«« retour

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La situation de la petite enfance à Paris

04/04/2008
Par M. Christophe NAJDOVSKI

Le nombre de places municipales et associatives en crèches et haltes garderies a augmenté depuis 2001 de plus de 5 800. Il augmentera encore de 4 500 places d’ici 2014.


Au cours de la précédente mandature, cette priorité s’est accompagnée de créations de postes, soit 1 152. Au total, ce sont plus de 6300 agents qui travaillent dans les 430 établissements de la petite enfance de la Ville de Paris.


Pour cette nouvelle mandature, la Ville entend poursuivre sa politique active de recrutements. Paris souffre, en effet, comme toutes les villes d’Ile-de-France, de difficultés de recrutement des personnels de la petite enfance. Il existe un réel déficit, au niveau national, de personnel diplômé, notamment d’auxiliaires de puériculture et d’éducateurs de jeunes enfants. Des tensions sont constatées dans certains établissements et expliquent le mouvement de grève de lundi 7 avril.

La Ville souhaite construire, en concertation avec les professionnels de la Petite Enfance et leurs représentants, un projet « qualité de la vie professionnelle » qui doit aller de pair avec la qualité de l’accueil dans les établissements de la petite enfance. Ce projet repose sur le développement d’une organisation de proximité et une approche partagée des besoins par grand type de « métiers» : service (ménage, cuisine, lingerie), encadrement des enfants, direction d’établissement.

La Ville de Paris s’attache à poursuivre le dialogue social avec les organisations syndicales pour assurer au quotidien le bon fonctionnement des établissements.

Dans ce cadre, le directeur des ressources humaines et la directrice des familles et de la petite enfance ont rencontré conjointement, le 2 avril, les secrétaires généraux des organisations syndicales représentatives. Ils ont dégagé un accord sur le format de la concertation à mener afin de poursuivre une réflexion de fond sur les besoins par grands « métiers », sur l’organisation et les conditions de travail.

Maïté Errecart et Christophe Najdovski précisent que « la Ville est évidemment ouverte et disponible pour la poursuite de ce dialogue ». Les deux élus, nouvellement en charge de ces secteurs, recevront lundi 7 avril, en présence de l’administration, les représentants de l’intersyndicale.

 

Les bons plans
de la semaine

Que faire à Paris ? C'est le site pour trouver activités, idées de sorties et bons plans pour tous les goûts et sans se ruiner.

Vidéos

  • Inauguration des illuminations des Champs Elysées

    >>Toutes les vidéos

Suivez @ Paris sur Twitter