«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Education à l'égalité entre les filles et les garçons

Mairie de Paris Sophie Robichon
[21/10/2011]

Filles et garçons continuent majoritairement à se conformer à ce qui est reconnu comme leur domaine de compétence, à obéir aux stéréotypes de sexe véhiculés par la société et par les différentes productions culturelles qui leur sont destinées. Comment remettre en cause les stéréotypes sexistes ?


Remettre en cause les stéréotypes sexistes

Filles et garçons continuent majoritairement à se conformer à ce qui est reconnu comme leur domaine de
compétence, à obéir aux stéréotypes de sexe véhiculés par la société et par les différentes productions
culturelles qui leur sont destinées. L’Observatoire agit dans une démarche d’éducation à l’égalité pour interroger
ces stéréotypes et pouvoir les remettre en question. Ces actions permettent de diversifier les orientations
professionnelles, d’impacter positivement les choix de vie futurs et de prévenir les violences sexistes entre les
jeunes ainsi que dans la vie adulte.

Impulser des actions d’éducation à l’égalité et à la sexualité

L’Observatoire soutient les associations et organisations qui mènent dans les collèges parisiens des actions
d’éducation à la sexualité et à l’égalité. Ces séances de sensibilisation à destination des jeunes Parisiennes et
Parisiens sont essentielles pour que circule la parole des jeunes, que des réflexions s’élaborent et qu’une
première approche de la vie affective et sexuelle plus égalitaire soit faite au rythme de la construction de
l’adolescent.

En 2010 : Près de 18% de collégiens parisiens ont bénéficié de séances d’éducation à la sexualité et à l’égalité
filles/garçons assurées par des structures ou associations soutenues par l’Observatoire.

 

Les partenaires de l'Observatoire

Une dynamique de partenariat s’est engagée depuis 2008 grâce à la mise en place d’un comité de pilotage qui
réunit les Directions de la Ville de Paris intervenant auprès des jeunes : (Direction des Affaires scolaires,
Direction de la Jeunesse et des Sports), ainsi que des structures et associations concernées travaillant avec
l’Observatoire.

Les 1ers  Etats Généraux pour la promotion des actions d’éducation à l’égalité et à la sexualité filles/garçons,
organisés en 2010, sont le fruit de cette action participative. Une opération d’envergure qui a permis de rendre
visible les mobilisations, de débattre sur la base d’un diagnostic partagé, de mettre en commun les expériences
et les outils, d’intensifier et de promouvoir une démarche concertée. Cette première étape permet de renforcer le
partenariat avec l’Académie de Paris et le Conseil Régional.

 

Former les éducateurs

Pour que cette culture de l’égalité soit accompagnée par l’ensemble des agents de la Ville intervenant auprès
des jeunes, des formations et sensibilisations spécifiques leur seront plus largement proposées afin de travailler
sur les représentations stéréotypées, et de mettre en place des pratiques éducatives garantes de relations
égalitaires filles/garçons.

 

Quelques chiffres sur les cursus scolaires :
93% des filles choisissent des filières médicales.
94% des garçons s'orientent vers l'option informatique et système de production
Les filles sont minoritaires dans les fillières scientiques : 26% d'ingénieurs et 36% de docteurs en sciences
A contrario, les garçons sont très largement minoritaires dans toutes les professions de la petite enfance.

» Consulter le document au format pdf 

En ce moment