«« retour

Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Le budget primitif 2009

Un budget pour tous les Parisiens

Paris Ville Ouverte

Le budget 2009 impulsera la dynamique de Paris métropole et confortera les actions de notre collectivité sur la scène internationale


A- Promouvoir Paris Métropole


Le 25 juin dernier, la conférence métropolitaine mise en place en 2006 a lancé les Assises de la Métropole : 600 élus et acteurs économiques et sociaux de toute l’agglomération se sont réunis, et ont décidé de la création d’un syndicat mixte d’étude. Celui-ci aura pour mission de définir des partenariats possibles en matière de développement économique, d’emploi, de logement, de déplacements et de culture, de réfléchir aux possibilités d’assurer la solidarité financière et à l’évolution de la gouvernance du cœur de la métropole. Le syndicat mixte de Paris Métropole sera créé début 2009.


Sans revendiquer le leadership sur cette démarche, la Ville de Paris se doit d’être une force de travail et de propositions afin de faire progresser ce projet d’une ampleur inédit. Les moyens budgétaires et humains de la DGCT seront étendus à cet effet.


La Ville de Paris poursuivra par ailleurs son action de coopération bilatérale avec les collectivités voisines. En effet, de nombreux dossiers regroupent des enjeux importants pour Paris comme pour d’autres collectivités : on peut citer par exemple les projets de réaménagement du domaine fluvial de la Ville qui s’étend sur plus de 130 km de canaux à travers 47 communes, 5 départements, 2 régions. Dans la pratique, des protocoles de coopération et de déclarations de partenariat ont déjà été signés avec 12 communes (dont 4 des Hauts-de-Seine, 5 de Seine-Saint-Denis et 3 du Val-de-Marne) et 1 communauté d'agglomération (Plaine Commune). Nous avons également engagé deux conférences interdépartementales, avec le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis, ainsi qu'un protocole de coopération avec une association de collectivités (la Conférence Territoriale de la Vallée scientifique de la Bièvre).


Enfin, nous considérons que le Conseil régional d’Ile-de-France est un partenaire majeur de Paris. Nous négocierons dans les prochains mois, pour de nouveaux projets communs, un nouveau contrat particulier entre Paris et la région Ile de France, qui sera la suite de celui qui avait été signé en 2002.


A titre d’exemple de cette dynamique métropolitaine, Paris consacrera 7  M€ à l’extension de Velib’ en banlieue. D’autre part, le projet Autolib’ sera lancé à l’échelle de Paris-Métropole, les communes voisines ayant été invitées à rejoindre le syndicat intercommunal en cours de création en vue d’assurer le portage de ce projet.

B- Paris sur la scène mondiale.


6,5 M€ seront consacrés en 2009 à l’action internationale de la municipalité, centrée autour de la dimension européenne de Paris, de la défense de la francophonie et de l’intégration de Paris dans le réseau mondial des villes.


Les actions et soutiens déjà engagés par la municipalité seront approfondis : soutien à la Maison de l’Europe, au Label Paris-Europe, qui permet d’aider efficacement les associations parisiennes dans leurs projets européens, poursuite des actions de coopération avec le monde francophone et les villes du pourtour méditerranéen, prolongement des actions de coopérations décentralisées, qu’il s’agisse du Cambodge, de Madagascar ou encore du Brésil.


L’engagement de Paris dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement sera réaffirmé. Le programme de solidarité internationale dans le domaine de l’eau et de l’assainissement  et le programme de lutte contre le SIDA en Afrique seront reconduits (2,7 M€ sont prévus en 2009).


Plusieurs opérations exceptionnelles seront  programmées en 2009 dans le cadre de l’année de la France au Brésil et en Russie, ainsi que de la célébration du centenaire de Tel Aviv. Réaffirmée, la vocation européenne et internationale de Paris s’exprimera notamment à travers l’Association internationale des maires francophones (AIMF), et Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), lieux privilégiés de dialogue et de construction de projets. Notre objectif est de contribuer à l’émergence d’une « diplomatie des villes » qui permettra d’appuyer les politiques nationales et européennes par des réalisations plus immédiates et des projets plus concrets. L’automne 2009 constituera un temps fort de ces partenariats avecune réunion mondiale du CGLU, de l’AIMF et de l’Organisation des Villes Arabes (OVA), organisée à Paris.


Notre ville a aussi un devoir envers la langue française. Nous impulserons au sein de l’AIMF la conclusion de partenariats pour l’apprentissage de notre langue.

Mise à jour le : 25 mars 2009
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris