«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Porte Montmartre - Porte de Clignancourt - Moskowa, 18ème

Mairie de Paris
[03/04/2013]

Le quartier comprend deux secteurs distincts : le quartier Porte Montmartre / Porte de Clignancourt et le quartier de la Moskowa.

- Le quartier " historique" de la politique de la ville, Porte Montmartre / Porte de Clignancourt,projet de territoire voté le 03 février 2004

Compris entre le boulevard des Maréchaux et le périphérique, du sud au nord respectivement, et entre la porte des Poissonniers et la porte de Saint-Ouen de l'est à l'ouest respectivement, ce territoire, classé zone urbaine sensible, se caractérise par un habitat constitué exclusivement de logements sociaux, construits pour partie dans l'entre deux guerres et géré par un bailleur unique, Paris Habitat. Il présente également la particularité d'accueillir de grandes emprises foncières qui ne s'adressent que partiellement au quartier (l'hôpital Bichat par exemple). Il souffre de grandes coupures urbaines qui génèrent un trafic routier important, sources de pollution et de nuisances sonores.

 

 

- Le quartier de la Moskova est inscrit au titre de la politique de la ville à l'occasion du CUCS 2007 - 2010.

Ce secteur a connu au cours des vingt dernières années de nombreuses opérations de réaménagement dont la plus récente est celle de la ZAC Moskova qui s'est achevée en 2004. Ce quartier se caractérise par un tissu urbain plus faubourien et offre une diversification de l'habitat : habitat social et privé (ainsi que plusieurs bailleurs : Paris Habitat, SAGI, RIVP, SIEMP, Batigère IDF avec une dominante Paris Habitat).

 

 

 

 

 

 

 

Globalement, le quartier accueille 12 700 habitants sur une superficie totale de 43 hectares.

Le quartier se caractérise par une forte présence de familles et notamment de foyers monoparentaux (43% des familles contre 26% à Paris). Les jeunes de moins de 25 ans sont particulièrement nombreux (32% de la population au lieu de 26% à Paris).

 

Il fait partie des quartiers prioritaires connaissant les indicateurs de précarité les plus élevés. Un tiers de la population (33%) vit sous le seuil des bas revenus (11% à Paris). Les bénéficiaires du RMI forment 16% des ménages contre seulement 5% à Paris.

 

En matière d'éducation, les établissements scolaires souffrent d'une image dégradée et sont confrontés à un phénomène d'évitement scolaire marqué.

 

Par ailleurs, la prostitution et la toxicomanie restent présentes dans l'espace public et participent, tout comme les regroupements de jeunes, au développement du sentiment d'insécurité chez les habitants.

 

Au niveau économique, du fait de son quartier résidentiel, le territoire accueille relativement peu d'entreprises. En revanche, il est fortement marqué par la présence, trois jours par semaine, du marché aux Puces. Du point de vue commercial, le coeur du quartier, autour de l'avenue de la Porte Montmartre accueille un petit pôle commercial de proximité. Des actions pour qualifier et diversifier l'offre commerciale ont permis la résorption de la vacance des locaux.

 

Le quartier fait partie du Grand Projet de Renouvellement Urbain de la ville (GPRU) et les premières interventions se situent dans l'îlot Binet : les équipements publics (crèche, bibliothèque, centre d'animation, centre social) vont être reconfigurés et de nouveaux logements seront construits, permettant ainsi la démolition de la tour de la Porte Montmartre. La première pierre de la crèche a été posée en mars 2009.

 

La vie associative est foisonnante, participative, créatrice de lien social et d'expression solidaire. La politique de la ville a pleinement contribué au développement et à la pérennisation du secteur associatif dans le quartier (en moyenne, plus de 30 associations soutenues).

 

 

 

Actions et réalisations


- Mise en place d'une charte commerciale partenariale qui permet notamment la sécurisation et la rénovation de 30 locaux commerciaux avenue de la Porte Montmartre.

- Ouverture du Carré aux Biffins en septembre 2009.

- Ouverture de la maison du projet et réalisation d'un film "le temps du chantier" pour accompagner le projet de transformation de l'îlot Binet.

- Développement des actions de formation linguistique

- Soutien au développement associatif

 

Les chiffres clés


Pour connaître les chiffres clés du quartier, consulter le document (au format P.D.F.)

 

 

L'équipe Politique de la Ville


Chef de projet : Anne ARREGUI
Equipe de développement local : 1, rue Fernand Labori 75018 paris
tel : 01 42 57 13 95
Courriel : anne.arregui@paris.fr 

Dossier spécial