«« retour

Sommaire

Matthew Weiner

Michael Caine

Isabelle Huppert

Jacques Audiard

Nikita Mikhalkov

  • nous parle de "12"

Clyde Phillips

Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Les Master Class du Forum des Images

Nikita Mikhalkov

nous parle de "12"

 
Grande figure du cinéma russe, Nikita Mikhalkov a présenté son nouveau film, "12", en avant-première, et discuté avec le public dans le cadre d’une Rencontre au Forum des images le 31 janvier 2009. 

Dans son film, 12 jurés doivent se prononcer sur le sort d'un jeune garçon tchétchène accusé d'avoir tué son père adoptif, un officier de l'armée russe.

 
Rencontre avec Nikita Mikhalkov

 Nikita Mikhalkov est né le 21 octobre 1945 à Moscou, fils de Sergueï Mikhalkov, célèbre poète soviétique , auteur des paroles de l'hymne de l'Union soviétique (sous Staline), ainsi que des paroles du nouvel hymne national de la Russie.
Sa mère est l'écrivain Natalia Konchalovskaïa.  

Nikita Mikhalkov étudie au Théâtre d'art de Moscou puis au Théâtre Vakhtangov. A l'âge de 18 ans, il fait ses débuts au cinéma, dans le film "Romance à Moscou" de Gueorgui Danielia en 1963. L'histoire : Le film commence par une scène célèbre à l'aéroport de Moscou, où un soir d'été deux garçons croisent une jeune fille esquissant des pas de danse : « Tu atterris ou tu décolles ? » lui demandent-ils, « J'attends quelqu'un » répond-elle. « Qui donc ? » « Mon mari ». « Heureux homme ! » La jeune fille leur conseille de se marier pour être aussi heureux.

 
Nikita Mikhalkov entre à l'Institut national de la cinématographie où il étudie la réalisation avec Mikhail Romm et tourne ses premiers courts métrages : "Devochka i veshchi" , "And I Go Home" et "A Quiet Day During the End of War".

En 1974, il réalise son premier long métrage" Le nôtre parmi les autres" : Pendant la Guerre civile, la Russie a besoin de blé. On ne peut en acheter à l’étranger qu’avec de l’or. Le Parti communiste de Sibérie envoie une cargaison de métal précieux à Moscou sous la protection d’un groupe de Tchékistes. Ces derniers sont attaqués et l’or est confisqué. Un des Tchékistes resté vivant est accusé de trahison. Il part seul à la recherche du trésor perdu. Son courage et sa ruse lui feront retrouver l’or et prouver en même temps son innocence.

 En 1976, il réalise "Partition inachevée pour piano mécanique " qui s'inspire de trois nouvelles et d'une pièce (Platonov) d'Anton Tchekhov, qui remporte la Coquille d'or au Festival de Saint-Sébastien en 1977.

Après "Cinq Soirées" (1979) et "Family Relations" (1981), il réalise "Les Yeux noir s" qui est inspiré de plusieurs histoires courtes de Tchekov. Pour ce film, Marcello Mastroianni remporte le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1987. Avec "Urga", il remporte le Lion d'or à la Mostra de Venise. 


Sur Les Collines de Mandchourie - Urga
envoyé par Pigasus_Power. - Clip, interview et concert.

Avec "Soleil trompeur " (1994), dont l'action se déroule pendant les Grandes Purges des Années 1930, Mikhalkov reçoit le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes 1994 et l'Oscar du meilleur film étranger en 1995.

Ensuite, il réalise le "Barbier de Sibérie " (1998), puis le remake de" Douze hommes en colère" de Sidney Lumet avec 12 (2007), et enfin "Soleil trompeur 2 " (2010) qui est la suite de Soleil trompeur.

Parallèlement à sa carrière de réalisateur, Mikhalkov est président de la société des réalisateurs russes et dirige le Festival international du film de Moscou depuis 2000. Il est à l'origine de la création en 2002 de l'Aigle d'or récompensant le meilleur film russe (il remporte d'ailleurs ce prix en 2007 avec 12).

Mise à jour le : 16 octobre 2012
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris