«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Questions - Réponses

[28/01/2010]
Pourquoi deux chartes par établissement ? Qu'en est-il de l'accessibilité des personnes handicapées en fauteuil ? Pourquoi ne pas avoir repris la « charte Marianne » ? Des réponses à toutes ces questions...


Puce municipalité Pourquoi 2 chartes (affiches) et pas une seule par établissement ? 
- Pour permettre  une adaptation plus précise à la réalité de l’accueil dans chaque secteur et sur chaque site, parti pris d’avoir une charte en deux parties :
1- une affiche commune à tous les équipements d’un même secteur avec des engagements qui lui sont propres
2- une affiche spécifique à chaque établissement avec des informations qui lui sont propres et qui permettent une meilleure souplesse dans le calendrier  de mise à jour (ex : au fur à mesure des travaux d’accessibilité). NB. Pour les mairies, il y a une charte par mairie.
Puce municipalité L’accessibilité des handicapés en fauteuil est loin d’être réalisée alors que c’est la loi.

- La loi du 11 février 2005 laisse 10 ans aux  pouvoirs publics pour mettre les établissements en conformité. Or, la richesse patrimoniale de Paris est telle que de nombreux monuments sont classés et les travaux sont très difficiles  et fort coûteux. Il faut donc les planifier.
- Par contre, toute nouvelle construction publique exige une accessibilité totale aux personnes handicapées.
- La charte prévoit des dispositions précises à l’attention d’autres handicapés -visuels et auditifs.
- Toutes les bibliothèques disposent de fonds adaptés aux non voyants (surtout des livres sonores ou en gros caractères  et  peu d’ouvrages en braille car ils sont diffusés gratuitement  par l’association Valentin Haüy)
Puce municipalité Pourquoi ne pas avoir repris la « charte Marianne »  de l’Etat comme beaucoup de communes  l’ont fait ? 
- La Ville a eu l’ambition de descendre à un niveau de détail et de participation  plus fin que celui de l’Etat (autodiagnostic de chaque site par les agents eux-mêmes) 
- Afin de mieux coller aux réalités, il y a une déclinaison par secteur puis par établissement, non pas une charte générique commune à tous.
Puce municipalité Quelles sont les suites envisagées ? 

- Suite logique de la charte d'accueil, la mise en place d'une démarche de labellisation au sein des services de la Ville est en route.

- Il s'agit d'une étape nouvelle, qui s'appuie sur la charte d'accueil, afin de doter progressivement les sites recevant du public d'un label attestant la qualité du service rendu aux usagers.

- La labellisation sera conduite en étroite concertation avec les associations d'usagers.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris