«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Suivre une formation professionnelle adaptée

Mairie de Paris
[26/01/2011]

Les établissements spécialisés répondent aux aspirations professionnelles et éducatives des adolescents handicapés. Ils favorisent leur insertion professionnelle grâce à un apprentissage adapté.

 

 

Vers un apprentissage professionnel  


Les Sections des enseignements généraux et professionnels adaptés (S.E.G.P.A) accueillent des élèves en difficulté scolaire grave et persistante et des élèves handicapés, dès la classe de sixième, dans le cadre d’un projet d’intégration individuelle : les élèves en situation de handicap peuvent suivre leur scolarité en SEGPA comme tout autre enfant. Toutefois, et dans certaines conditions, ils peuvent y être scolarisés avec la mise en place d’un Projet Personnel de Scolarisation (PPS). Ces conditions sont alors les mêmes que celles justifiant d’un PPS en milieu scolaire ordinaire.


Les enseignants adaptent les méthodes de travail aux difficultés des jeunes. Ceux-ci s’intègrent à la vie sociale en participant aux activités du collège avec les élèves du cursus ordinaire. L’enseignement s’effectue en petits groupes, ce qui facilite la compréhension. Les élèves suivent les cours dans des matières générales et technologiques. Dès la quatrième, on leur propose des ateliers pratiques afin qu’ils puissent évoluer vers une professionnalisation. En classe de troisième, l’adolescent choisit une spécialité parmi les disciplines offertes et, à la fin de l’année, il peut ainsi se tourner vers un apprentissage en lycée professionnel et une formation diplômante.

Au-delà du scolaire, l’entrée dans la vie active implique au premier chef la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) dont le pôle adulte assure la mission de conseil à l’insertion professionnelle avec des droits ouverts par décision de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) : allocation adulte handicapé (AAH), orientation en ESAT, et reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris