«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Les cartes du bruit de Paris

Mairie de Paris
[14/05/2013]

Depuis le 30 juin 2007, toutes les grandes agglomérations doivent disposer de cartes de bruit de leur territoire. Consultez les cartes de bruit pour Paris…

En juillet 2002, l’Union européenne a adopté une directive qui oblige toutes les agglomérations de plus de 250 000 habitants à établir des cartes de bruit des infrastructures terrestres (air, fer, route) et des industries de leur territoire et des plans de prévention de l’exposition au bruit.

Paris a déjà publié des cartes en 2003 et 2004. Elles viennent d'être mise à jour.

Puce environnement Quelles sont les différences par rapport aux cartes de 2003 et 2004 ?


Les précédentes cartes publiées par Paris respectaient les normes légales de l’époque. Elles avaient été calculées pour l’ensemble des voies de Paris en deux et trois dimensions pour les périodes de jour (6h-22h) et de nuit (22h-6h).

La directive européenne introduit une période de soirée qui coupe l’ancienne période de jour en deux parties de 6h à 18h (jour) et de 18h à 22h (soirée). La période de nuit (22h-6h) demeure identique.
L’autre nouveauté est la création d’un indicateur global de bruit regroupant les indicateurs des trois périodes : le Lden. ‘L’ étant le symbole de la puissance acoustique, ‘den’ correspondant à Day, Evening et Night pour, en français, Jour, Soirée et Nuit. Cet indicateur fait une moyenne arithmétique des valeurs de bruits de chaque période en majorant de 5dB(A) la période de soirée et de 10dB(A) la période de nuit.

Une autre différence avec les précédentes cartes de Paris est que l’Europe n’oblige pas la réalisation de cartes en 3 dimensions. Pour répondre à l’obligation légale, Paris a d’abord réalisé les cartes obligatoires en deux dimensions. En 2008, des cartes en trois dimensions viendront compléter ces premières cartes.

Puce environnement Quelles sont les sources de données ?

Les nouvelles cartes ont été établies en utilisant les bases de données les plus récentes pour chaque thème, à savoir :
- fond de plan : décembre 2006, direction de l’urbanisme de la Ville de Paris
- trafic routier : décembre 2006 – mars 2007, direction de la voirie et des déplacements
- population : 1999, INSEE
Le progiciel utilisé a été développé par les sociétés SIRIATECH et GAIA développement à partir du moteur de calcul de bruit du centre scientifique technique du bâtiment, MITRHA.

Puce environnement Quelles sont les particularités des cartes 2007 ?

Les nouvelles cartes ont nécessité de nouvelles études pour déterminer le trafic moyen de la période de soirée, 18h-22h. Il s'avère que la circulation moyenne est à peu près similaire de la période de jour (6h-22h). Si bien que la carte de jour est identique à celle de soirée. En revanche, il a été constaté une grande baisse de trafic pour la période de nuit.

Puce environnement Des statistiques qui évoluent à la baisse

Comme pour les cartes de 2004, l'exposition de la population au bruit routier a été calculée pour chaque période. On note une baisse de la population soumise à un bruit important le jour (-2% soumis à plus de 70 dB) et une augmentation de 6 points des personnes habitant dans des zones relativement plus calmes de moins de 60 dB(A) le jour.
La nuit, plus de 47% des Parisiens habitent des immeubles exposés à moins de 55 dB(A) et 4,5% sont soumis à plus de 65 dB(A)
contre 7% en 2004.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris