«« retour

DISCOURS

Hommage à Pierre-Christian Taittinger

29/09/2009

Mes chers collègues,


Nous avons appris avec une immense tristesse la disparition, dimanche matin, de Pierre-Christian Taittinger. Son nom, son élégance, sa fidélité, faisaient de lui une figure marquante de la vie municipale, associée de façon fusionnelle avec ce XVIème arrondissement dont il fut le maire de 1989 à 2008.

Pierre-Christian Taittinger, c’est d’abord l’expression si rare d’une certaine relation à la vie démocratique.


Engagé au sein du mouvement des Républicains Indépendants, Ancien ministre, Sénateur de Paris de 1968 à 1995, partout il laissera l’empreinte d’un homme inspiré par des valeurs, soucieux du bien commun, et dont la démarche alliait constance des convictions et respect de chacun.

Mais cette énergie et cette dignité, c’est en ce lieu, le Conseil de Paris, qu’il les manifesta sans relâche, au service de nos concitoyens, depuis 1953.
Quelques heures avant de prononcer ici même un émouvant discours qui donnait en quelque sorte, le coup d’envoi de la présente mandature, le doyen de notre assemblée s’était confié à un grand quotidien.


Pierre-Christian Taittinger exprimait un  « vrai bonheur depuis cinquante-cinq ans » et malicieux, il évoquait la date de sa première élection en 1953 : « J’étais alors - se souvenait-il - le benjamin des élus avec Léa Krasucki, la femme d’Henri ». Il se remémorait aussi avec intensité ces deux années, entre 1962 et 1964 durant lesquelles il présida le conseil municipal : « J’ai reçu - disait-il - le chancelier Adenauer, premier chef d’Etat allemand à revenir en France après la guerre ».

Oui, Pierre-Christian Taittinger était un témoin, un acteur lucide dont le regard subtil fut toujours dédié à des causes nobles, à une conception exemplaire de l’engagement politique.
Homme de Culture, spécialiste du monde arabe, il fut membre de la délégation française à l’ONU en 1978. Mais cette curiosité insatiable, cet appétit raffiné pour tout ce qui est divers, allaient de pair avec le goût du résultat, celui du décideur actif.

Mes chers collègues, travailler pendant toutes ces années avec une telle personnalité fut pour nous, fut pour moi, une véritable chance et même un privilège. Cette alchimie singulière entre exigence morale et finesse de l’humour, transformait sa présence en une vraie source d’enrichissement humain. Je conserve la mémoire d’un homme libre, direct, pugnace lorsqu’il défendait ses dossiers, mais épris de dialogue parce que telle était sa culture profonde.
Par delà les arcanes de l’Hôtel de Ville, nous nous croisions souvent lors des rencontres sportives dont il était un grand amateur. Et, pourquoi le cacher, les différences politiques cédaient alors le pas à une passion commune pour les couleurs de Paris.


Pierre-Christian Taittinger est parti subitement. Sa qualité d’écoute, son sens de la tolérance, son ouverture d’esprit, nous manqueront et me manqueront. Mais notre cité ne l’oubliera pas et nous veillerons, demain, à inscrire son nom dans la trame de cet arrondissement qui lui était si cher.

A Marie-Louise Taittinger, son épouse, à sa fille, Valérie, à ses petits enfants, à toute sa famille ainsi qu’à tous les habitants du XVIème arrondissement, je veux dire respectueusement notre profonde émotion et notre solidarité.
Au nom du Conseil de Paris et en mon nom personnel, nous les assurons de notre fidélité et de mon amitié.

Exposition
Triangle, Paris

Que faire à Paris ? C'est le site pour trouver activités, idées de sorties et bons plans pour tous les goûts et sans se ruiner.

Vidéos

  • Les 20 cimetières parisiens prêts pour la Toussaint

    >>Toutes les vidéos

Suivez @ Paris sur Twitter