«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Rapport d'activité 2011 de la Direction de la Voirie et des Déplacements

Christophe Belin
[30/07/2012]

La direction de la Voirie et des Déplacements fait partie du pôle "espace public".

  • Améliorer la gestion des chantiers, réduire leurs nuisances et mieux informer les citoyens.
  • Développer l’expertise dans une perspective de développement durable.
  • Gérer le domaine public viaire et le domaine fluvial, et prévenir des risques liés aux carrières souterraines.
  • Définir et mettre en œuvre la politique des déplacements et du stationnement. Proposer de nouvelles solutions de transport.
  • Veiller à la qualité de l’espace public, en respectant le plan climat. Réaliser les projets d’aménagement, d’entretien de l’éclairage, de la signalisation et des mobiliers urbains.
  • Contrôler les concessions et assurer la sécurité de ses équipements.

 

Faits marquants

L'entrée en vigueur du Marché à Performance énergétique (MPE)
Le MPE porte sur les installations d’éclairage public et de signalisation lumineuse. Le groupement d’entreprises titulaire du marché (EVESA) a remplacé 35 contrats. 
Il décline 5 objectifs :

  • Atteindre les objectifs du plan Climat de Paris, de réduction de 30 % de la consommation d'énergie des installations d'éclairage public et de signalisation lumineuse (entre 2004/2020).
  • Minimiser les nuisances lumineuses.
  • Assurer une gestion patrimoniale optimale.
  • Mettre en œuvre une exploitation et une maintenance répondant aux niveaux de service indispensable aux usagers.
  • Valoriser certains espaces ou monuments.

Le lancement d’Autolib’
Dans la continuité de Vélib’, le dispositif Autolib’ a été déployé depuis le 5 décembre 2011. Ce projet à l’échelle métropolitaine (Paris et 45 communes de la région IDF) permet d’accéder à un système de location de voitures électriques en libre-service. Ainsi, 700 stations seront construites sur le territoire parisien, dont 500 en surface et 200 dans les parcs de stationnement souterrains. Le service sera totalement redéployé fin mai 2012 avec 3 000 voitures en circulation.


Le déploiement de « Roméo »
Une application informatique, « Roméo » a été déployée pour diagnostiquer l’état de dégradation des structures et des revêtements de chaussées et trottoirs. Dans chaque arrondissement, les dégradations sont saisies sur des tablettes in situ. A terme, ce sera un outil de programmation des budgets d’investissements localisés, utile à la négociation avec les Mairies, en accord avec la Charte des arrondissements.


La mise en œuvre du projet de direction
20 groupes de travail ont tiré les conséquences des travaux de 2010 en matière d’organisation, de processus et de mode de gestion, qui se traduiront par des plans d’action permettant une évolution de la direction en 2012.


Mais aussi…

  • Mise en place du paiement par carte bancaire du stationnement payant.
  • Stationnement vélo et deux roues motorisées.
  • Atteinte de l’objectif des 200 kilomètres de pistes cyclables.
  • Création du bus de traverse Batignolles-Bichat.
  • Nouvelle communication de chantier.
  • Ouverture de la Maison du vélo.
  • Livraison du parking Cardinet.
  • Poursuite des opérations prévues dans la mandature dont le tramway, la place de la République avec ses travaux de concessionnaires en 2011.


Et demain ?

  • La mise en œuvre du projet de direction, dans le cadre des réflexions sur la relation à l’usager.
  • L’inauguration du tramway T3 en décembre 2012.
  • Les travaux de télécommande des écluses.
  • Le vote du PAVE (Plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics).
  • La livraison de la rue de Rennes.
  • Le début des travaux principaux de la place de la République.
  • La poursuite des opérations prévues au programme de mandature dont notamment : l’avenue de Clichy, la porte de Vanves, la mise à double sens des Grands Boulevards, Beaugrenelle et Broussais.
  • Le protocole de bonne tenue de chantiers.
  • La mise en œuvre de téléservices en matière de stationnement.

 
Chiffres clés

  • 1373 agents

Dépenses

  • 551,11 
millions d’euros 
en fonctionnement
  • 329,15 
millions d’euros 
en investissement
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris