«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=La démocratie participative et la citoyenneté

[11/08/2009]

Les élèves, dès l’école primaire, sont de plus en plus incités à s’intéresser à la vie de leur école.

Puce éducation Dans le primaire

Les élèves, dès l’école primaire, sont de plus en plus incités à s’intéresser à la vie de leur école, en devenant par exemple représentants de leur classe, ou chargés d’une responsabilité au sein de l’établissement.


Visuel représentant puce3.gifJeunes citoyens

Hors vie scolaire, des conseils de la jeunesse d’arrondissement, mis en place dans la plupart des arrondissements, permettent aux jeunes Parisiens de s’engager très tôt dans la vie citoyenne. à noter, il existe également des conseils d’enfants dans certains arrondissements.

Visuel représentant puce3.gifLes médiateurs

L’éducation nationale a mis en place un réseau de médiateurs académiques, intervenant en cas de litige, avant de la saisir, vous devez avoir effectué une première demande d’explication ou une contestation de la décision auprès du décideur. La saisine du médiateur est directe et se fait par écrit à :
Médiateur de l’académie de Paris – Rectorat de Paris - 47 rue des écoles, 75230 Paris Cedex 05
» mediateur.acad@ac-paris.fr
Ministère de l’Éducation nationale – Le médiateur national - 1 rue Descartes, 75231 Paris Cedex 05
» mediateur@education.gouv.fr

Puce éducation Dans le secondaire

La vie scolaire est en elle-même un apprentissage de la démocratie. Cinq droits fondamentaux ont été édictés pour les lycées : se réunir, publier, afficher, s’associer et élire des représentants. Au collège et au lycée, les délégués des classes représentent leurs camarades auprès des professeurs ainsi que devant le conseil de classe. Chaque classe élit deux délégués et des représentants des élèves participant au conseil d’administration. Des représentants des élèves siègent également au conseil de discipline.


Le conseil de la vie lycéenne (CV L) associe les élève à la vie de l’établissement. Présidé par le chef d’établissement assisté d’un viceprésident lycéen, il comprend dix délégués lycéens et dix représentants des personnels et des parents (ces derniers ne prennent pas part aux votes).

Il formule des avis et/ou des propositions pour la vie de l’établissement. Le conseil académique à la vie lycéenne réunit vingt lycéens pour deux ans qui délibèrent sur la politique éducative de l’académie, sous la présidence du recteur. Deux élus par académie se réunissent au Conseil national de la vie lycéenne.

Présidée par le ministre de l’éducation nationale, cette instance se réunit trois fois par an et donne son avis sur la politique éducative menée pour le lycée. Les principales organisations lycéennes sont la FIDL et l’UNL.


Les conseils de la jeunesse de Paris visent à mieux prendre en compte les aspirations des jeunes Parisiens, à encourager leur implication dans la vie de la cité et leur accès à la citoyenneté, à soutenir et accompagner leurs projets collectifs et citoyens. Ils s’adressent aux jeunes Parisiens qui habitent, étudient ou travaillent à Paris. L'inscription au conseil de la jeunesse de son arrondissement (CJA) peut se faire tout au long de l'année en contactant l’animateur de l’arrondissement concerné (voir coordonnées sur le site de votre arrondissement). Pour participer au Conseil parisien de la jeunesse (CPJ), il faut être âgés de 15 à 25 ans et désigné dans un des deux collèges du CPJ (un pour les membres des CJA et un pour d'autres jeunes).
Plus d’info sur www.cpj.paris.fr

Puce éducation La citoyenneté : droits et devois

Le règlement intérieur des établissements scolaires a valeur de contrat passé avec les enseignants et l’institution. Il est co-signé par l’élève et ses parents, ou un représentant légal. Il détaille les horaires, les règles élémentaires d’hygiène, les absences et retards, les mesures de sécurité et la protection des locaux. Il est parfois mentionné l’interdiction d’objets (bijoux) et/ou de jeux (ballon, etc.).


Dans les collèges et les lycées, le règlement est établi par le conseil d’administration. Il définit les règles de sécurité et d’hygiène, l’organisation de la scolarité, les obligations et interdictions. Tenus d’assister à tous les cours, les élèves doivent faire justifier leurs absences ou retards par leur représentant légal. Il est possible de quitter l’établissement en cas d’absence d’un professeur ou après la cantine si les parents en ont signé l’autorisation (l’élève majeur est libre de le faire).

Si les élèves outrepassent leurs droits, ils encourent des sanctions. Le premier niveau est l’avertissement. Le deuxième niveau est l’exclusion temporaire, qui peut découler de trois avertissements ou d’un manquement grave. Une exclusion de plus de huit jours ou définitive ne peut être prononcée que par le conseil de discipline. Elle sanctionne des fautes particulièrement graves, comme les atteintes aux biens et aux personnes.

Dans les collèges et les lycées, le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté réunit sous la présidence du chef d’établissement, les personnels d’éducation, sociaux et de santé.
Il propose des actions pour aider les parents en difficulté et lutter contre l’exclusion. Enfin, il définit un programme d’éducation à la santé, à la sexualité et de prévention des comportements à risques.
Visuel représentant puce3.gifDevoir de mémoire

Dans les écoles parisiennes, des plaques commémoratives rendent hommage nominativement aux élèves juifs arrachés à leur école et morts en déportation. Une cérémonie préparée par les élèves et les enseignants a accompagné chaque apposition de plaque en présence d’élus, de représentants de l’Académie et de l’ensemble de la communauté éducative.
Visuel représentant puce3.gifDroits de l'homme et République


À l’initiative de la Mairie de Paris, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est désormais affichée dans tous les établissements scolaires parisiens.
la Ville de Paris s’attache également à faire réinscrire la devise républicaine " Liberté, Egalité, Fraternité " au fronton des écoles. Paris marque ainsi son attachement aux valeurs de la République et participe au développement de l’esprit civique des futurs citoyens.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris