettres. Vous ne lisez jamais les prospectus, et si vous choisissiez de ne plus en recevoir ? Mettre un Stop Pub sur sa boîte aux lettres est un geste simple. Il permet non seulement de ne plus recevoir de prospectus indésirables mais également d'économiser le papier. Télécharger Stop Pub 

Envisagez le recylage où la réutilisation de vos déchets:
Pour les déchets en bon état et réutilisables anciens appareils électroménagers, informatiques, téléphones portables, meubles, vêtements, chaussures peuvent parfois être réutilisés. Vous pouvez les déposer en dépôts-vente, participer à un vide-grenier ou les donner à des associations.

 

Participez au vide-greniers de votre quartier Tous les week-ends des brocantes et vide-greniers s'installent dans les quartiers parisiens. Programme et organisateurs  

Les ressourceries et recycleries parisiennes collectent, réemploient et valorisent les déchets.
L'Interloque a été la première ressourcerie de la Capitale inaugurée en juin 2007.  

Pensez à échanger ou donner ou vendre d'occasion pour en faire profiter quelqu'un. Vous faites le grand ménage de votre garde robe, de votre intérieur ? Ne jetez surtout pas vos vêtements ils peuvent rendre service à quelqu'un. Idem pour les meubles, objets, electroménager, TV, vaisselle...dont vous n'avez plus l'usage. Ou donner? 

Votre bibliothèque déborde? Ne jetez pas vos livres, faites en profiter des associations ...Un certain nombre d'associations recueillent des dons de livres de particuliers, sous condition de bon état. Où donner des livres ?

Déchets alimentaires où déchets verts Alors que le volume global des déchets parisiens commence à décroître régulièrement (- 3% en 2009 à Paris), nos déchets de cuisine et de jardins continuent à remplir la moitié de nos poubelles. Alors, pourquoi ne pas aller plus loin en recyclant aussi les biodéchets qui se transforment facilement en compost, pour amender jardinières et espaces verts communs ? Comment installer un composteur? 

Que deviennent les dechets déposés dans les poubelles à couvercle jaune et à couvercle blanc? Le principe est de produire une nouvelle matière, appelée matière première secondaire, à partir d’un déchet recyclable. Pour en savoir plus 

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris