«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Découvrez l'insertion par l'activité économique

Crédits photo : Marc Verhille. Mairie de Paris
[29/01/2014]

La Ville de Paris soutient tout particulièrement le secteur de l’économie sociale et solidaire via les entreprises d’insertion, les associations intermédiaires, les entreprises de travail temporaire d’insertion, les régies de quartier, les chantiers d’insertion. Mais Paris soutient également certains modes de productions solidaires comme les sociétés coopératives d’activité (SCOP), avec une attention particulière portée aux coopératives d’activité et d’emplois. Un engagement de proximité pour que ceux et celles qui le souhaitent puissent trouver une activité.

Travailler en Entreprise de travail temporaire d’insertion (E.T.T.I.)


Vous êtes en grande difficulté ? Les Entreprises de travail temporaire d’insertion (E.T.T.I.) peuvent vous proposer des missions d’intérim, avec un accompagnement social et professionnel. La durée globale des missions en ETTI peut se prolonger jusqu’à 24 mois au maximum. Si travailler dans une ETTI vous intéresse, vous devez d’abord faire valider par le Pôle emploi que vous relevez des publics prioritaires pour ces emplois.

Consulter les adresses des entreprises de travail temporaire d'insertion (E.T.T.I.) 

Travailler en Entreprise d’insertion professionnelle (E.I.)

Vous êtes demandeurs d’emploi de très longue durée ou allocataires du R.S.A. ?

Les Entreprises d’insertion (E.I.) ont pour vocation d’embaucher, pour une durée maximale de deux ans, des personnes qui ne sont pas susceptibles d’être recrutées par des entreprises de droit commun. Elles vous assurent un encadrement technique dans le cadre de votre travail, un suivi individuel dans votre projet professionnel, ainsi qu’un soutien pour les démarches périphériques à l’insertion (logement, santé, problèmes administratifs...).

Le recrutement se fait après validation de la candidature par le Pôle Emploi.

Consulter les adresses des entreprises d'insertion (E.I.) 
Les Associations intermédiaires (A.I.)

Vous êtes sans emploi et vous rencontrez des difficultés sociales et professionnelles ?

Les Associations intermédiaires (A.I.) ont pour vocation de vous proposer des missions ponctuelles auprès de particuliers, d’organismes non-marchands ou d’entreprises, en vous proposant des contrats de travail. Elles fonctionnent selon le même principe que les agences de travail temporaire.

Vous pouvez effectuer un maximum de 750 heures par an dans le cadre de ces mises à disposition. Or, s’il s’agit d’une mission en entreprise, la mise à disposition annuelle est de 240 heures maximum, pour un salaire équivalent à celui d’un salarié occupant le même poste à qualification équivalente.

L’État apporte une aide financière aux structures concernées pour un montant compris ente 4 600 € et 24 400 €. Elles sont également exonérées des cotisations patronales.

Le Département de Paris aide au recrutement d'allocataires parisiens du Revenu de Solidarité Active (R.S.A.) à hauteur de 4 €/heure.

Consulter les adresses des associations intermédiaires (A.I.)
Les Régies de quartier

Vous êtes en difficulté professionnelle et cherchez des solutions dans votre quartier ? Les  régies de quartier de Paris, implantées généralement dans les quartiers parisiens « Politique de la Ville », recrutent leurs salariés parmi les habitants du quartier. Elles peuvent apporter une réponse à votre démarche d’insertion en vous proposant un emploi aidé de proximité.

Ces structures associatives regroupent les collectivités locales, les bailleurs sociaux, les associations locales, les entreprises et les habitants. Elles ont pour mission de concilier insertion professionnelle (en recrutant des personnes en difficulté sur contrat aidé), amélioration des espaces collectifs de l’habitat, développement du lien social et dynamisation économique locale.

Consulter les adresses des régies de quartier 

Travailler dans un atelier ou un chantier d’insertion

Vous souhaitez travailler mais vos qualifications actuelles sont très faibles ? Un emploi dans un atelier et chantier d’insertion (ACI) peut être la première étape vers une reprise durable d’activité professionnelle. Il s’agit de projets limités dans le temps, généralement portés par une association. Les chantiers d’insertion, qui durent en général entre six mois et un an, proposent à leurs salariés un parcours de retour vers l’emploi dans des domaines variés, comme, par exemple, l’entretien des espaces verts, le bâtiment ou la puériculture.

Le recrutement se fait après validation de la candidature par le Pôle Emploi. Des contrats aidés sont ensuite signés avec les salariés des chantiers d’insertion.

Consulter les adresses des chantiers d'insertion

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris