«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Préfecture de la Seine - Affaires cultuelles

[10/11/2005]
Les archives préfectorales relatives à la police des cultes peuvent se subdiviser en deux ensembles. Le premier, peu volumineux, embrasse les années 1800-1880 : les documents concernent essentiellement des questions de gestion (ressort des paroisses, entretien et réparation des édifices cultuels) ; le second, beaucoup plus important, accompagne le mouvement de laïcisation de la République dont la loi de Séparation des églises et de l'Etat (1905) n'est que l'étape la plus spectaculaire.

Ici, les dossiers traitent principalement de la fermeture des établissements congréganistes non autorisés puis supprimés, des inventaire des biens ecclésiastiques (réguliers et séculiers), de la constitution des conseils paroissiaux de fabrique et de leur comptabilité. Les cultes non catholiques ne sont pas oubliés puisqu'on trouve des dossiers intéressant les confessions protestante (Eglise réformée de France, Eglise évangélique de la Confession d'Augsbourg, Eglise évangélique méthodiste de France et Eglise anglicane), orthodoxe et juive.

Puce cultureAffaires cultuelles : généralités
 An X-1925
 Classement méthodique
 Communicables
 Consultables sur originaux
 Cotes : D.V 1 à 66 bis
 Référence de l'instrument de recherche (usuels de la salle de lecture) : V.16.1.
Visuel représentant puce3.gifArchives associées : Plans des églises parisiennes - Fonds Carré
 

Puce cultureAffaires cultuelles : Séparation des églises et de l'Etat
 1820-1961
 Classement méthodique puis alphabétique en plusieurs séries (congrégations masculines, congrégations féminines, paroisses [fabriques])
 Communicables
 Consultables sur originaux
 Cotes : D.V 67 à 95
 Référence de l'instrument de recherche (usuels de la salle de lecture) : V.16.1.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris