«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=D’ou vient l’eau de Paris ?

Flicker - Esther Gibbons
[10/10/2013]

L'approvisionnement de Paris en eau provient à part égales de cours d'eau (Seine et Marne) et de sources situées parfois jusqu'à 150 km de la capitale !

  D'importants besoins quotidiens en eau

 

Paris compte plus de 2 100 000 habitants. De plus, près de 1 000 000 personnes y travaillent chaque jour. Pour satisfaire leur demande, 550 000 m3 d'eau potable en moyenne sont mis en distribution chaque jour.


Film institutionnel d'Eau de Paris par eaudeparis

Paris dispose également d'un réseau de distribution d'eau non potable qui assure le lavage des caniveaux ainsi que l'arrosage des plantations de la voie publique. La production moyenne est de l'ordre de 170 000 m3 d'eau non potable / jour.

  D'où vient l'eau de Paris ?

 

 

L'approvisionnement de Paris en eau provient à part égales de cours d'eau (Seine et Marne) et de sources situées parfois jusqu'à 150 km de la capitale !

Carte d'approvisionnement en eau de Paris:

» Consulter le document au format pdf 

· Les captages d'eaux souterraines (sources, puits)

La Ville de Paris possède, dans un rayon de 80 à 150 km autour de la capitale, de nombreuses sources qui lui fournissent environ la moitié de l'eau potable. Celles-ci se situent dans les régions de Sens, Provins, Fontainebleau, et à l'Ouest, près de Dreux.

Chaque fois que cela a été possible, on s'est efforcé d'amener à Paris les eaux captées par la seule gravité. En cas d'impossibilité, des usines de pompage, implantées près des captages, relèvent les eaux qui sont ensuite acheminées jusqu'à Paris, par gravité, à plan d'eau libre.

· Les eaux superficielles(rivières, fleuve)

Les eaux d'origine superficielle sont prélevées dans la Seine et la Marne. Elles sont traitées dans 2 usines de potabilisation situées dans le sud-est de la région parisienne (Orly sur la Seine, Joinville sur la Marne), qui fournissent l'autre moitié de l'eau potable destinée aux Parisiens.


L'eau en quelques chiffres:

- 102 zones de captages de sources
- 2 usines de potabilisation d'eaux de rivière
- 470 km d'aqueducs
- 3 600 km de conduites dans Paris
- 5 réservoirs dans Paris
- une capacité de production d'eau potable par jour équivalente à 2 jours de consommation moyenne des Parisiens


Paris peut-il manquer d'eau ?

La diversité des ressources (eaux souterraines et eaux de surface) garantit une sécurité d'approvisionnement de la capitale.

Avant d'être distribuée, l'eau potable est stockée dans 5 réservoirs principaux d'une capacité globale de 1 105 000 m3 d'eau, volume correspondant à plus de 2 jours de consommation. Le réseau parisien est interconnecté avec l'ensemble du réseau de la banlieue de Paris: en cas de besoin, les différents fournisseurs d'eau peuvent se porter mutuellement secours.

  La distribution de l'eau

La Ville de Paris possède depuis le Second Empire une double distribution d'eau qu'alimentent deux réseaux.

. Le réseau d'eau potable

Le réseau d’eau potable est alimenté principalement par des réservoirs établis à des emplacements permettant de desservir Paris. Les zones de distribution de l’eau des diverses provenances peuvent varier d’un jour à l’autre ou même d’une heure à l’autre en raison des contraintes de production.
Le réservoir de Montsouris (202 000 m3) alimente, à partir des eaux provenant des aqueducs de la Vanne et du Loing, les 1ier, 2e, 3e, 4e et 7e arrondissements, et en partie les 5e, 6e, 8e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 13e, 14e et 15e arrondissements, soit 35% de la ville.
Les réservoirs de Ménilmontant et des Lilas, les réservoirs et cuves de Belleville et de Montmartre (313 000 m3) alimentent, à partir des eaux provenant de l'usine de Joinville, les 18e, 19e et 20e arrondissements, et, en partie, les 9e, 10e, 11e et 12e arrondissements. Le réservoir de l’Hay-les-Roses (229 000 m3) alimente à partir des eaux provenant de l’usine d’Orly, une partie des 5e, 6e, 13e, 14e, 15e et 16e arrondissements.
Le réservoir de Saint-Cloud (426 000 m3) alimente, à partir des eaux provenant de l’aqueduc de l’Avre, le 17e arrondissements, et en partie les 8e, 16e et 18e arrondissements.
La capacité totale des réservoirs est d’environ 1 105 000 m3. 

 

( zoom)
Quelle eau pour quel quartier ?

Carte de la répartition par origine de l'eau distribuée dans Paris.

C'est le Centre de Contrôle et de Commande de Eau de Paris qui a pour mission d'assurer à chaque consommateur une eau potable de bonne qualité à une pression constante grâce à un système de télécommande. Il est également chargé de contrôler le bon fonctionnement de l'exploitation 24h/24.

95% des conduites du réseau d'eau potable sont situés dans les égouts ou les galeries techniques, ce qui facilite son entretien et évite la gêne de la circulation urbaine en cas de travaux ainsi que les dégâts chez les riverains en cas d'accidents. De nombreuses liaisons entre les parties du réseau existent, ce qui contribue à la sécurité de l'alimentation.

. Le réseau d'eau non potable

L'eau non potable est destinée principalement à l'alimentation des 2 500 réservoirs de chasse (sorte de chasse d’eau qui se déclenche périodiquement et automatiquement pour rincer les égouts) pour le nettoyage des égouts et de 12 000 bouches de lavage (bouches que les agents des services de la propreté ouvrent pour faire couler l’eau nécessaire au balayage des trottoirs et à l’évacuation des petits déchets dans les égouts). Les besoins en eau non potable sont de l'ordre de  170 000 m3/jour.

Le réseau d'eau non potable est alimenté à partir d'usine de pompage et de refoulement d'eau de la Seine et du Bassin de la Villette. La Ville de Paris est dotée de trois usines : l'usine d'Austerlitz alimente la partie basse, les zones moyennes et hautes étant alimentées par les usines d'Austerlitz, Auteuil et de la Villette.

Lien utile

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris