Qualité de vie dans le logement social: la parole aux locataires

En janvier dernier la Ville de Paris a organisé une grande conférence citoyenne sur le thème : « Comment améliorer la qualité de vie dans le logement social ? ». Pour répondre à cette question, et avec l’aide de l’Ifop, 19 locataires du parc social se sont retrouvés plusieurs jours à l’Hôtel de Ville. Nous avons rencontré quelques-uns des participants.

«Les locataires se sentent parfois un peu abandonnés»

Chantal a 43 ans. Employée de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV), elle est entrée dans son deux-pièces du quartier de la Villette en 1998. L'immeuble appartient au bailleur social 3F qui gère 245.000 logements dont 144.000 en Île-de-France.

Sensible à la démarche entreprise par la Ville de Paris, Chantal trouve l'initiative extrêmement intéressante. «Je n'avais jamais participé à une telle expérience où une vraie parole citoyenne a pu s'exprimer. Au cours de deux week-ends en janvier, nous avons pu non seulement être éclairés sur le sujet vaste et complexe du logement social et de ses enjeux en rencontrant des experts, mais également échanger entre nous» précise-t-elle.

Enthousiaste, mais également soucieuse de tirer une sonnette d'alarme, au nom des 19 participants. «Nous avons le sentiment qu'une fois qu'on a eu la chance d'obtenir un logement social, c'est terminé. On n'a plus rien à demander. Les locataires se sentent parfois un peu abandonnés à leur sort par leur bailleur face aux problèmes auxquels ils sont confrontés», nous confie-t-elle.

Meilleure information et présence humaine

Pour Chantal, comme pour tous les participants, quel que soit le bailleur gestionnaire de leur immeuble, une meilleure information des locataires et une présence humaine accrue seraient les bienvenues.

«Rénover les sols et les peintures des halls d'entrée»

Stéphane Cholleton, participant à la conférence citoyenne sur le logement social

«Cette conférence citoyenne était une bonne opportunité d'être écouté et d'être au cœur de la décision»: Stéphane Cholleton a accepté sans hésiter d'être membre du panel qui a planché à l'Hôtel de Ville il y a quelques semaines. 

Cet enseignant en français langue étrangère (FLE) est locataire d'un appartement de deux pièces du parc social près de la porte Dorée (12e) depuis un an. Son seul interlocuteur? «La gardienne», explique le jeune homme, qui confesse ne pas connaître les représentants des associations de locataires. En écoutant les débats de la conférence, il s'est forgé une opinion: «Il faut que des réunions régulières soient organisées avec les locataires pour faire remonter leurs revendications. Les échanges entre locataires, bailleurs et la mairie doivent être renforcés.»

Un jardin pour créer du lien

Comment associer les habitants à la vie de leur immeuble? «S'investir dans un jardin partagé pourrait créer du lien entre les résidents», estime-t-il. Mais l'idée de leur demander des actions ponctuelles de nettoyage lui semble peu réaliste: «Je ne crois pas que les locataires seront enclins à nettoyer les parties communes.»

Priorité à la sécurité et à la propreté

Autre enjeu crucial: la sécurité. «Lors des échanges avec d'autres locataires, certains parlaient de personnes présentes dans leur cage d'escalier qui dealaient et fumaient».

Stéphane Cholleton réclame «la rénovation des sols et des peintures des halls d'entrée» car «le hall d'entrée est un lieu essentiel pour l'image d'un immeuble et l'accueil des visiteurs». Et il constate que "l'isolation phonique laisse souvent à désirer. Son amélioration contribuerait à une meilleure qualité de vie dans les logements sociaux"

«Améliorer les conditions de vie des habitants»


Emmanuel Michaud

Emmanuel Michaud connaît le quotidien du logement social depuis treize ans. À 61 ans, ce fonctionnaire du ministère de la Culture et de la Communication a puisé dans son expérience de locataire du 20e arrondissement lors de la conférence citoyenne. «Il faut améliorer les conditions de vie des habitants, estime-t-il. La propreté et la sécurité sont les deux sujets majeurs.» 

Mobiliser les locataires pour nettoyer les parties communes

Une priorité? «Rénover les logements». Il pointe notamment «le manque de respect des espaces communs» et réclame (comme le demande l’avis citoyen) que l’on mobilise les habitants «pour nettoyer les abords d’un immeuble, faire un peu de jardinage ou encore aller inspecter les caves», puis signaler des problèmes éventuels.

«Les résidents manquent d’interlocuteurs»

Le gardien a un rôle central, «mais il ne peut pas tout faire et ne peut pas remplacer la police». Selon lui, «les résidents manquent d’interlocuteurs», notamment chez les bailleurs. La formation des gardiens devrait être renforcée, estime-t-il, et leurs missions mieux définies.

Pendant les auditions de la conférence, Emmanuel Michaud a senti «un terrain favorable chez les bailleurs pour améliorer la vie des habitants». Ceux-ci manquent d’«un sentiment d’appartenance à un espace collectif». La solution? «Faire participer les locataires à la vie de leur immeuble par des initiatives locales. Cela peut être, par exemple, l’installation d’un local à vélos par les habitants». 

«Impliquer plus les citoyens»

Sofiane Messaoudene  paroles aux locataires

Sofiane Messaoudene vit dans le quartier Saint-Blaise (20e) depuis 1997: «Je suis passé en 2001 du bâtiment 9 au bâtiment 11», nous dit en riant cet architecte pour qui «le logement social est synonyme de sérénité». Il est ravi d’avoir pu assister à la conférence citoyenne: «C’est un moyen d'être acteur et non spectateur de son ensemble de bâtiments et de son quartier». Lors de la réunion, Sofiane et d’autres habitants ont insisté sur l'intérêt de créer des locaux où les locataires pourraient se réunir ou encore un site internet qui permettrait de suivre les projets de son quartier.

Le résident du 20e attend désormais de savoir quels seront les résultats, les actes et les mesures que la mairie va prendre vis-à-vis des bailleurs. «J’aimerais que les bailleurs impliquent plus les citoyens, que ce soit au sujet de la transparence des commissions d’attribution ou de gros projets immobiliers, mais aussi qu’ils forment et épaulent plus les gardiens qui sont souvent livrés à eux-mêmes.» Son souhait? «Que tous les acteurs de la vie de quartier travaillent ensemble dans un souci d'amélioration de la qualité de vie». 

Dernière mise à jour le vendredi 1er avril 2016
Crédit photo : © Sophie Robichon - Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris