«« retour

Archives communales

  • Administration parisienne d'Ancien Régime

    Pour l'essentiel, les archives des administrations parisiennes d'Ancien Régime, à commencer par celles du bureau de la ville et celles de l'intendance et généralité de Paris, sont détenues par les Archives nationales (séries et sous-séries H2, K, KK, Q1).

    >>Lire la suite
  • Administration parisienne révolutionnaire

    Les quelque 7000 pièces de l'administration municipale révolutionnaire que les Archives de Paris ont rassemblées dans 89 registres représentent une modeste fraction des innombrables documents créés durant la décennie la plus tumultueuse de l'histoire parisienne.

    >>Lire la suite
  • Conseil municipal de Paris

    De 1800 à 1977, hormis les épisodes révolutionnaires de 1848 et de 1870-1871, l'Etat a directement administré la ville de Paris, par l'entremise du préfet de la Seine (devenu préfet de Paris en 1968) et du préfet de Police.

    >>Lire la suite
  • Fêtes et cérémonies municipales

    Les archives du service du protocole sont indissociables du fonds du Conseil (municipal) de Paris.

    >>Lire la suite
  • Communes annexées

    Les archives des municipalités des onze communes intégralement annexées à Paris en 1860 (Auteuil, Batignolles-Monceau, Belleville, Bercy, Charonne, Grenelle, La Chapelle, La Villette, Montmartre, Passy, Vaugirard) avaient été réunies à l'Hôtel de ville ou remises, pour les plus anciennes, aux Archives de la Seine. Il en est résulté de lourdes pertes, du fait de l'incendie des deux bâtiments en mai 1871.

    >>Lire la suite
  • Commune de Paris

    Peu structurée institutionnellement et administrativement, la Commune insurrectionnelle de mars-mai 1871 n'a pas légué d'archives organisées.

    >>Lire la suite
  • Mairies d'arrondissement

    Dès 1800, les mairies d'arrondissement, dont le nombre est passé de 12 à 20 en 1860, ont constitué des centres administratifs importants et les principaux relais territoriaux de la préfecture de la Seine.

    >>Lire la suite
  • Octroi de Paris

    La Ville de Paris a été autorisée à rétablir un octroi, c'est-à-dire à percevoir sur certains biens et marchandises de consommation courante (boissons alcoolisées notamment) à leur entrée dans Paris, cette taxe étant répercutée sur le prix de vente aux particuliers.

    >>Lire la suite
  • Services préfectoraux chargés de l'administration municipale

    Entre 1800 et 1977, la préfecture de la Seine (de Paris, à partir de 1968) a administré la ville de Paris. Cette situation très singulière n'a pas pour autant conduit les préfets successifs à réserver à certains services les attributions relevant des missions traditionnelles des préfectures et à en spécialiser d'autres dans les tâches induites par la gestion de la capitale.

    >>Lire la suite
  • Compagnie parisienne du gaz

    Les Archives de Paris détiennent les archives de cette société qui a été, très tôt dans le XIXe siècle, un partenaire important de l'administration parisienne, au fur et à mesure que la nouvelle énergie s'imposait pour l'éclairage collectif avant de conquérir, immeuble après immeuble, les intimités familiales.

    >>Lire la suite
  • Atelier parisien d'urbanisme

    Créé en juillet 1967 par le conseil de Paris, l'APUR est une association chargée d'une mission de service public consistant à effectuer toutes études d'urbanisme intéressant la capitale ; pour cette raison, le maire de Paris, le préfet de la région d'Ile-de-France et le président du conseil régional siègent à son conseil d'administration.

    >>Lire la suite
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris