«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Instruments de recherche et cotation des archives

[15/04/2013]

Pour identifier les archives susceptibles de documenter une recherche et pour découvrir leurs cotes, il faut d'abord consulter des instruments de recherche : inventaires ou répertoires d’archives et parfois des fichiers comme on en trouve en bibliothèque.
 

Instruments de recherche

Les instruments de recherche qui inventorient les archives départementales et communales sont rassemblés dans des recueils répartis en huit sections thématiques. Ils sont consultables en salle de lecture en version papier et en version informatique. La version informatique des instruments de recherche sera bientôt consultable en ligne.

I - Sources généalogiques
II - Permis de construire et documents figurés
III - Archives judiciaires
IV - Archives fiscales
V - Archives de l'administration départementale
VI - Archives de l'administration communale
VII - Archives privées
VIII - bibliothèque des Archives de Paris

Les instruments de recherche décrivent les documents provenant des services versants, plus précisément des institutions administratives ou judiciaires qui ont produit ces archives dans l’exercice de leur activité dont une part a été réglementairement versée aux Archives de Paris.

Les instruments de recherche sont en libre accès en permanence scientifique et en salle de lecture. Les instruments de recherche provisoires sont consultables au bureau de permanence scientifique.

Les agents en poste à la présidence de salle et les archivistes de permanence sont à votre disposition pour vous aider à en tirer le meilleur parti.

 

Cotation des archives

La plupart des archives conservées aux Archives de Paris relèvent de quatre systèmes de cotation différents :


1. Le cadre de classement des archives départementales antérieures à 1940, subdivisé en " séries " thématiques, où chaque cote commence par un D (pour Département), suivi de la lettre de série.
2. Le cadre de classement des archives communales antérieures à 1940, également subdivisé en " séries " thématiques, où chaque cote commence par un V (pour Ville), ici encore suivi de la lettre de série.
3. La "grille Pérotin" qui concerne des documents archivés entre 1940 et 1979 et qui est une nomenclature organisée suivant le principe de la classification décimale universelle.
4. Le rangement continu qui s'applique aux documents postérieurs à 1940, archivés depuis 1980, et qui intercale la lettre W entre les deux séquences numériques de la cote.

A l’intérieur du système de cotation, la numérotation se fait, par article, de 1 à l’infini.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris