«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Favoriser le développement économique

Mairie de Paris
[14/04/2011]

Le développement économique est un axe majeur de la Politique de la ville pour réduire le chômage dont le taux est plus élevé dans les quartiers que la moyenne parisienne (2 fois plus).

Ce défi est d’autant plus fort pour les quartiers du Grand projet de renouvellement urbain (GPRU) où les nuisances environnementales, le manque de commerces de proximité et le déficit d’activités économiques renforcent les inégalités.

 

Dans le même temps, ces quartiers offrent des atouts importants : potentialités foncières, territoires en mutations qui peuvent porter des projets créateurs d’emploi.

 

Les chiffres clés


- Plus de 900 000 m2 de terrains constructibles dans les quartiers du GPRU.
- Plus de 30 000 emplois peuvent être créés sur ces terrains.

 

Les objectifs

 

- Développer des structures de proximité au service de l’emploi et de l’activité économique afin de multiplier les outils d’accueil et d’orientation au service du public.
- Soutenir et accompagner les créateurs d’entreprises.
- Favoriser l’installation d’activités économiques et commerciales en pieds d’immeubles.
- Intensifier les politiques de formation, d’accès direct à l’emploi et d’insertion

 

Les actions

 

- La reconquête commerciale du quartier de la Porte Montmartre

 

 

La charte pour le développement économique et commercial de la Porte Montmartre a pour objectif de soutenir et de renforcer le tissu commercial et de prendre en compte les besoins des commerçants.


Cette charte permet aussi de cibler les attributions de locaux commerciaux en définissant des thématiques d’activités à implanter comme les secteurs du bricolage, de la décoration ou du meuble.


Impulsée par la DDEE, ce projet a été mené en partenariat avec les bailleurs sociaux, la CCIP, les commerçants et la mairie d’arrondissement.


Il a pu aboutir ainsi à une politique concertée d’implantation commerciale dans les locaux en pieds d’immeuble de Paris Habitat et à une harmonisation des loyers commerciaux.

 

- Un hôtel d’activités pour accueillir les entreprises

 

L’immeuble du 168 bis/170, rue Raymond Losserand dans le 14e propriété de la Ville, est un ancien bâtiment technique d’EDF. Il a été aménagé en hôtel d’activités par la SAGI. Il accueille sur 4 500 m2 jusqu’à 16 petites ou moyennes entreprises et contribue ainsi à l’activité économique du quartier. Cette opération a permis de restaurer cet élément du patrimoine industriel de l’arrondissement à l’architecture remarquable.


- Un pôle de développement économique sur la Porte Pouchet

Un programme d’activités économiques a été élaboré dans le quartier de la Porte Pouchet (17e) avec pour objectif l’implantation de projets créateurs d’emploi dans le domaine du commerce (hôtellerie, restauration…) ou des services (bureaux...).

 

- ZAC Claude Bernard Paris Nord-Est

 

Cette opération d’aménagement du périmètre Paris Nord-Est comprend : 103 000 m2 dont 40 000 m2 de bureaux prévus, 34 000 m2 de logements, 11 000m2 d’équipements publics et sociaux, 8 000 m2 de commerces et locaux artisanaux et 10 000 m2 de pôle de loisirs.

 

- Hôtel Masséna


L’hôtel industriel Masséna, dans le 13e arrondissement, dispose de plus de 5 000 m2 d’activités ; il regroupe une dizaine d’entreprises : laboratoire, chimie, textile, cuir, informatique, métiers d’art.

 

- Paris Mix


Un système productif local dédié aux Musiques du Monde s’organise dans le 18e arrondissement. Il a vocation à fédérer les nombreux acteurs de la filière, très présents dans le Nord-Est de Paris et dans la Seine-Saint-Denis.

 

Il s’agit de les aider à faire face aux mutations technologiques et à la crise que connaît le secteur des industries culturelles.
Paris Mix s'est installé dans le 18e, au coeur d’un territoire en renouvellement urbain.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris