«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

Conseil de Paris de décembre 2010

crédits : Flickr - Faberzeus- Creative Commons
[18/11/2011]

Le budget de l'année à venir a été voté au Conseil de Paris de décembre 2010, donnant la priorité absolue à "l'effort social de notre collectivité" : "la crise n'est pas finie (...) les Parisiens en subissent de plein fouet les conséquences" a ainsi déclaré le maire de Paris Bertrand Delanoë. Parmi les autres sujets de ce Conseil de Paris : les serres d'Auteuil, les transports franciliens et le monopole des magasins Carrefour et Casino.


Un budget qui conjugue solidarité et investissements

"L'effort social de notre collectivité a augmenté de près de 75% depuis 2001 pour s'élever aujourd'hui à plus de 2 milliards d'euros. Cet élan sera accéléré, parce que la crise n'est pas finie et que les Parisiens en subissent de plein fouet les conséquences", s'est félicité le mairie de Paris Bertrand Delanoë, lors de l'adoption du budget 2011 de la Ville de Paris.

Le montant de ce budget s'élève à 7,754 milliards d'euros : c'est le plus important de toutes les collectivités françaises (le budget 2010 s'élevait quant à lui à 7,5 milliards d'euros)."Jamais la Ville de Paris n'a autant investi dans son histoire", soit 1,6 milliard d'euros d'investissements pour 2011, avait souligné jeudi 9 décembre, lors de la conférence de presse de pré-conseil, Bernard Gaudillère, adjoint aux finances.

Une nouvelle fois, la priorité est mise sur le logement, avec l’objectif d’atteindre en 2014 le seuil de 20% défini par la loi, "soit avec six années d'avance sur les objectifs de la loi SRU", a rappelé M. Delanoë. "En 2011, 6000 logements supplémentaires seront bien financés, et nous renforcerons le dispositif 'Louez solidaire' , de même que 'Paris Logement' , qui soutient sous condition de ressources les Parisiens qui consacrent plus de 30% de leurs revenus à leur loyer", a-t-il promis, en annonçant l'extension du dispositif aux retraités et handicapés et le déblocage de deux millions d'euros supplémentaires.

 Lire l'édito de Bernard Gaudillère, adjoint au Maire de Paris chargé du budget, des finances et du suivi des sociétés d'économie mixte
 Lire les chiffres clés  
 Lire le rapport de présentation du budget 2011 
 Regarder le discours de présentation du budget de M. Bertrand Delanoë , maire de Paris, au Conseil de Paris.

Au débat d’idées sur le futur système de transport francilien, Paris apporte son écotLe Pôle RATP - Métro. 2 sites

La réflexion sur l’élaboration d’un projet de transport pour l’Ile-de-France est en cours. Avec deux projets en lice : d’un côté Arc Express,  porté par la Région et le Syndicat des transports d’Ile- de- France (STIF). Et de l’autre le projet de réseau du Grand Paris  porté par le gouvernement et par la Société du Grand Paris, créée par la loi du 3 juin 2010.

Mise à jour du 14 décembre
Le département de Paris, appelé par cette même loi mardi 14 décembre à présenter son point de vue, a rendu un avis négatif.

 Lire l'exposé des motifs du projet de délibération
 Lire l’avis du département de Paris 
 Lire la présentation d’Arc Express
 Lire la présentation du projet de réseau de transport du Grand Paris  


Pour que Roland Garros reste à Paris

 Roland Garros est à l’étroit dans ses habits de stade. La structure est en effet deux fois plus petite que celle de Melbourne, Wimbledon ou de Flushing Meadows. Pour répondre à ce problème, une seule alternative : déménager hors de Paris…ou s’agrandir intra-muros. Et pour que le célèbre tournoi reste à Paris, un projet est proposé : étendre le site avec un nouveau cours sur une partie des serres d’Auteuil.

Le Conseil de Paris a adopté le vœu présenté par le maire de Paris, pour que le tournoi garde « son rang parmi les plus grands événements internationaux » et continue « de faire honneur à Paris ».

Pour couper court à la polémique autour du projet, Anne Hidalgo, première adjointe du maire de Paris, a tenu à rassurer lors de la conférence de pré-conseil, jeudi 9 décembre, en précisant qu’ « il n’y a pas de menaces sur les serres historiques d’Auteuil ni sur les collections de plantes rares ». Mi-novembre, la commission départementale de la nature, des paysages et des sites de Paris avait par ailleurs donné son approbation.

Mise à jour du 15 décembre 2010
Le Conseil de Paris a voté mardi 14 décembre pour le maintien de Roland Garros à Paris et pour le projet d'étendre le site aux serres d'Auteuil. 141 élus ont voté pour et 12 ont voté contre (élus Vert et un élu Modem). "Ce tournoi est né dans notre ville, il s'inscrit depuis plus de décennies dans le paysage familier (...) et fait partie avec son histoire, de l'âme même de notre cité", a déclaré Bertrand Delanoë en prenant la défense du projet. La Fédération française de tennis (FFT) donnera son verdict en février.

 Lire notre article et visionnez la vidéo détaillant le projet 
 Lire le voeu relatif au développement du Tournoi de Roland Garros à Paris présenté par Bertrand Delanoë
  Regarder le discours de soutien au projet d'Anne Hidalgo , première adjointe au maire de Paris en charge de l'urbanisme
 Lire le communiqué de presse de la Ville de Paris 


Casino et Carrefour monopolisent l’espace parisien

enseigne casino Le groupe Casino détient 60% de part de marché de la grande distribution parisienne, et l’enseigne Carrefour, 20%. L’exécutif municipal déposera pendant le Conseil de Paris qui se déroule actuellement un voeu pour demander une enquête approfondie.

Mise à jour du 15 décembre 2010
Le Conseil de Paris a voté mardi 14 décembre en faveur de la saisine de l'Autorité de la concurrence, sans les voix de l'UMP et du Nouveau Centre.

 Lien vers notre article "Casino et Carrefour monopolisent l'espace parisien" 
 Lire le projet de saisine pour avis de l'Autorité de la Concurrence  
 Lire le rapport de l'Apur 
 Lire l’avis de l’Autorité de la concurrence 
 Lire le communiqué de presse de la Ville de Paris 

En ce moment

Les précédents conseils