«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Le rapport d’activité de l’Inspection Générale 2006

[10/10/2014]

Ce cinquième rapport d’activité de l’Inspection Générale couvre l’ensemble des travaux effectués du 1er juillet 2005 au 30 juin 2006.
Il a été examiné au cours de la séance du conseil de Paris du 12 février 2007.
Comme dans les précédentes éditions, seuls les rapports définitifs, c'est-à-dire ceux remis au Maire, élaborés après une procédure contradictoire, sont évoqués.

Pendant cette période, 45 rapports définitifs ont été produits.


Parmi ces rapports, on trouve 2 évaluations de politique publique (activités périscolaires, dispositifs d’accès au droit), 9 audits, contrôles ou études portant sur les services de l’administration parisienne, 22 audits d’entités étroitement liés à la Ville (caisses des écoles, centre d’action sociale, sociétés d’économie mixte), 8 audits d’associations subventionnées et 4 enquêtes disciplinaires.
Les domaines d’investigation sont très divers, à l’image du champ de compétence de la collectivité parisienne : 11 rapports portent sur l’organisation générale des services, 22 concernent les prestations périscolaires ou la formation, 6 le secteur culturel ou le tourisme, 2 le secteur du sport et de l’animation, 3 l’urbanisme, le logement ou les espaces verts, 1 le secteur social.
D’importantes missions ont mobilisé les inspecteurs pour des travaux destinés à aboutir fin 2006 voire début 2007. Elles concernent les musées municipaux, le CASVP, le « service public de proximité global », l’évaluation de politiques publiques intéressant un grand nombre de parisiens (soutien scolaire, internats scolaires, Protection Maternelle et Infantile, les dispositifs de prévention, formation à la langue française des populations immigrées…). La mission d’audit systématique de la commande publique (achats et marchés) par des directions de la Ville a été conduite par l’Inspection générale comme celle de la Direction de la jeunesse et des sports et de la Direction de la propreté et de l’environnement.


L’Inspection générale développe et enrichit ses compétences au contact d’autres inspections dans le cadre de missions conjointes (Inspection du ministère de la culture, Inspection des affaires sociales), de rencontres interdépartementales (4 Inspections générales de l’Essonne, des Hauts de seine, du Val de Marne et du Val d’Oise) et de visites de nature comparative, effectuées dans d’autres collectivités françaises (Lyon, Marseille) ou étrangères (Londres, Vienne).
marché quai de la mégisserie Sommaire
1 – Les travaux de l’Inspection générale
2 – Synthèse des rapports et bilan des premières réformes engagées
3 – La vie du service

» Consulter le rapport au format PDF (372 ko - nouvelle fenêtre)

Les autres documents

    La carte de Paris - nouvelle fenêtre

    La carte de Paris