Les temps forts du Conseil de Paris de novembre

Après une séance exceptionnelle lundi 16 novembre pour rendre hommage aux victimes des attentats, le Conseil de Paris s'est tenu lundi 23 novembre. Le Conseil de Paris a adopté une série de mesures d’aides aux victimes des attentats et à leurs familles. Les débats politiques seront eux reportés à la séance de décembre.

La  séance en détail

Vous pouvez retrouver la séance du Conseil de Paris en vidéo sur Paris.fr. 

Un accompagnement social, dans la durée, pour les victimes et leurs proches

Anne Hidalgo a proposé au Conseil de Paris d’adopter un vœu qui prévoit de poursuivre et de renforcer l’aide aux victimes. Les cellules de soutien psychologique ouvertes dans les mairies des 10e et 11e arrondissements seront prolongées le temps nécessaire. Une attention particulière est portée aux préadolescents et aux adolescents, en mobilisant les structures de terrain qui les accueillent et les accompagnent, ainsi que les réseaux sociaux.

Paris renforce également sa coordination avec l’État, pour faciliter l’accès des familles au fonds d’aide aux victimes.

Des aides exceptionnelles pour les commerçants et artisans touchés

Une délibération soumise aux conseillers de Paris lundi a été adoptée. Elle prévoit des aides exceptionnelles de 40.000€ pour chaque commerce qui a été visé et a subi des dommages matériels durant les attentats, soit un total de 600.000€ débloqués par la Ville de Paris. Pour les commerçants situés dans les périmètres de sécurité qui ont dû fermer, la Ville travaille à des exonérations temporaires des prélèvements et taxes qui relèvent de sa compétence.

Une aide juridique et technique aux commerçants et artisans dans le montage de leurs dossiers de sinistre sera fournie par les services de la Ville et des mairies d’arrondissements. Les commerçants des marchés seront également soutenus dans leurs démarches auprès de leurs assureurs pour qu'ils puissent bénéficier de l'indemnisation du manque à gagner associé aux deux journées d’interruption de leur activité.

La création d’un fonds de soutien pouvant recueillir les dons des personnes physiques ou morales désireuses d’exprimer leur solidarité est également étudiée.

Un déploiement rapide de renforts policiers et militaires dans la capitale

La Ville de Paris a travaillé avec l’État, tout au long de cette semaine, au renforcement des dispositifs de sécurité dans la capitale. Dès le samedi 14 novembre, ils ont évalué ensemble tous les lieux qui nécessitaient une présence accrue des forces de l’ordre, en priorisant les crèches et les écoles. Plusieurs milliers de policiers et de militaires ont depuis été déployés sur le territoire parisien, en complément des effectifs existants.

Ces renforts sont notamment présents aux abords des équipements publics – crèches, établissements scolaires, stades et gymnases, musées, etc. –, dans les transports en commun – bus, métro, RER, etc. – et sur les lieux touristiques. Ils ont permis la réouverture rapide de lieux très symboliques, comme la Tour Eiffel, et de grands événements, comme le marché de Noël des Champs-Élysées. Ils patrouillent partout sur l’espace public, dans tous les quartiers, au plus près des habitants.

Les agents municipaux chargés de la protection et de la prévention ont été mobilisés à leurs côtés, pour des missions moins exposées mais tout aussi importantes pour la vie quotidienne des habitants. À la suite des attentats de janvier 2015, des gilets pare-balles leur avaient déjà été attribués.

La Ville étudie des mesures supplémentaires en matière de sécurité

La Ville de Paris n’a pas attendu ces attentats pour agir : en 2015, Paris aura consacré au total 361 millions d'euros aux actions de sécurité et de prévention sur son territoire. Anne Hidalgo a toutefois demandé aux services municipaux d’étudier la mise en œuvre de mesures supplémentaires.

Dès lundi, son cabinet a réuni les organisations syndicales de la direction de la prévention et de la protection pour recueillir leurs remarques. La Maire de Paris a d’ores et déjà demandé le développement des visiophones à l’entrée des crèches et des écoles.

Le renforcement de la vidéoprotection va aussi être accéléré : les 165 caméras supplémentaires prévues sur l’espace public en 2016-2017 seront toutes installées dès 2016. Elles viendront compléter les 1.144 caméras existantes. En comptant celles présentes dans les réseaux RATP et SNCF, dans les parcs de stationnement souterrains ou encore dans les musées, ce sont près de 13.000 caméras qui pourront ainsi être consultées par la Préfecture de Police de Paris. 

Dernière mise à jour le jeudi 31 décembre 2015
Crédit photo : Henri Garat / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris