«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Rapport d'activité 2011 du Centre d'action sociale de la Ville de Paris

Déborah Lesage
[01/07/2014]

Le Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris fait partie du pôle "Economie et social".

  • Développer l’aide sociale facultative pour la population la plus en difficulté, améliorer l’accès aux droits et garantir la qualité de service offert aux Parisiens dans les sections d’arrondissement.
  • Améliorer l'offre de service aux personnes âgées avec la réforme du service d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD).
  • Renforcer l’accueil qualitatif des personnes en grande précarité.


Faits marquants

 

Des aides et prestations adaptées

  • Mise en place de Paris Solidarité. Réforme de l’Allocation Ville de Paris (AVP), qui concerne 15 500 personnes, pour répondre à la précarité croissante des personnes âgées (jeunes seniors aux carrières incomplètes) et création d’un complément de ressources qui garantit 840 € de revenus aux personnes âgées et handicapées en 2011 (lequel sera porté à 875 € à partir d’avril 2012). Dispositif complété par le complément Santé Paris (39 € mensuels) pour l'acquisition d'une mutuelle et l’extension de Paris Logement pour les personnes âgées et handicapées aux revenus modestes qui consacrent plus de 30 % de leurs ressources aux dépenses de logement.
  • Montée en charge des 5 restaurants solidaires (850 repas/jour) offrant une restauration assise de qualité à un public en grande difficulté.
  • Réforme du fonctionnement et de l'organisation du service d’aide et d’accompagnement à domicile (385 agents), avec la création de Paris domicile : élargissement des horaires en journée, aux week-ends et jours fériés; regroupement et modernisation de l'encadrement et de l'activité sur 6 territoires au lieu de 20 antérieurement.
  • Création du pôle « hommes isolés » regroupant les Centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), La Poterne des Peupliers et Relais des Carrières (13e), et le Centre d’hébergement d’urgence (CHU) Baudricourt, représentant 429 places.

 

Des chantiers pour améliorer l'accueil des usagers

  • Refonte de l’espace d’accueil de la Permanence sociale d’accueil Bastille (hommes isolés de plus de 25 ans) pour diminuer l’attente des usagers.
  • Rénovation des cuisines de 2 EHPAD Cèdre Bleu à Sarcelles (95) et Cousin de Méricourt à Cachan (94) et de la résidence services Madeleine-Béjart (3e).
  • Réaménagement de la salle à manger et des locaux du rez-de-chaussée de la résidence services Petit Rémouleur (4e).
  • Lancement des travaux de restructuration du CHRS La Poterne des Peupliers (13e) et accueil des résidents et personnels dans un bâtiment réhabilité boulevard du Montparnasse (6e).
  • Réhabilitation d’un site tiroir avenue de l’Observatoire (14e) pour accueillir provisoirement le CHU George-Sand, qui doit faire l’objet d’une reconstruction.
  • Création de salles d'activités et de 4 chambres accessibles aux personnes à mobilité réduite au CHRS Pauline-Roland (19e).
  • Création de 3 sites pour accueillir Paris domicile.
  • Restructuration de l’accueil de 3 sections d’arrondissement.

 

Des outils modernisés pour un meilleur service public

  • Modernisation des outils informatiques : création d’un annuaire Active Directory, raccordement des établissements au réseau Très Haut Débit, développement d’outils collaboratifs (SharePoint), modernisation de PIAF…
  • Approfondissement du dialogue de gestion et évolution des services supports pour optimiser les réponses à destination des responsables d’établissements et des agents du CASVP.

 Et demain ?

  • Ouverture en 2012 de l’EHPAD Annie Girardot (13e).
  • Lancement en 2012 des travaux de construction des EHPAD Broussais (14e) et Lourmel (15e), restructuration
  • des EHPAD Anselme-Payen (15e), Harmonie (Boissy-Saint-Léger) et François 1er (Villers-Cotterêts) et du CHRS Poterne des Peupliers (13e).
  • Lancement en 2012 des études pour restructuration de la résidence Faubourg-du-Temple (10e) et pour l’accessibilité des bâtiments du CAS-VP aux personnes à mobilité réduite.
  • Rénovation en 2012 de la cuisine de l’EPHAD Arthur-Groussier à Bondy (93).
  • Ouverture mi-2012 des 6 plateformes territoriales Paris domicile.
  • Modernisation des titres de transport des personnes âgées ou en situation de handicap (type Navigo).
  • Suite de la labellisation QualiParis sur les 20 sections.
  • Déploiement progressif dans les EHPAD du « dossier informatisé du résident » et du logiciel Millésime dans les plateformes Paris domicile.
  • Mise en place de la numérisation des pièces justificatives pour les demandes d’aides sociales facultatives.
  • Réforme de Paris Logement Familles monoparentales dont le montant mensuel sera porté à 150 € sur trois ans.

 

Chiffres clés

  • 5 900 agents

Dépenses

  • 564,97 millions d’euros en fonctionnement
  • 32,64 millions d’euros en investissement

Vidéos