«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=S'informer sur les concours : nouveau système d’inscription

Crédits photo : D Jenan
[29/10/2013]

Tout savoir sur les concours...

 

CALENDRIER DES CONCOURS
» Calendrier 2011 (pdf 341 Ko)


ATTENTION : la Ville de Paris a mis en place pour ses concours un nouveau système d’inscription et de suivi des candidatures.

Vous trouverez  dans ce nouvel environnement toutes les informations d’un concours particulier (brochures, résultats…)   en cliquant sur sa fiche, y compris pour les concours du calendrier 2010 dont les inscriptions ont été effectuées avec l’ancien système.

Par ailleurs, pour les concours du calendrier 2011, après avoir créé votre espace personnel, vous pourrez, de façon simplifiée et sécurisée, vous inscrire en ligne pendant les périodes réglementaires, suivre l’évolution du traitement de vos candidatures, réceptionner vos convocations et prendre connaissance de vos résultats.
»  Accéder au module des concours : s'informer, s'inscrire en ligne, consulter les résultats... 

 

Sommaire :
> Conditions d’accès aux concours
> Les aménagements d’épreuves
> La reconnaissance de l’expérience professionnelle
> Comment s’inscrire aux concours ?
> Le déroulement des concours
> Que se passe-t-il après la réussite au concours ?


La Ville de Paris organise ses propres concours, à l’exception de l’accès à certains emplois qui est réservé aux élèves issus de certaines grandes écoles.


Conditions d’accès aux concours

Seuls sont admis à concourir les candidats qui remplissent les conditions. Ces conditions sont de deux ordres :

> Tous les concours sont soumis aux conditions générales d'accès à la fonction publique.

> Chaque concours est en plus soumis à des conditions qui lui sont propres :

   - Les concours internes sont réservés aux agents publics en fonctions le jour des épreuves et ayant un certain nombre d’années d’ancienneté dans la fonction publique.

   - Les concours externes sont en règle générale soumis à des conditions de diplôme.
A titre indicatif, le calendrier des concours précise la catégorie du concours, ce qui donne des éléments indicatifs sur le niveau de  diplôme exigé:
          Catégorie A : tâches de conception et de direction (ex : attaché, ingénieur, médecin…). Concours ouverts aux titulaires d'une licence ou plus. 
          Catégorie B : tâches d’application (ex : secrétaire administratif, technicien supérieur, agent de maîtrise…). Concours ouverts aux titulaires du bac ou plus. Certains concours nécessitent un diplôme à caractère professionnel (ex : assistant de service social...).
          Catégorie C : tâches d’exécution (adjoint administratif, ouvrier qualifié…). Concours ouverts soit sans condition de diplôme, soit aux titulaires du brevet ou d'un CAP, BEP, etc.

En règle générale, les parents ayant élevé au moins 3 enfants et les sportifs de haut niveau sont dispensés de condition de diplôme.

Les candidats qui disposent d’une expérience professionnelle suffisante (3 ans en général) et/ou d’un diplôme autre, français ou étranger, d’un niveau et d’une nature comparable, peuvent être dispensés de présenter le diplôme requis. Pour en savoir plus, voir la reconnaissance de l'expérience professionnelle.

Attention : ces informations ne sont qu’indicatives, pour connaître les conditions précises pour être admis à concourir, vous devez consulter la brochure du concours qui vous intéresse.


Les aménagements d’épreuves pour les personnes en situation de handicap

Les personnes reconnues "travailleurs handicapés" peuvent bénéficier, lors des concours, d'aménagements d'épreuves prescrits par un médecin agréé, par exemple, du temps supplémentaire (tiers temps), de l’assistance (secrétariat), des outils bureautiques, sujets agrandis ou en braille, interprétariat en langue des signes française... Procédure à suivre pour obtenir un aménagement d’épreuve.

En savoir plus sur le handicap à la Ville de Paris.  

 

La reconnaissance de l’expérience professionnelle

   > Les différents dispositifs de reconnaissance de l’expérience professionnelle

Pour passer un concours, la reconnaissance de votre expérience professionnelle peut prendre deux formes :

1 - Au moment de l’inscription, si vous ne possédez pas le diplôme requis pour être autorisé à concourir, une expérience d’au moins trois ans pleins dans le même type de fonction et au même niveau peut remplacer le diplôme. Cette durée peut être réduite si la personne possède un diplôme d’un niveau inférieur à celui requis. Les modalités de demande de reconnaissance varient en fonction des concours :

  - Si le concours ne requiert qu’un niveau de diplôme (ex : les concours administratifs), c’est l’organisateur du concours qui examine directement les demandes lors de l’inscription. Il vous suffit pour cela de remplir le formulaire fourni dans le dossier d’inscription ainsi que les pièces demandées et de joindre cela à votre dossier au moment de l’inscription.

  - En revanche si un diplôme spécifique est requis (ex : les concours d’adjoint technique de 1e classe), il faut faire sa demande bien en amont à la Commission d’équivalence pour l’accès aux concours de la ville de Paris (CEACAP, voir plus bas) qui délivrera alors un certificat valable pour tout concours de toutes les fonctions publiques ayant la même exigence de diplôme.

Attention : ce dispositif permet uniquement de pallier l’absence du diplôme requis et ne dispense ni des formalités d’inscription ni du passage des épreuves.

2 Au moment des épreuves, l’épreuve RAEP (reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle) : l’administration a la possibilité de mettre en place une épreuve valorisant l’expérience professionnelle (en général dossier soutenu ensuite devant un jury). Cette épreuve peut se substituer à une autre ou être proposée en option. A la ville de Paris, une épreuve de ce type a été mise en place sur le concours interne et le 3e concours de secrétaire administratif depuis 2009.

Dans les deux cas, l’expérience professionnelle n’est reconnue que dans le même type de fonction et le même niveau que l’emploi auquel le concours donne accès

Attention : il ne faut pas confondre ces dispositifs avec la VAE (validation des acquis de l’expérience professionnelle) qui relève de la formation et permet la reconnaissance de l’expérience professionnelle en vue d’obtenir un diplôme, même si le diplôme ainsi obtenu, comme tout diplôme, peut bien sûr être pris en compte lors de l’inscription à un concours.

   > La Commission d’équivalence pour l’accès aux concours de la ville de Paris (CEACAP)

  - Cette commission est compétente uniquement pour une liste précise de concours des administrations parisiennes (Ville et département de Paris, CASVP, préfecture de police), à l’exclusion de tous les autres concours. Les concours concernés sont ceux qui exigent un diplôme spécifique dans une spécialité.

Outre l’expérience professionnelle seule, cette commission est aussi compétente pour apprécier l’équivalence d’autres diplômes, français ou étrangers, en complément ou non de l’expérience professionnelle.

  - Après examen du dossier et en cas d’avis favorable, la commission délivre un certificat valable pour tout concours similaire de la fonction publique ayant la même exigence de diplôme.

  - Attention, compte tenu des délais d’instruction des dossiers, nous vous recommandons de déposer votre dossier plusieurs mois avant les inscriptions, afin que vous puissiez joindre ce certificat à votre dossier en lieu et place du diplôme.

  - Avant de déposer un dossier, vous devez consulter la brochure générale explicative. Les dossiers doivent obligatoirement être ceux édités par la commission et sont différents selon les concours visés.

   > Dossiers de demande d’équivalence à télécharger :

Pour le concours d’adjoint technique 1ère classe

Pour le concours de bibliothécaire adjoint spécialisé

Pour le concours d'éducateur de jeunes enfants


Comment s’inscrire aux concours ?

>L’inscription se fait en ligne pendant une période donnée. Après avoir tout d'abord créé votre espace personnel, vous pourrez, de façon simplifiée et sécurisée, cliquer sur la fiche d'un concours particulier pour y déposer votre candidature, suivre l'évolution de son traitement, réceptionner vos convocations et prendre connaissance de vos résultats.

> Les candidats qui ne pourraient s’inscrire en ligne ont la possibilité de s’inscrire par « dossier papier » en demandant un dossier pendant la période d’inscription propre à chaque concours, par courrier ou le retirant à l’adresse suivante :
MAIRIE DE PARIS
Direction des ressources humaines - bureau du recrutement et des concours
2, rue de Lobau
75196 Paris cedex 04

Si la demande est adressée par voie postale, joindre une enveloppe timbrée au tarif en vigueur pour 250 g libellée à vos nom, prénom et adresse pour l'envoi du dossier.

> Attention ! Les demandes de dossier formulées en dehors des périodes d’inscription ou qui ne seraient pas accompagnées d’une enveloppe timbrée pour la réponse ne seront pas prises en compte.  L’inscription doit obligatoirement être établie au moyen des dossiers de candidature originaux propres à chacun des concours, délivrés par la ville de Paris et déposés ou renvoyés au plus tard à la date de clôture des inscriptions. Les candidats doivent pouvoir attester des renseignements remplis et fournir toutes les pièces justifiant qu’ils remplissent effectivement les conditions exigées. L’accusé de réception qui constate l'arrivée du dossier papier ne vaut pas à autorisation à concourir.

L’administration se réserve le droit de vérifier jusqu’à la date de la nomination que le candidat remplit toutes les conditions pour concourir.


Le déroulement des concours

Les jurys, désignés selon des règles de composition très précises, sont souverains.
Les candidats, en s’inscrivant, s’engagent à respecter le règlement général des concours (pdf) de la Ville de Paris.
Les lauréats sont classés par ordre de mérite, avec éventuellement constitution d’une liste complémentaire.


Que se passe-t-il après la réussite au concours ?

> Les lauréats sont amenés dans la plupart des cas à effectuer un stage probatoire. Ils sont appelés au fur et à mesure des besoins et dans l’ordre de mérite par la direction des ressources humaines de la Ville de Paris qui leur propose alors un poste dans les services de la collectivité parisienne. Ils n’ont donc pas à chercher eux-mêmes un lieu de stage.

> A l’issue de ce stage qui dure en général un an, s’ils ont donné satisfaction, ils sont titularisés dans les corps de la ville de Paris, dans le cas contraire leur stage peut être prolongé d’une durée de un an au plus.
Seule la liste complémentaire a une durée de validité limitée à deux ans.

Rappel : La Ville de Paris, organisant ses propres concours de recrutement, les lauréats des concours organisés par les centres de gestion de la fonction publique territoriale ou le Centre national de la fonction publique territoriale (C.N.F.P.T.) ne peuvent accomplir leur stage de probation à Paris. Ils peuvent, après leur titularisation, demander leur détachement  à Paris.

Une fois recrutés, les lauréats bénéficient de tous les dispositifs de formation, d’avancement, de mobilité et avantages que la Ville de Paris a développés pour ses personnels .

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris