«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

"Quand les loyers augmentent à Paris de 20%, c’est scandaleux"

crédits : Mairie de Paris
[19/03/2013]

Bertrand Delanoë a répondu le 16 décembre 2011 sur paris.fr aux questions des internautes lors d’un Chat vidéo. Sur les 251 questions posées, le maire a pu répondre à 35 d’entre elles dans l’heure qu’a duré l’échange. Retour en vidéo et extraits des réponses du Maire de Paris.

L'intégralité du Chat en vidéo


Bertrand Delanoë a répondu vendredi 16 décembre... par mairiedeparis

 

« 950 nouvelles places de crèche ouvertes en 2012 »

«  Vous savez, je suis le maire qui aura fait le plus de crèches, plus de 10 000 places pendant ma mandature, et 950 de plus cette année. Il y a 122 000 Parisiens de plus qu'il y a quelques années. Il y a plein de bébés, je suis débordé par la vitalité des Parisiens ! Paris a une dynamique démographique assez importante. (…) Je peux promettre qu'il y aura 10 000 places en crèche en plus à la fin de mon mandat. L'année 2012 va cependant voir une accélération des livraisons. (…) Ce seront 950 places ouvertes en crèche cette année. » 

"Un organisme pour gérer le logement social au niveau de Paris métropole"

«  Nous sommes environ aujourd’hui entre 17 et 18 % de logements sociaux, nous étions partis d'un peu moins de 13 %. Je promets que ce sera 20 % de logements sociaux à Paris en 2013. Ceux qui seront en 2014 en responsabilité, nous les invitons à continuer l'effort. Et on travaille sur une proposition pour créer une autorité métropolitaine de logements, puisque le problème, c'est le grand déséquilibre entre les communes qui font du logement social comme Paris, et celles qui le refusent obstinément, de la même manière qu'il y a des arrondissements à Paris, qui multiplient les obstacles. »

« Quand les loyers augmentent à Paris de 20%, c’est scandaleux »

«  Quand j'ai demandé à François Fillon, de me laisser expérimenter la maîtrise de la hausse des loyers, sa réponse a été de refuser de me donner l’autorisation de le faire. Il faudrait une modification législative. Mais encore faut-il qu'il y ait un parlement favorable à cet encadrement des loyers. Que les loyers augmentent du montant de l'inflation, c'est normal, mais de 20 % quand l'inflation est à 1,5 %, c'est scandaleux. Ce n'est que de la spéculation, et quand on pense aux conditions de vie du point de vue du logement, c'est très choquant.  

« Si la France perd le triple A, mécaniquement, nous le perdrons » 

« Les trois agences de notation donnent le AAA à la ville de Paris et avec une analyse extrêmement élogieuse sur notre manière de gérer la dette, l'emprunt, les dépenses de fonctionnement, bref, de faire face à la situation, avec une politique de solidarité extrêmement ambitieuse. (…) Nous sommes un peu endettés, mais sans doute une des villes les moins endettés, à 41 % des dépenses de fonctionnement en 2012 comme montant de notre dette. La moyenne des grandes villes de France, c'est 80 à 85 %, et Marseille par exemple, c'est 190 % Donc les agences de notation nous disent que c'est bien géré, mais qu'ils ne peuvent pas laisser la note triple A à une collectivité nationale si le pays la perd. Si la France perd le triple A, mécaniquement, nous le perdrons, alors que les analyses économiques et budgétaires de ces agences sont très confiantes dans les finances de la ville de Paris. »

« Le gouvernement de M. Fillon doit 1,3Md€ à la Ville de Paris »

« Actuellement, le gouvernement de M. Fillon doit 1,3 milliard à la ville de Paris. L'Apa, cette allocation de ressources que l'on donne à nos aînés pour les épauler financièrement, c'est le département de Paris qui la verse, comme tous les départements. En France, le gouvernement compense cette dépense à 28 %, et à Paris, à 7 %. Moralité, le gouvernement de François Fillon doit 965 millions d'euros aux Parisiens. Qu'est-ce que je vais dire à nos aînés qui en ont besoin ? Rien, je la verse ! Mais pendant ce temps-là, il faut que je trouve les compensations pour que Paris reste forte. »

» Agrandir l´image

 

« Pour la sécurité à Paris, l’Etat a supprimé 399 postes de policiers »

« Paris a un statut particulier où c'est le préfet de police, dépendant de l'État, qui a les pouvoirs municipaux en matière de sécurité. (…) Sur la sécurité, depuis dix ans, on nous a dit à grand coup de discours très sécuritaires que tout irait mieux, et en fait, tout va plus mal, il y a davantage de cambriolages et de violences sur les personnes, et c'est 399 policiers en moins à Paris... C'est l'État. Et tout ça me pose beaucoup de problèmes. Ils ont aussi supprimé la police de proximité qui était extrêmement efficace. »

« En 2012, dans le 18e, il y aura une nouvelle pépinière d’entreprise avec 70 start-up »

«  L'emploi, c'est une responsabilité de l'État, mais je m'indignais de voir que le taux de chômage à Paris était toujours supérieur au taux de chômage national. On a donc décidé d'aider les jeunes entrepreneurs, les start up, etc., et maintenant, le taux de chômage est inférieur à la moyenne nationale. Dans le 18e, en 2012, il y aura une nouvelle pépinière d'entreprises qui sera inaugurées avec 70 start up. »

« Fin 2012, nous livrerons la prolongation du tramway des Maréchaux jusqu’à la porte de la Chapelle. » 

« En 2012, il y aura la prolongation du tramway. Le premier tronçon allait du Pont de Garigliano à la porte d'Ivry, et fin 2012, nous livrerons le tronçon de porte d'Ivry à porte de la Chapelle, puis de la porte de la Chapelle à la porte d'Asnières. J'espère que la jonction sera faite entre la porte d'Asnières et le pont de Garigliano, comme ça, il y aura la totalité.

« Berges de Seine : peut-être en hiver du ski de fond » 

« Entre le musée d'Orsay et le pont de l'Alma, il y aura aussi beaucoup de choses : des îles artificielles, des activités sportives, de la culture, et peut-être même en hiver du ski de fond. Vous voyez ! Des lieux de vie dans un des endroits les plus beaux du monde, au bord de la Seine, et qui avait été transformé en autoroute urbaine, c'est quand même bête. On a quand même créé une voie supplémentaire pour les voitures sur les quais hauts.

« Pass Navigo à coût unique : je n’accepterai pas que le coût du transport pour les Parisiens et ceux de la Petite Couronne soient augmentés »

« Je n'accepterais pas que le coût du transport pour les Parisiens et ceux de la Petite Couronne soit augmenté. On parle de 500 millions d'euros. Je dis prudence. Je préfère augmenter l'offre de transport pour les habitants des Yvelines, de Seine-et-Marne, de l'Essonne... 

« Si Autolib' marche, beaucoup de maires de grandes villes m'ont dit: on prendra le service »

«  Vous savez que les grande villes du monde se sont inspirées de Vélib'. Donc si Autolib' marche, beaucoup de maires de grandes villes m'ont dit: on prendra le service. »

« Pour le tramway, l’Etat ne paye rien, ce qui est un scandale »

 « L'État ne paye rien, ce qui est un scandale. Dans le premier tronçon, l'État avait pris une part parce que le premier ministre était Lionel Jospin et qu'il avait trouvé ça normal. Là, ces 15 kilomètres sont payés à 70 % par la Ville de Paris et à 30 % par la Région.

« Se baigner dans le lac Daumesnil, ce n’est pas pour tout de suite. » 

« A propos du lac Daumesnil, d'abord, ça n'a jamais été une promesse de campagne. Mais c'est quelque chose que j'ai dit, notamment il y a un an. J'ai dit que j'avais envie qu'on puisse se baigner dans le lac Daumesnil. Mais pour faire le budget 2012 je suis obligé d'enlever des choses. Et là, il y a trop de gens malheureux qu'il faut épauler, avec des allocations, etc., donc il a fallu que je fasse des sacrifices. J'ai préféré les faire sur des sujets comme celui de se baigner dans le lac Daumesnil. En tout cas ça ne sera pas tout de suite. »

« Depuis six ou sept ans, il n'y a plus un bâtiment public qui sort à Paris sans être haute qualité environnementale »

«  Depuis six ou sept ans, il n'y a plus un bâtiment public qui sort à Paris sans être haute qualité environnementale. J'ai inauguré une crèche où on récupère les eaux de pluie notamment. Il y a aussi beaucoup de bâtiments qui sont à énergie géothermique, etc. Il y a un an et demi, j'ai inauguré un système dans une école où une grande partie de l'énergie était diffusée à partir des eaux usées. On ne peut pas le faire partout car ça dépend de la proximité des égouts. Les éoliennes, ça n'a pas trop marché, mais la géothermie, ça peut marcher. Et il y aura aussi la première centrale photovoltaïque en centre-ville à la ZAC Pajol. »

« Il y aura une très belle piste d’athlétisme sur la pelouse d’Auteuil »

« Il y en aura une très belle piste d’athlétisme sur la pelouse d'Auteuil. Mais cela dit, je connais beaucoup de Parisiens qui se servent de leur ville pour courir. Ce n'est pas le même type de course que si on veut faire une performance d'athlétisme, mais de ce point de vue-là, on améliore beaucoup.

« La rénovation de Roland Garros ne touchera pas un centimètre carré des serres d'Auteuil classées »

«  La rénovation de Roland Garros ne touchera pas un centimètre carré des serres d'Auteuil classées, les serres qui seront refaites : celles qui sont sous des plastiques, qui sont moches comme tout, vont être transformées en serres d'art moderne, avec un grand créateur. Quant aux collections, tout sera préservé, à la feuille près, mais il y aura une petite partie qui ira au jardin botanique dans le 12e. Il n'y aura rien d'abîmé. Je dis même que ça sera plus beau après. Mais tant que ce n'est pas livré...

«  Vous vous voyez vivre où, après 2014 ? »

«  A Paris et à Bizerte. Quand j'étais petit, je voyais des images de Paris et je me disais que je voulais aller vivre là-bas. Paris ne m'a jamais déçu. Je n'ai jamais regretté mon choix d'être venu vivre à Paris à 24 ans. Mais à 35 ans, j'ai de nouveau voulu avoir mes racines profondes dans ma ville de naissance. Depuis, j'y ai ma maison. Donc l'idéal serait de vivre à Bizerte et à Paris. Mais on n'est pas maître de ce que les événements nous engagent. Je vous parle comme un gamin qui dirait : quand je serai grand, je serai pompier. Et moi, dans deux ans, j'espère surtout être à Paris et à Bizerte. »



La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris