«« retour

Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Compte rendu de mandat 2002

Une Ville qui bouge

Paris, métropole internationale
Si l'identité de Paris est étroitement associée à la création, force est de constater que d'autres métropoles - Londres, Berlin, New-York…- ont conquis ces dernières années une réputation beaucoup plus dynamique et innovante, s'imposant comme des lieux où se déroulent des événements marquants, là où Paris vivait très largement sur son image, installée au cours des siècles.
Lorsque les faits l'exigent, Paris a toujours veillé à affirmer sa présence sur le terrain de la solidarité. Ainsi, une aide d'urgence a été apportée aux Villes sinistrées suite aux inondations dans le Gard, l'Hérault et le Vaucluse en septembre 2002. Une équipe de 9 agents du SIAAP (Syndicat Intercommunal d'Assainissement de l'Agglomération Parisienne) dirigée par un ingénieur de la Ville a été envoyée dans le Gard, ainsi que plusieurs véhicules et du matériel de nettoyage, participant aux lourdes opérations de déblaiement.
Par ailleurs, 25 volontaires de la Direction de la Propreté et de l'Environnement et plusieurs engins de nettoyage sont intervenus dès le 16 septembre dans la commune de Marsillargues, dans l'Hérault, avant de rejoindre celle de Sommières, l'une des plus touchées du Gard.

Relations internationales


Ce principe de solidarité s'applique bien entendu à l'échelle internationale, comme l'ont illustré les initiatives suivantes :
- Solidarité avec les victimes des inondations à Alger et à Prague, du séisme d'Arequipa, au Pérou, de l'éruption volcanique de Goma, au Zaïre,
- Solidarité avec les victimes de la guerre en Afghanistan et des affrontements au Proche-Orient, avec les patients des hôpitaux de Buenos-Aires privés de médicaments dans un contexte de crise économique. A l'occasion de chacune de ces crises, la Mairie de Paris a apporté son aide matérielle et la mise à disposition de ses experts, soit directement, soit au travers des grandes Organisations Non Gouvernementales (Médecins du Monde, Croix-Rouge, etc.).


Mais cette action internationale se fonde aussi sur un engagement concret en faveur de l'ambition européenne :
- à Paris même, un " label Paris-Europe ", créé en 2001, permet de soutenir financièrement les projets des Parisiens dédiés à l'échange, au partenariat ou à l'innovation à l'échelon européen ;
- Paris sera l'invitée d'honneur de la foire internationale de Genève, en novembre 2002, pour mettre en valeur le savoir-faire de ses jeunes créateurs dans le domaine de la mode et du design.


Des accords ont été conclus dans le cadre d'un réseau de capitales telles que Rome, Berlin et Londres pour l'échange d'expériences dans les domaines de l'urbanisme, du logement, des transports, de la protection de l'environnement, mais aussi afin de favoriser les résidences d'artistes et de promouvoir des réalisations culturelles.


Par ailleurs, la municipalité a souhaité favoriser la reconnaissance de l'apport des étrangers à Paris et l'expression de la diversité des cultures : en participant aux grandes manifestations culturelles nationales (Saison hongroise en 2001, tchèque en 2002, année de l'Algérie en 2003) ; en s'engageant dans l'organisation des événements culturels organisés par les grandes communautés (maghrébines, africaines, chinoise, portugaise, arménienne, espagnole…) et en soutenant les projets soumis par les associations d'étrangers.


Paris souhaite promouvoir la coopération dans toute la gamme des métiers urbains, en particulier vers les villes du Sud. Des actions de coopération décentralisée, dans les domaines de l'aménagement urbain, des transports, de la protection de l'environnement et du patrimoine, ont ainsi été engagées avec plusieurs capitales : Phnom-Penh, Le Caire, Alger et Tunis, mais aussi Moscou, Budapest, Prague et Belgrade, ainsi qu'avec de nombreuses capitales du Sud réunies au sein de l'Association internationale des Maires francophones. 
Mise à jour le : 06 avril 2006
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris