«« retour

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Avis de la Commission spéciale pour la gestion de la piscine Molitor

27/10/2008

La Commission spéciale composée de Conseillers de Paris, créée lors de la séance du 7 juillet dernier, s’est réunie ce matin pour examiner les offres finales des deux candidats au bail emphytéotique pour la gestion de la piscine Molitor sous la Vice-Présidence conjointe d’Anne Hidalgo, Jean Vuillermoz et Claude Goasguen.

Cette réunion faisait suite à une première séance qui avait permis, le 12 septembre dernier, d’auditionner les deux candidats et à un Comité de concertation réuni, le 9 octobre, au cours duquel les grandes lignes des projets avaient été présentées aux associations locales du 16ème arrondissement et à la Mairie de Boulogne.

Après un examen des différents critères du cahier des charges, une large majorité des membres de la Commission s’est dégagée pour préférer le projet élaboré par le groupement Colony Capital/Accor/Bouygues avec les architectes Jasques Rougerie, Alain Derbesse et Alain-Charles Perrot. Les principaux arguments ayant plaidé pour le projet Colony Capital sont les suivants :


- le projet de Colony Capital respecte mieux l’esprit initial de Molitor ainsi que le long travail d’élaboration du cahier des charges architectural et patrimonial validé par le Ministère de la Culture pour la sauvegarde de la piscine Molitor, inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. En revanche, le projet de GTM, conçu par Jacques Ferrier, bien que d’une très grande qualité architecturale, ne répond que partiellement aux souhaits des Services culturels de l’Etat,


- la redevance estimée proposée par Colony Capital représente le double de celle de GTM sur 10 ans (1,1 M€ pour Colony Capital contre 0,5 M€ pour GTM) et presque le triple sur toute la durée du bail (34,6 M€ pour Colony Capital contre 12,4 M€ pour GTM),


- la solidité financière du projet de Colony Capital est apparue plus forte que celle de GTM. En effet, Colony Capital apporte 40 % en fonds propres et emprunte seulement 60 % là où GTM apporte 10 % de fonds propres et emprunte 90 %, avec un emprunt à la Société Générale qui réclame des garanties avec des clauses d’indemnisation moins intéressantes pour la Ville,


- les scolaires bénéficient d’un bassin de 33m/13m dans le projet Colony Capital et de 20m/10m dans le projet GTM,


- les tarifs pour l’accès à l’ensemble des prestations de remise en forme sont plus élevés pour Colony Capital que pour GTM. Mais, en compensation, Colony Capital propose un tarif très avantageux pour le grand public concernant l’accès au bassin d’hiver.

Une délibération sera soumise au Conseil de Paris lors de la séance du 24 novembre afin d’attribuer le bail emphytéotique administratif au groupement mené par Colony Capital.

Ce projet, qui s’inscrit dans une démarche de développement durable, prévoit, outre les bassins d’hiver et d’été, un hôtel 4 étoiles de 98 chambres et un centre de santé active gérés par Accor (sauna, hammam, musculation, balnéothérapie…), un centre médical Sport et santé sous l’autorité des Professeurs Saillant et Hardy, ainsi que des commerces, deux restaurants (un restaurant diététique et un restaurant traditionnel) et un parking de 70 places. L’investissement initial est évalué à 64,8 M€ avec un bail de 54 ans.

Ainsi, la piscine Molitor abandonnée en 1989, pourra enfin retrouver, dès 2012, sa vocation sportive dans le cadre d’un projet qui sauvegarde cet élément essentiel du patrimoine art-déco de Paris, sans faire appel aux contribuables parisiens. 

Evénement
Fête de Ganesh

Que faire à Paris ? C'est le site pour trouver activités, idées de sorties et bons plans pour tous les goûts et sans se ruiner.

Vidéos

  • Un jardin sur les toits

    >>Toutes les vidéos

Suivez @ Paris sur Twitter