«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Agir pour l'accès et le retour à l'emploi

Mairie de Paris
[02/05/2013]

Les conditions de vie difficile des habitants des quartiers de la Politique de la ville tiennent pour une grande part à la persistance d’un chômage important, double de la moyenne parisienne.

L’accès à l’emploi est déterminant pour améliorer structurellement la situation sociale des quartiers populaires. Aller au devant des personnes en difficulté implique la coordination des politiques publiques et des différents acteurs : service public de l’emploi - Ville - Région - associations - acteurs économiques.

 

Les chiffres clés

 

- 5 missions locales.

- 1 Maison de l’emploi.

- 5 Maisons du développement économique et de l’emploi.

- 7 régies de quartier.

- 26 entreprises d’insertion.

- 21 associations intermédiaires.

- 25 chantiers d’insertion.

 

Les objectifs

 

- Réduire les inégalités d’accès à l’emploi en favorisant des parcours d’insertion et d’accès direct à l’emploi.

- Intensifier les politiques de formation.

- Lutter contre les discriminations à l’emploi.

 

Les actions

 

- Parcours de femmes

 

L’expérience du Parcours de femmes du 10e arrondissement, a montré l’intérêt et l’efficacité d’une démarche qui conjugue accompagnement individuel, dynamiques collectives, apprentissage de la langue, recherche d’emploi, accès aux ressources culturelles du quartier, résolution des problèmes de gardes d’enfants.

 

Un programme basé sur les mêmes principes mais exclusivement centré sur l’emploi porté par 20 organismes s’est mis en oeuvre. Il concerne 500 femmes dans l’ensemble des quartiers.

 

Ce programme, complémentaire à l’offre de formation classique, permet de construire, dans la proximité, des réponses adaptées aux situations individuelles des femmes et à leurs compétences linguistiques dans les secteurs sanitaire et social, services à la personne, propreté nettoyage, grande distribution, hôtellerie restauration.

 

- Economie sociale et solidaire : les régies de quartier

 

Démarches emblématiques de l’économie sociale et solidaire, les régies de quartiers sont au coeur de la politique de la ville, en tant que levier de développement économique et de renforcement du lien social. 7 régies de quartiers ont été créées ces dernières années. Prenons l’exemple de la régie de quartier Curial dans le XIXe arrondissement. Elle emploie près d’une cinquantaine de personnes.

 

La régie travaille avec Paris Habitat pour des marchés Espaces Verts par exemple mais aussi avec la Ville et des partenaires privés. Par ailleurs, elle bénéficie de contrats avec Paris Habitat pour l’entretien des halls et parties communes des immeubles de la Résidence Michelet. Une action expérimentale de formation linguistique des salariés, pour faciliter leur insertion durable à l’issue de leur expérience au sein de la régie vient d’être engagée.

 

- Le Plan d'insertion par l'économique (18e-19e) - 1 500 bénéficiaires

 

En mettant en place le premier PLIE de la capitale, la Ville de Paris a marqué sa volonté de mener une action coordonnée visant le retour à l’emploi (ou l’entrée en formation qualifiante) de 1 500 nouveaux bénéficiaires par an avec pour objectif 50% de retour à l’emploi. Rappelons que les PLIE sont des programmes pluriannuels d’aide à l’insertion et à l’emploi qui visent les publics les plus en difficultés ; ils sont mis en place à l’initiative des collectivités, en partenariat avec l’Etat et avec le soutien du fonds social européen.

 

Les habitants des quartiers politique de la ville représentent 35% des bénéficiaires du PLIE 18-19 et sont suivis par des référents de parcours, basés dans des structures de proximité. Les financements du PLIE permettent également de mettre en place des actions de formation, chantiers d’insertion, passerelles entreprises, découvertes métiers adaptés aux besoins du public.

 

Enfin le PLIE 18-19 coordonne la mise en oeuvre des clauses d’insertion sur son territoire d’intervention ; 75 000 heures de travail dédiées à l’insertion ont ainsi été programmées sur une vingtaine de chantiers au premier semestre 2008. Un second PLIE parisien qui devrait couvrir les territoires des 10e, 11e, 12e et 20e arrondissements est à l’étude.

 

- Accès à l'emploi des jeunes

 

La question de l’insertion professionnelle des jeunes constitue une toute première priorité au regard de la situation du chômage des jeunes, en particulier ceux qui ont un faible niveau de qualification. De nombreuses actions sont menées par les missions locales, la ville, les antennes jeunes, les associations.

 

Citons par exemple le poste, créé à titre expérimental au sein de la Mission Locale Belliard, destiné à identifier et capter les jeunes qui ne sont pas ou plus suivis. Les premiers bilans confirment l’intérêt d’une telle démarche pour mieux coordonner les réseaux d’acteurs, analyser les pratiques, innover pour mieux répondre aux besoins des jeunes, proposer de nouveaux modes de collaborations avec les acteurs économiques, valoriser les expériences et compétences extra professionnelles des jeunes...

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris