«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=L'Assemblée des Citoyens Parisiens Extra communautaires (ACPE) et la mobilisation de la Ville pour le droit de vote des étrangers aux élections locales

Mairie de Paris
[30/10/2013]

Paris compte 235 491 citoyens extracommunautaires qui participent à l’enrichissement démographique, culturel, économique et social de la capitale et de notre pays.

 

Pourtant, contrairement aux ressortissants européens, ils n’ont toujours pas le droit de vote aux élections locales et donc la possibilité de s’exprimer officiellement sur la vie municipale. Ces habitants ont les mêmes devoirs que tous les autres Parisiens, il est donc logique qu’ils aient les mêmes droits : « tous Parisiens, tous Citoyens ».

Pour pallier cette injustice démocratique, la Ville de Paris a institué, en novembre 2001 le Conseil de la Citoyenneté des Parisiens Non Communautaires (CCPNC), remplacé en février 2010 par l’Assemblée des Citoyens Parisiens Extra-communautaires (ACPE) destinée à représenter les Parisiens privés du droit de vote. En son sein, ils peuvent s’exprimer sur tous les sujets concernant la Ville, formuler des propositions remises au Conseil de Paris et, ainsi, affirmer l’existence d’une citoyenneté de résidence réelle et dynamique.

L’ACPE a vocation à disparaitre une fois que le droit de vote sera acquis. Elle est la preuve de l’engagement du Maire de Paris et de sa municipalité pour ce droit qui est rappelé régulièrement. Quatre vœux demandant au Gouvernement la mise en œuvre de ce changement constitutionnel ont été adoptés au Conseil de Paris depuis septembre 2012. Le Maire de Paris a publié le 13 octobre 2012 une tribune dans ce sens, « Tenir parole », qui démontre son attachement au droit de vote des citoyens extra-communautaires aux élections locales.

 

Travail de l’ACPE

 

  • Le rapport de mandature sur les services municipaux

L’Assemblée des Citoyens Parisiens extra-communautaires peut proposer au Maire de Paris des actions ou des réformes qui concernent la municipalité. Ses membres ont choisi de s’intéresser aux services municipaux pour proposer des pistes d’améliorations. Les services publics municipaux sont le bien commun de tous les habitants d’une ville. Ils leur permettent d’être accompagnés dans leurs difficultés, d’être informés sur les différentes démarches ou aides qui leur sont offertes, d’accéder aux loisirs ou à la culture et ce quelques soient leur âge, leurs origines, leurs situations sociales et familiales. Les membres de l’ACPE ont choisi ce thème pour aider à améliorer concrètement la vie quotidienne de tous les Parisiens et démontré ainsi qu’ils ont vocation à s’exprimer sur tous les sujets qui concernent la municipalité.

 

  • Sensibilisation au droit de vote

L’Assemblée des Citoyens Parisiens extra-communautaires est très impliquée dans la promotion du droit de vote des étrangers extra-communautaires. Ses membres participent à de nombreuses manifestations et organisent des débats, des votations citoyennes, des campagnes de sensibilisation. L’ACPE a rappelé son engagement pour ce droit lors de sa plénière du 16 février 2013 et dans une lettre adressé au Président de la République et au Premier Ministre.

Il s’agit pour l’ACPE de faire œuvre de pédagogie pour convaincre les Français et les parlementaires réticents de la nécessité d’accorder ce droit aux étrangers extra-communautaires qui souhaitent avant tout accomplir officiellement leur devoir de participation.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris