«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Développer le lien social

Mairie de Paris
[14/04/2011]

Le développement de projets ambitieux pour transformer les quartiers ne peut se réaliser sans des actions qui permettent aux habitants de tisser au quotidien des rapports de solidarité entre générations, entre populations de cultures et d’origines diverses.

Différentes formes d’interventions dans divers domaines : petite enfance, parentalité, centres sociaux… permettent de conforter le lien social dans les quartiers.

Les chiffres-clés

- 7 centres sociaux ont été créés dans les quartiers de la politique de la ville depuis 2002 : Paris des faubourgs (10e), Les Olympiades (13e), Porte de Vanves (14e), Danube (19e), Les Amandiers (20e), Archipelia (20e) et Saint Blaise (20e)

- 6 nouveaux centres sociaux vont être créés de 2008 à 2014.

- 7 régies de quartier ont été créées dans chacun des quartiers ; à côté de leurs programmes d’insertion, elles développent de véritables projets de lien social.

- 5 points d’information médiation multiservices.

- Plus de 400 associations sont soutenues chaque année dans le programme politique de la ville par la municipalité parisienne.

Les objectifs

- Favoriser la mixité sociale et culturelle et renforcer les liens intergénérationnels.

- Développer l’accompagnement social. - Soutenir la parentalité.

- Favoriser la participation des habitants.

Les actions

- De nouveaux centres sociaux pour les quartiers populaires

Les centres sociaux ont notamment pour mission l’animation globale des quartiers. Une collaboration fructueuse a été mise en place depuis plusieurs années entre la CAF, la direction à l’action sociale l’enfance et la santé (DASES) de la Ville de Paris, la fédération des centres sociaux parisiens et la Délégation à la Politique de la ville et à l’intégration pour non seulement soutenir les centres existants, mais aussi aider à l’émergence de centres nouveaux comme par exemple celui du quartier Sud (13e), qui a ouvert ses portes en 2007.

- Réouverture du centre social aux Amandiers (20e)

Dans le quartier des Amandiers, le centre social a ouvert de nouveau ses portes en avril 2008. Entièrement rénové, le centre social La 20e Chaise se donne comme enjeux, à court et moyen terme, de réussir la mixité sociale et intergénérationnelle, d’intervenir dans le cadre de l’économie sociale et solidaire, de créer une dynamique dans le quartier à partir d’un projet culturel et d’animer un réseau d’information et de communication.

Les fonds de participation des habitants Ils sont destinés à financer avec souplesse et rapidité des actions ou projets définis par des habitants ou de petites associations ; ils permettent à des initiatives locales de voir le jour. Cela permet non seulement l’animation du quartier mais aussi une plus grande convivialité.

Les FPH, portés par des associations, sont gérés par un comité de gestion, composé d’habitants et d’associations de quartier qui débattent et fixent les domaines d’action à privilégier, qui sélectionnent les projets et décident des montants attribués.

Les fonds sont abondés par les pouvoirs publics, ou éventuellement par d’autres partenaires. Ainsi à Fontaine au Roi (11e) ce fonds finance plus de vingt projets.

- Petite enfance – PMI et médiation socioculturelle

Plusieurs consultations de PMI situées dans les quartiers de la Politique de la ville proposent un service de médiation socioculturelle aux usagers des centres. Des médiatrices familiarisées avec la langue et la culture des populations étrangères, gérées par les associations PROMES et Femmes Relais 20e assurent des permanences hebdomadaires au sein des consultations. 25 centres de PMI ont été concernés pour des familles essentiellement originaires d’Asie du sud est (dont la Chine), du Sri Lanka, d’Afrique.

Ce partenariat a permis l’émergence locale de projets originaux comme la mise en place d’un groupe de parole sur la contraception pour les mères africaines fréquentant un centre de PMI du 19e.

- Un lieu innovant pour les jeunes

Un lieu d’accueil ouvert en soirée et le week end à l’ensemble des jeunes d’un quartier, a vu le jour dans le 10e, porté par l’association Ajam et les Cemea.

Cette structure qui va proposer aux jeunes de développer des projets collectifs, comme de bénéficier d’accompagnement individuel, s’inscrit dans une démarche de prévention globale et de développement local. Ancré dans le champ de la prévention spécialisée, avec une attention particulière apportée aux jeunes rencontrant des difficultés de scolarité, d’insertion professionnelle, de relations familiales, ce projet développe aussi et avec originalité des échanges et des actions communes entre jeunes de diffèrent milieux et origines, entres jeunes et adultes.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris