«« retour

Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Rénovation énergétique des immeubles du 13e

OPATB : comment ça marche ?

Qui est concerné ?

L'OPATB lancée par la Ville de Paris a identifié 330 immeubles, construits en 1940 et 1981, qui pourront bénéficier de ce dispositif avec pour objectif des économies d’énergie, plus de confort et une réduction de la facture énergétique des habitants.
La Ville de Paris propose à ces copropriétés privées de réaliser un diagnostic thermique entièrement gratuit et d'accompagner les conseils syndicaux qui souhaitent entamer des travaux dans leur recherche des solutions les plus adaptés et des financements.
L'expérimentation de ce dispositif est d'abord faite sur le 13e arrondissement de Paris. En effet, le 13e est l’arrondissement qui comporte le plus grand nombre d’immeubles énergivores avec chauffage collectif.
En savoir plus sur ce choix en cliquant ici 

Quels critères pour le choix des immeubles ?

Dans le cadre de l'OPATB, 3 critères ont été retenus :

- Des logements privés (c'est-à-dire hors logements sociaux et propriétés institutionnelles, équipements publics, immeubles de bureaux et activités)
- Des copropriétés et monopropriétés de plus de 2 logements
- Des immeubles construits entre 1940 et 1981 (étiquettes énergétiques entre D et F)

Les propriétés non concernées par l’OPATB seront alors redirigées vers le dispositif "Copropriétés Objectif Climat".

Pourquoi ces 330 immeubles ?

330 parcelles ont été sélectionnées pour intégrer le programme car leur potentiel thermique justifiait une intervention :
- 80% d'immeubles construits avant 1974 (date de la 1ère règlementation thermique)
- 90% de façades avec des fenêtres à simple vitrage ou à isolation inefficace
- 82% des immeubles exposés à l’ensoleillement
- 95% d'immeubles avec toiture terrasse
- Une majorité d'immeubles construits sur caves et /ou de parking
- etc.

Mise à jour le : 21 février 2013
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris