Quatre nouvelles recycleries pour 2017

  • 21 décembre 2016
  • Mis à jour le 10 mai 2017
  • Déchets

Paris poursuit ses objectifs de renforcement de la propreté, avec la montée en puissance de la collecte des biodéchets. L’ouverture de quatre nouvelles recycleries-ressourceries en 2017 permettra d'augmenter considérablement le nombre de produits recyclés et de créer des emplois. 

Partager cet article

  • Quatre nouvelles recycleries pour 2017

Le mot d'ordre? Rien ne se perd, tout se transforme!  Les douze recycleries existantes dans la capitale collectent, trient et revalorisent chaque année 3.000 tonnes de déchets. Même si ces chiffres peuvent paraître importants le territoire reste insuffisamment couvert car il y a moins d'une recyclerie pour 300.000 habitants.

Présenté au conseil de Paris le 14 décembre, un projet prévoit l’ouverture de quatre nouvelles ressourceries dès 2017. À terme, dix nouveaux lieux devraient être créés avec pour objectif d'équiper chaque arrondissement d’un espace dédié à la collecte, la réparation et le réemploi d’objets usagés. Le but: diminuer la place des déchets dans la ville, tout en créant du lien social et de l’emploi.

Les nouvelles recycleries-ressourceries

Dans un espace de 440 m² dans le 20e arrondissement, l’association «Du bleu dans les yeux», accueillera toutes sortes de produits pour leur donner une seconde vie. Cette structure prévoit de collecter près de 100 tonnes d’objets et de créer cinq postes pour l’année 2017. Dans le même esprit, l'association «Scolopendre» travaillera en lien avec La Bricolette au sein du 10e arrondissement. Des lieux qui favorisent le recyclage et la revalorisation des objets du quotidien et qui offrent également l'opportunité d'apprendre à réparer nous-mêmes nos babioles cassées.

Deux structures dédiées au vélo seront installées durant l'année : La Petite Rockette ouvrira un nouvel espace dans le 11e et le groupe Études et Chantiers s'installera sous le pont d'Arcole dans le cadre de la piétonnisation des berges de la Seine. Collecte de vieux vélos, réhabilitation et ateliers de réparation sont au programme.

Enfin, le projet discuté lors du conseil municipal prévoit de soutenir le développement d’«Arketip», une association spécialisée dans le réemploi des matériaux du bâtiment. Ce secteur génère 39 millions de tonnes de déchets par an, leur tri et leur transformation sont donc une question majeure qui vient s'ajouter au renforcement des mesures de propreté de la Ville. 

Les Parisiens sont encouragés à aller déposer tout ce dont ils n'ont plus l'usage plutôt que de générer de nouveaux déchets. Quasiment tout peut être réparé et servir à d'autres, pensez-y!

Dernière mise à jour le mercredi 10 mai 2017
Crédit photo : ©Marc VERHILLE / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.