«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

Tout savoir sur les Berges de Seine

crédits : Mairie de Paris
[18/09/2012]

La rive droite des Berges de Seine à Paris a entamé sa transformation. Découvrez tous les changements, mètre par mètre, qui font la part belle aux piétons et aux loisirs.

Côté Rive droite, qu'est-ce qui a changé ?

 

=>Sur l'avenue de New York, face à la passerelle Debilly (juillet-août)

Avenue de New York APUR - JC Choblet

 

Création de 2 traversées piétonnes
Deux traversées piétonnes, larges de 6 m, remplacent le passage souterrain, définitivement fermé. Des refuges piétons permettent de traverser en deux temps, en toute sécurité. Cet aménagement assure une meilleure liaison entre les musées d’Art Moderne, du quai Branly et du Palais de Tokyo.

Nouvelle chaussée
Entre les deux traversées piétonnes, le bitume actuel est remplacé par un nouveau pavage, visant à ralentir les automobilistes.



Nouvelle piste cyclable
Entre le pont de l’Alma et le pont d’Iéna, les vélos peuvent circuler sur une nouvelle voie cyclable longeant l’avenue de New York.

 

=>Sur les quais bas de la Rive droite

Promenade maison rouge - APUR JC Choblet

 
4 nouvelles traversées piétonnes sécurisées
De part et d’autre du pont Louis-Philippe, aux abords de la Maison des Célestins et au niveau de la rampe d’accès près du pont Sully, 4 passages piétons sont aménagés afin d’accéder à la nouvelle promenade en bord de fleuve. Une galerie aménagée le long de l’écluse et bénéficiant d’une intervention artistique assure la liaison entre le port Henri IV et le bassin de l’Arsenal.


Un meilleur partage de la voirie
Les voies de circulation des voitures sont rétrécies (passant de 7 à 6 m de largeur). Les piétons cheminent en bord de Seine sur des trottoirs plus larges (3,30 m contre 1,40 m aujourd’hui) et plus confortables grâce à la pose de nouveaux pavés lisses. Les rampes piétonnes d’accès aux quais bas et la promenade sont adaptées aux personnes à mobilité réduite.


Une plus grande place au végétal
Un gazon rustique est semé en fond de quais bas au pied des arbres. Cette végétation naturelle favorable à la biodiversité offre notamment une ressource alimentaire et un nouvel habitat pour la faune. Une bande de pavés enherbés sépare la voirie du fond des quais et préserve le gazon du piétinement. Aménagements de la voirie de fin juin à fin août 2012 3 2 1 Crédits photo : J.-C. Choblet / APUR 1 3 2.



=>face à la passerelle Léopold Sedar-Senghor (juillet-août)

 

Réorganisation de la circulation automobile
Les voies de circulation vont être modifiées pour sécuriser les déplacements. Le couloir de bus sera lui prolongé et ouvert aux cyclistes de la Concorde vers le pont Royal.


Nouvelles traversées piétonnes sécurisées
Face à la passerelle Léopold Sédar Senghor, deux traversées piétonnes vont être créées, sur un plateau piéton traité en pavé, large de 33 m. Des refuges piétons permettront de traverser en deux temps, en toute sécurité.

Accès aux Tuileries
Les grilles du jardin des Tuileries vont être rouvertes pour permettre l’accès direct au jardin et faciliter la liaison entre les rives, notamment entre le musée d’Orsay et l’Orangerie ou le Louvre.


=> Square de l'Hôtel de Ville (jusqu'en septembre)

Promenade Port de l'Hôtel de Ville crédit APUR JC Choblet


Un accès facilité et une ouverture permanente
Outre par la passerelle, le square est accessible depuis le quai bas par trois entrées différentes grâce aux nouvelles traversées piétonnes de la voie sur berges. L’escale Batobus est maintenue.

Un nouveau mobilier
Bancs, fauteuils, banquettes et plateaux multi-positions favorisent la détente et la convivialité. Ils offrent des points de vue sur le panorama urbain et fluvial d’exception (île Saint-Louis, île de la Cité, la Seine et ses ponts historiques).

Une nouvelle ambiance végétale
Le projet améliore la diversité floristique et faunistique du square tout en favorisant une ambiance de plantes « vagabondes et rustiques » qui exprime la proximité avec la Seine.

 Et côté Rive Gauche ?

A compter du printemps 2013, ce sont plus de 4,5 hectares qui sont aménagés entre le musée d’Orsay et le pont de l’Alma pour offrir des lieux de promenade et d’activités aux piétons et aux cyclistes.

En résumé
Voici un visuel qui vous permet de mieux synthétiser l'ensemble des transformations en cours ou à venir sur les Berges de Seine

 
 

Vidéo

En images

  • Imaginez les berges de Seine de demain