«« retour

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Place de la Concorde brille de mille feux à basse consommation énergétique

24/04/2013

 

Depuis  2011 la Ville de Paris met en œuvre son Marché à Performance Energétique (MPE) afin de diminuer la consommation d’énergie des 201 000 lampes d’éclairage public et d’illumination, des 144 000 sources de signalisation lumineuse. Engagement du Plan Climat Energie, le MPE contribue à l’objectif de réduction de 30% de la consommation d’énergie de la Ville d’ici 2020.

La modernisation de l’éclairage et des illuminations de la Place de la Concorde vient d’être achevée par les services de la Ville, après un an de travaux.

D’avril à septembre 2012, les travaux ont porté sur l’éclairage de la place. Les anciens luminaires, obsolètes et énergivores – consommation totale de  507 000 kWh/an - ont été remplacés par des lampes à iodure métallique de dernière génération, afin de conserver l’image de la Place de la Concorde (le blanc chaud actuel). Désormais, la consommation énergétique est de 115 500 kWh/an, soit une baisse de 77%.

De janvier à avril 2013, ce sont les illuminations de la Place de la Concorde qui ont été modernisées.

Ces illuminations représentaient une consommation de 111 500 kWh/an. Les mises en lumière ont été reprises et améliorées en utilisant des lampes basse consommation et en harmonisant leur horaire d’allumage et d’extinction. La modernisation des illuminations de la place a donc consisté à harmoniser l’allumage et l’extinction de l’ensemble des mises en lumière, en réduisant La consommation s’élèvera dorénavant à 12 500 kWh /an, soit une baisse de 89%.
L’ensemble des travaux – éclairage et illuminations – a pris fin en avril 2013, pour un montant global de 362 000 € TTC. Cet investissement sera amorti en 3 ans.


Pour Julien Bargeton, adjoint chargé des déplacements, des transports et de l’espace public, « ces réalisations montrent que l’on peut concilier l’ambition environnementale et la mise en valeur du patrimoine et de l’espace public parisiens. Avec ces nouveaux éclairages et illuminations de la place de la Concorde, on fait plus beau en consommant moins et mieux ! »


Par ailleurs, avec la réalisation récente d’un aménagement cyclable sur les quais de la Mégisserie, de Gesvres, de l’Hôtel de Ville, et rue de Lobau, la place de la Concorde est aujourd’hui reliée sans discontinuer à la place de la Bastille. Cet itinéraire s’inscrit dans la traversée de Paris d’est en ouest, pendant de la traversée nord-sud, deux artères au cœur d’un réseau d’aménagements cyclables de 700 km.

A propos du marché à performance énergétique (MPE) de la Ville de Paris :
Le MPE relatif aux installations d’éclairage public, d’illumination et de signalisation lumineuse (feux tricolores), est un contrat innovant à performances conçu dans le but d’atteindre les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris, adopté en 2007, et qui prévoit une réduction de 30 % de la consommation d’énergie d’ici 2020 par rapport à 2004.
Il comporte l’ensemble des prestations qui faisaient l’objet auparavant de 35 contrats séparés. Rassembler ces contrats permet de disposer d’une meilleure visibilité opérationnelle, de développer les synergies et une mutualisation des métiers en vue de réaliser des économies sensibles, et ainsi d’atteindre les objectifs du Plan Climat.
La Ville de Paris, à travers le MPE, veut améliorer le service rendu aux usagers en minimisant les nuisances lumineuses, en assurant une gestion patrimoniale optimale, en mettant en œuvre une exploitation et une maintenance répondant aux niveaux de service indispensables aux usagers et aux riverains, en valorisant les espaces ou monuments par le développement de nouvelles illuminations et la rénovation de celles existantes, tout en optimisant les coûts correspondants.
Le marché, d’une durée de dix ans, a été attribué en 2011 au groupement ETDE – Vinci Energies – Satelec – Aximum, dit EVESA.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris