«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Invitation aux voyages

Mairie de Paris
[25/01/2011]

Dans les 18e et 10e arrondissements, l’Afrique de la Goutte d’Or et l’Inde du faubourg Saint-Denis, vous invitent à une balade dans le Paris d’ailleurs.

 

Magasin de tissus indienA la sortie du métro Château-Rouge, le marché de la rue Dejean étale ses poissons gigantesques et ses ignames. Partout, c’est l’Afrique qui s’expose avec ses épices odorantes et ses boubous colorés. Le quartier de la Goutte d’Or, ainsi nommé d’après le vin ambré que l’on y produisait autrefois, est devenu au XIXe siècle, le lieu de l’immigration par excellence.

Les ethnies, à forte dominante africaine et maghrébine, s’y mêlent aujourd’hui, lui donnant la couleur et l’ambiance qui en font sa spécificité. A droite, la rue des Poissonniers a des allures d’épicerie en plein air.


Villa poissonnière et ses jardinetsTout près de la mosquée El Feth, un magasin installé dans un ancien théâtre amoncelle les chaussures en vrac sur fond de scène à rideau rouge.

 

Prenez, à gauche, le boulevard Barbès où une enseigne affiche son vichy rose emblématique, puis la rue de la Goutte d’Or. Si possible, allez jeter un coup d’oeil au n° 42 : les maisons aux jardinets fleuris de la charmante villa Poissonnière datent de 1840. La rue Pierre-l’Ermite vous mènera à l’église Saint-Bernard, célèbre pour avoir abrité les sans-papiers en 1996.

La rue Saint-Bruno puis celle de Lépine franchissent les voies ferrées : vous voici rue Marx-Dormoy. Un changement s’annonce ; le passage d’un continent à un autre. Prenez la rue du Département à gauche, qui débouche rue Philippe-de-Girard. Ça y est : vous êtes en Asie, plus précisément en pays tamoul.

 

 

Au 17 rue Pajol se trouve le temple hindou de Temple hindou de GaneshGanesh, dieu éléphant. En sortant à droite, allez vers le boulevard de la Chapelle.

Face au théâtre des Bouffes du Nord, le quartier indien prend naissance rue du Faubourg-Saint-Denis. Sri-lankais et Indiens y déambulent en sari pour faire leurs achats d’épices et de vidéocassettes. Entre restaurants tandoori et brasseries moules-frites, la gare du Nord offre un contraste surprenant avec ses statues XIXe, son architecture de verrières et de métal, sa partie récemment rénovée pour l’Eurostar.

A droite de la rue La Fayette, longeant les voies, la rue d’Alsace redescend vers la gare de l’Est, plus petite et plus ancienne que sa consoeur du Nord. Face à elle, la rue du Faubourg-Saint-Martin aligne ses impasses de charme et ses ateliers de confection, dans l’esprit du Sentier.

Eglise Saint BernardLes lieux ont gardé l’atmosphère du temps où le canal Saint-Martin, à quelques centaines de mètres, faisait vivre tout un peuple d’ouvriers et d’artisans. L’étonnante mairie du 10e arrondissement en a conservé des traces jusque dans son riche décor sculpté.

 

Au n° 43 commence le passage Brady qui se prolonge au-delà du boulevard de Strasbourg. Ici débuta le commerce des premiers émigrés indiens. Le mythe est toujours là sous les verrières qui abritent épiceries et restaurants.

A la sortie du passage, la rue du Faubourg-Saint-Denis mène à la porte du même nom: elle marquait la limite du Paris d’autrefois et termine notre voyage d’aujourd’hui dans le Paris d’ailleurs.

• Durée de la balade: entre 1 h 30 et 2 heures.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris