Un personnage haut en couleurs du quartier des Halles

Jacques Chavonnet est le président de  l'ADRAQH, Association pour la défense des riverains et l'animation du quartier des Halles, créée en 92 lors du chantier du métro Météor. Il veille à la qualité de vie des habitants du quartier et fait partie du comité de suivi des travaux de rénovation des Halles. Retour avec cette figure emblématique sur un quartier historique en plein changement.

Jacques Chavonnet, président de l'ADRAQH

Jacques Chavonnet, regard espiègle, est attablé devant une tasse de chocolat chaud au Novotel des Halles. Il est très attentif aux travaux de rénovation qui s'étendent jusque devant l'hôtel: «J’ai pris part à la création du comité de suivi des travaux de rénovation des Halles il y a quatre ans et j’assiste aux réunions tous les mois. Les riverains peuvent y exprimer leur ressenti. Nous n'obtenons pas toujours satisfaction mais des explications sont toujours fournies».

Le président de l'ADRAQH est aussi fin négociateur que communicant. Rien d'étonnant pour cet ingénieur aéronautique qui fut à la fois chef d'entreprise, «je n'ai jamais eu à licencier un employé de toute ma carrière», et consultant. Une expérience qui lui permet d'être un interlocuteur sérieux et pugnace.

Un quartier avec de nombreux atouts

«Je suis ici depuis trente ans et je peux vous dire que ce quartier a beaucoup de points forts!» Les Halles sont l'épicentre de la capitale: «je me suis débarrassé de ma voiture depuis longtemps, si besoin, j'en loue une». Il y a également de fameux endroits comme le musée du Louvre, le Centre Pompidou, le Forum des images, «une très belle création. Si vous voulez vous plonger dans l’histoire des Halles c’est là qu’il faut aller. Et on peut y regarder le film qu’on veut sur un poste de télévision!»

Forum des Images, La salle des collections

Autre atout, les futurs équipements culturels de la Canopée des Halles, «on va avoir une médiathèque avec une vue magnifique sur l’église Saint-Eustache, je regrette cependant qu'elle n'ouvre pas plus tôt».
Le quartier est à la fois vivant et festif avec des restaurants bons et abordables, des petits commerçants. «J'ai d'ailleurs un petit côté chauvin, je préfère donner mon argent aux commerçants du coin, il faut qu'ils restent, ils participent à la vie du quartier. Je fais mes courses localement».
Autre point positif, la Seine, toute proche, qui borde l’arrondissement «avec les Vedettes du Pont-Neuf, il y a toujours un bateau qui part... Et puis le quartier tend à être plus piéton, ce qui est vraiment appréciable».

Des Halles qui nécessitaient quelques aménagements

«On a eu une période difficile avec le jardin qui était le rendez-vous des dealers et même s'il n'y a plus de risque depuis dix ans, il a gardé sa mauvaise réputation». Jacques a beaucoup œuvré pour sa pacification, pour une surveillance accrue de la police et «on a lutté pour qu'il ne soit pas fermé la nuit, ce qui ne faisait que repousser le problème». Le futur jardin Nelson-Mandela est une belle promesse, les riverains ont hâte d'en profiter mais il faudra attendre la fin de la Cité de chantier car «ce sont 1.000 personnes qui travaillent ici, il y a des containers, des bureaux d'étude, des vestiaires des ouvriers».

Canopée des Halles

Le Forum avait quant à lui «besoin d'un sérieux coup de neuf», tout comme «la gare» où transitent entre 700.000 et 800.000 personnes par jour. Le principal changement se manifestera côté Rivoli, avec un nouvel accès, dont la mise en service est prévue en 2016. Avec la création de deux accès directs par la porte Rambuteau et la porte Berger et le réagencement de la porte Lescot, le pôle RER sera beaucoup plus visible et enfin accessible de tous les côtés des Halles.


Tous ces passagers qui sortiront par différents accès, ce sera très bénéfique pour les commerçants du quartier

Jacques Chavonnet,
Président de l'ADRAQH

Un vent de nostalgie

Autrefois le marché des Halles faisait le bonheur de ses habitants, des noctambules et des étudiants qui gagnaient un peu d'argent en déchargeant les camions de légumes ou de fleurs. Anciennement appelé le «ventre de Paris», on y rencontrait les bouchers en blouses blanches tachées de sang avec de la sciure aux pattes... «Une ambiance extraordinaire!»
Les Halles de Baltard étaient «des bâtiment classés». Ils ont été démontés avant les travaux du Forum, un seul a été reconstruit à Nogent-sur-Marne. «C'est devenu une salle de boxe, un cinéma, un théâtre... Ce qui est drôle c'est que pendant deux ans, les pavillons étaient vides, il n'y avait plus de marchés. À un moment, les pavillons ont été loués et des événements s'y organisaient, théâtres temporaires, musique, tout était possible, c’était formidable».

Au pied de cochon

Quand Jacques a envie de retrouver cette ambiance, il se rend au Louchebem, rue Berger, face à l'église Saint-Eustache, restaurant qui tient son appellation de l'argot des bouchers employés naguère du côté des Halles de Paris. Il est réputé dans tout Paris pour la qualité de sa viande. Il y a aussi Le pied de cochon, un restaurant qui depuis 1947, n’a pratiquement jamais fermé ses portes. Cette institution parisienne, ouverte 7 jours sur 7, est connue  pour son ambiance bon enfant, ses recettes gourmandes, son cadre typique des grandes brasseries parisiennes, et son immense terrasse avec vue sur l'église Saint-Eustache. On écouterait bien Jacques continuer à nous parler des Halles, à fermer les yeux, on s'y croirait. Un quartier décidément aussi riche et passionnant que ses habitants.








Dernière mise à jour le mardi 17 mai 2016
Crédit photo : Les Halles centrales. Paris (Ier arr.), 1962. © Collection Roger-Viollet / Roger-Viollet/ François Grunberg/Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris