Métropole 

Paris au Rendez-vous de la Métropole

Depuis 2001, Paris est au rendez-vous de la Métropole avec la mise en place de coopérations entre Paris et les autres collectivités d’Ile-de-France, des plus proches aux plus lointaines, communes, intercommunalités, départements comme Région. Ces coopérations ont permis de créer des liens entre elles, liens nécessaires à la construction métropolitaine.

Aujourd’hui cette dynamique se traduit par la création au 1er janvier 2016 de la Métropole du Grand Paris. Plus que jamais, Paris est au rendez-vous de la Métropole, en s’impliquant pour qu’elle allie efficacité, équité et rayonnement.

Mais aussi, Paris est au rendez-vous de la Métropole car la Maire a décidé d’informer et de consulter les Parisiennes et les Parisiens tout au long de l’année 2015 dans le cadre de la démarche « Le Grand Paris citoyen », afin de leur permettre de prendre part à l’élaboration du projet métropolitain.

La Métropole Du Grand Paris : c’est quoi ?

Au 1er janvier 2016, Paris et les communes des départements de Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne vont constituer la Métropole du Grand Paris pour agir ensemble dans des domaines aussi importants que l’urbanisme, le logement, l’hébergement d’urgence, la lutte contre le changement climatique ou encore le développement économique. L’enjeu de ce rapprochement est aussi d’agir de façon plus homogène et équitable pour abolir la ségrégation spatiale qui relègue tant de quartiers loin de la dynamique globale.

Portrait de la Métropole du Grand Paris

Quoi ?

La Métropole du Grand Paris sera une nouvelle instance politique, un établissement public de coopération intercommunal regroupant 126 communes dont Paris sur 762 km², soit 7 fois la superficie de Paris.

Il n’existe pas en France d’équivalent. En effet, les 10 plus grandes métropoles françaises représentent le même poids démographique. De même, Paris et sa petite couronne sont le seul territoire à n’être pas encore entièrement en intercommunalité. Et, parce qu’elle est sans commune mesure, la future Métropole du Grand Paris sera donc divisée en territoires, pour gérer au plus près du terrain les domaines d’action comme la collecte des déchets, la voirie, le stationnement, etc., tout en mettant en œuvre des politiques de mutualisation.

Quand ?

Elle sera créée au 1er janvier 2016

Pour qui ?

Au moins les 6,7 millions d’habitants de Paris, des départements de Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne, mais aussi de quelques communes qui ont souhaité intégrer la Métropole, tout en répondant aux critères de continuité territoriale. Ainsi Argenteuil (Val-d’Oise) ou Paray-Vieille-Poste (Essonne) vont-elles en faire partie.

Quel visage ?


Pour quoi ?

La loi du 27 janvier 2014 de Modernisation de l’action territoriale et d’affirmation des métropoles (dite loi MAPTAM) confère à la future entité quatre grands domaines d’intervention : l’amélioration du cadre de vie, la réduction des inégalités, le développement d’un modèle urbain, social et économique durable et le renforcement du rayonnement de la métropole.

Face à la crise du logement, la Métropole aura les moyens d’agir pour provoquer un véritable choc, car elle maîtrisera l’ensemble de la chaîne du logement : déblocage du foncier, financement du logement social, impulsion de la construction privée.

Autre sujet central, l’amélioration du cadre de vie dans le Grand Paris. Les combats pour l’équilibre de la vie citadine et contre le dérèglement climatique ne font qu’un. Ainsi, la Métropole pourra développer des politiques environnementales ambitieuses, que ce soit en matière de rénovation énergétique des bâtiments, de réseaux de chaleur ou pour mieux combattre la pollution de l’air.

La lutte contre la grande exclusion est un autre objectif majeur, afin d’offrir une meilleure solidarité aux personnes en situation de grandes difficultés et de ne plus les concentrer dans certains secteurs.

Enfin, la Métropole pourra créer et gérer les grands équipements ou grandes opérations d’intérêt métropolitain. Elle interviendra également dans le domaine du développement économique, notamment pour promouvoir tout le territoire métropolitain d’une seule voix, ou bien encore pour soutenir et accompagner la candidature à de grands événements comme les Jeux Olympiques ou une exposition universelle.

Quelle organisation ?

La nouvelle entité sera gouvernée par le conseil de la Métropole. Le nombre d’élus siégeant dans cette instance est encore en cours de discussion au parlement, mais chaque commune devrait avoir au moins un représentant. Le président de la Métropole du Grand Paris est élu par les conseillers métropolitains, à la majorité absolue. En 2020, tout ou partie des conseillers métropolitains, ainsi que le président de la Métropole du Grand Paris devraient être élus au suffrage universel.

Les territoires, qui devraient devenir des établissements publics territoriaux, seront gouvernés par des conseils de territoire, composés des conseillers métropolitains de chaque territoire et d’autant de conseillers municipaux.

Les conseillers métropolitains et territoriaux sont issus des conseils municipaux. Il n’y aura pas de nouveaux élus, mais comme pour toute intercommunalité, la possibilité de siéger pour un conseiller municipal au conseil intercommunal, comme un conseiller d’arrondissement peut aussi siéger au conseil municipal et au conseil départemental de Paris.

Pour tout savoir en 5 minutes : 

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Le Grand Paris citoyen

Avant que la future Métropole du Grand Paris voit le jour, la Maire de Paris a décidé d’informer les Parisiennes et les Parisiens sur sa mise en place et de les concerter afin de leur permettre de prendre part à l’élaboration du projet métropolitain. Ainsi depuis janvier 2015 dans le cadre de la campagne «le Grand Paris Citoyen», des réunions publiques sont organisées dans les différents arrondissements de la ville. Elles se sont enrichies depuis mai d’une campagne sur la plateforme collaborative «idee.paris ». 

De Juin à octobre, un samedi par mois environ, des ateliers de co-construction, animés par l’association Métropop’ ! , permettent d’approfondir les propositions postées sur le net. A l’automne des réunions-débats thématiques de restitution seront programmées dans différentes mairies d’arrondissement. Enfin, la Maire vous donnera rendez-vous à la fin de l’année pour une grande soirée-débat de synthèse.

Participez !

Pour tout comprendre en quelques clics et images :

La démarche le Grand Paris citoyen expliquée par Pierre Mansat, chargé de mission auprès de la Maire de Paris pour la métropole.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter


Des coopérations vivantes et multiples

La politique de coopération engagée dès 2001 a connu une évolution importante. Après avoir plutôt traité des relations de voisinage avec les communes proches, à travers des protocoles, cette politique a conduit à nouer également des partenariats avec départements ou intercommunalités de grande couronne. La poursuite de ces coopérations, y compris avec les futurs territoires de la métropole, renforcera le rôle et la place de Paris dans la construction métropolitaine.

Coopérations territoriales

La première étape de la politique parisienne de coopération avec les collectivités franciliennes engagée dès 2001 partait du constat de la nécessité d’agir ensemble pour le développement harmonieux et cohérent de la métropole parisienne. Il s’agissait avant tout de nouer des liens avec nos « voisins », d’apprendre à travailler ensemble.

Jusqu’en 2009, pour l’essentiel, les coopérations ont été conduites avec des communes riveraines. Organisés autour de grands objectifs tels que le développement solidaire de territoires communs, l’amélioration des liaisons entre Paris et la banlieue ou de la qualité de vie des habitants, les protocoles visaient avant tout à résoudre des sujets de proximité (entretien de l’espace public, questions foncières).

A partir de 2009/2010 d’autres thématiques telles que la résorption de l’habitat insalubre, la gestion du logement social, l’offre culturelle et de loisirs, la jeunesse, la démocratie locale, l’environnement, etc., ont fait l’objet de coopérations plus spécifiques et plus opérationnelles, définissant des objectifs précis.

Aujourd’hui, après avoir démontré depuis 2001, que Paris était un « voisin » responsable et solidaire, la Ville affirme une triple démarche :

- éviter que la construction de la métropole se résume à la juxtaposition de compromis locaux. Ainsi les coopérations impliquent-elles directement les élus pour piloter, au plan stratégique, les actions engagées.

- Poursuivre son rôle moteur dans la construction et le développement de la métropole, tout en visant la réconciliation des différents territoires qui la composent, y compris ceux de grande couronne.

- Porter des projets ou initiatives qui contribuent à nourrir une conscience métropolitaine, à travers le développement de nouveaux partenariats concernant des priorités comme la lutte contre la pollution, l’économie circulaire, la lutte contre la grande exclusion, etc.

La métropole des projets

Sans attendre la construction institutionnelle de la Métropole du Grand Paris, c’est tous les jours, par de multiples initiatives et projets, que se fabrique la métropole.

Reconquête urbaine

Votée dans le cadre du budget participatif 2014, « Reconquête urbaine » est l’exemple même d’une opération qui gomme les frontières. Trois espaces sous le boulevard périphérique - Porte Montmartre, passage de l’Ourcq et Porte de La Villette - seront transformés en terrain de créations, pour donner un autre visage aux délaissés de la ville, et faire du lien avec les communes limitrophes.

L’équipe artistique désignée à la rentrée 2015 se mettra au travail, avec les acteurs locaux les usagers et les habitants de ces trois sites et les artistes choisis. Rendez-vous à l’automne 2016 pour découvrir les œuvres.

En savoir plus : le lien vers la fiche technique









Dernière mise à jour le vendredi 24 juillet 2015

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

L’essentiel de Paris

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.
Je m'abonne

Paris j'écoute

10h3910h55
@Claudine_Mic
Bonjour. Combien de temps les travaux rue Lamartine dans le 9ème vont-ils durer? Merci.
@Parisjecoute
Bonjour, Les travaux auront lieu jusqu'au 4 août : http://ow.ly/QalsF Bonne journée !
12h1212h52
@JBMVL
Bjr, je viens de faire 1 demande d'abonmt autolib jeune conducteur via site, vais-je recevoir un acc. de réception du dossier?
@Parisjecoute
Bonjour, vous devriez recevoir un mail ou un sms de Validation, si ce n'est pas le cas vous pouvez essayer de contacter @autolibfr
14h2114h46
@PL_BM
Bénéficie-t-on du tarif réduit dans les piscines municipales si l'on est résident de @Paris ? (site pas clair)
@Parisjecoute
bonjour, Seul les personnes domiciliées à Paris profitent des tarifs réduits. N'oubliez pas votre justificatif de domicile!
15h2216h10
@LeaPerent
Un lieu dans Paris pour faire une soirée feu de camp ? Merci d'avance :)
@Parisjecoute
Dans Paris, les feux sont interdits dans les parcs et les bois, comme le précise l'article 5 ici : http://ow.ly/QajI8

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.