«« retour

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Au sujet de l'avis rendu le 7 décembre par l'Autorité de la concurrence

09/12/2010

La Ville de Paris se félicite de l’avis rendu le 7 décembre par l'Autorité de la concurrence, qui juge inquiétant le niveau de concentration du secteur de la distribution alimentaire dans certaines grandes villes et notamment à Paris. La croissance du nombre de supérettes traduit principalement l’hégémonie des deux grandes enseignes Casino et Carrefour qui représentent 80% des parts de marché de la grande distribution dans la capitale.
 
Une étude de l’APUR (Atelier Parisien d’Urbanisme), commandée par la Ville, permet de constater que l’implantation du groupe Casino représente aujourd’hui environ 60% de parts de marché de la grande distribution parisienne, chiffre d’ailleurs confirmé par l’Autorité de la concurrence. D’après cette étude, cette position prédominante entraîne sur près du quart de la ville des zones de monopole.

Cette évolution fragilise le tissu commercial local parisien, les commerçants indépendants ne pouvant répondre à la concurrence des grandes enseignes. La domination de ce duopole se fait aux dépens de la liberté de choix des consommateurs et de la nécessaire mise en concurrence des prix pratiqués.

La Ville va donc proposer au Conseil de Paris des 13, 14 et 15 décembre de saisir l’Autorité de la concurrence afin que soit menée une enquête précise sur Paris pour déterminer si la position dominante d’une enseigne est caractérisée, ce qui aurait des conséquences sur le pouvoir d’achat des Parisiens.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris