«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Les cartes des zones inondables

Crédits photo : Mairie de Paris
[12/11/2014]

Presque chaque année, les voies sur berges sont fermées pour quelques jours, voire pour plusieurs semaines, parce que la Seine déborde de son lit. Si la hauteur d’eau devait être supérieure, ou si une brèche devait survenir dans le dispositif mis en place, l’eau pourrait se répandre sur la voie publique. Des cartes ont été mises au point pour identifier les zones inondables.

 

Grâce notamment aux aménagements réalisés en amont (barrages réservoirs) et aux rehaussements des chaussées dans Paris, des crues qui autrefois inondaient les berges et les rues avoisinantes sont aujourd'hui maîtrisées et ont disparu.
Mais des crues d'une importance exceptionnelle se sont déjà produites, à l'image de celle que Paris a connu en 1910.
Les conséquences sur la vie quotidienne des Parisiens sont alors bien évidemment considérables.
Si les mêmes conditions climatiques devaient se reproduire, aucun aménagement technique ne pourrait l'endiguer.
ll s'agit dès lors d'être informé de ce risque, de savoir comment se situer par rapport à lui et de connaître les gestes qui conviennent.

 

Pour prendre connaissance de la situation de votre lieu d'habitation, dans l'hypothèse d'une crue du type de celle de 1910, consultez le plan de votre arrondissement:

 

>> Voir la carte en plein écran 

 

 

Pour ceux qui habitent en zone inondable, quelques conseils pour se préparer.

 

Si une crue est annoncéela montée des eaux peut être prévue 3 jours au maximum à l'avance ce qui permet de réagir et de s'organiser

• Remontez dans les étages les objets auxquels vous tenez, les documents ou papiers importants, et en prévoyant les matériaux nécessaires à la mise hors d’eau des locaux inondables (batardeaux, planches, ciment, …) et au nettoyage après la décrue (pompes, jets d’eau sous pression, seaux, …) 
• Videz vos caves de tout élément pouvant occasionner une pollution (bidon d’huile, d’essence, de produits chimiques ; pots de peinture, …) 
• assurez-vous que les évacuations à l’égout de votre immeuble sont munies de clapets anti-retour 
• faites protéger par un cuvelage les sous-sols dans lesquels se trouvent des machineries d’ascenseurs ou des équipements vitaux tels que les chaudières, les tableaux électriques, les surpresseurs pour monter l’eau dans les étages, … 
• Ayez toujours en permanence à disposition des lampes électriques à piles pour pouvoir vous déplacer en cas d'absence d'électricité 
• Prévoyez le stationnement de votre véhicule hors des zones inondables 
• Tenez vous prêt à éventuellement évacuer les lieux 
• N’allez pas chercher vos enfants à l’école pour ne pas les exposer au danger. Un dispositif de prise en charge dans les écoles est prévu.

Pendant une inondation

• Montez à pied dans les étages sans prendre l'ascenseur 
• Coupez le gaz et l'électricité (notamment en partie basse de l'immeuble) 
• Obturez les ouvrants (portes, fenêtres, soupiraux, aérations) pouvant être atteint par l’eau 
• Ayez à disposition une radio fonctionnant sur piles, afin d'écouter les consignes données, pendant la crue, par les services publics. Ecoutez la radio (France Info 105.5 FM) et respectez les consignes des autorités. 
• Ne téléphonez pas afin de faciliter les communications des services de secours

Après l’inondation

• Ne réintégrez votre domicile que si les conditions sanitaires sont favorables 
• Ne rétablissez l’électricité que si votre installation a été vérifiée par votre fournisseur 
• Si vous sentez une odeur de gaz, sortez et prévenez ensuite la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris ou la Police Nationale 
• Faites l’inventaire de vos dommages et préparez vos dossiers d’assurance

 

Conseils pour remettre en état des locaux inondés

• Coupez l’électricité lors des opérations de nettoyage 
• Brossez et frottez les surfaces, 
• Appliquez ensuite de l’eau de Javel diluée 
• Pour nettoyer vos locaux, munissez vous de protections appropriées (masques, bottes, gants, cuissardes, …) les eaux et boues d’inondation sont très toxiques 
• Evacuez l’eau stagnante lentement afin d’éviter un affaissement des murs ou des planchers (il est conseillé d’évacuer un tiers du volume d’eau par jour) 
• Aérez en créant des circulations d’air dans les bâtiments.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris