Les temps forts du Conseil de Paris de juillet

Le Conseil de Paris s'est tenu les lundi 4, mardi 5 et mercredi 6 juillet. A l'ordre du jour : 650 projets de délibérations et un débat sur le PLU (Plan Local d'Urbanisme). Autre temps fort de ce Conseil, une communication relative à la politique parisienne de la vie nocturne.

Le Conseil de Paris a débuté, ce lundi, par une minute de silence, en mémoire des victimes des attentats d'Istanbul.

Paris modifie son Plan local d’urbanisme Parisien (PLU)

Depuis le vote de la loi SRU (Solidarité renouvellement urbain) par le parlement le 13 décembre 2000, le PLU remplace le plan d'occupation des sols (POS ). Il définit les règles indiquant quelles formes doivent prendre les constructions, quelles zones doivent rester naturelles, quelles zones sont réservées pour les constructions futures, etc. Il doit notamment exposer clairement le projet global d’urbanisme ou PADD qui résume les intentions générales de la collectivité quant à l’évolution de l’agglomération.

Aujourd’hui, il s’agit de présenter l’analyse du bilan du PLU à l’issue de neuf années d’application, et d’approuver les modifications qui y sont proposées sans pour autant procéder à une révision du document dans sa globalité.

Cette modification va permettre d’accélérer la mise en œuvre des priorités de la mandature : la transition énergétique et l’amélioration de la qualité de l’air, le développement de la place de la nature en ville et la création de logements accessibles à tous.

L'offre des Conservatoires évolue

Développer la sensibilité des élèves à l’interprétation et à la création constitue un principe essentiel de la mission des conservatoires. Les Conservatoires municipaux d’arrondissement offrent une qualité d’enseignement que la Ville de Paris entend préserver et développer.

La réforme engagée a pour objectif de pouvoir donner accès à encore plus de jeunes.

De nouvelles filières vont ainsi être développées et des partenariats noués dans chaque arrondissement pour adapter l'offre pédagogique et attirer un public nouveau.

Consulter notre page spéciale pour tout comprendre

Cours de danse au conservatoire

La politique parisienne pour la vie nocturne

Après les attaques que Paris a subies en 2015, comme après la tragédie d’Orlando, la vie de la nuit parisienne, à l’épreuve du terrorisme et de la peur, est un enjeu politique majeur. 

La municipalité souhaite engager cette année près de 12 millions d’euros pour mener une politique ambitieuse de la nuit en lien avec tous les acteurs du secteur, les associations de riverains mais aussi les Parisiens. La politique parisienne de la vie nocturne se déclinera autour de trois axes: la médiation, le développement et la promotion.

Infographie Vie nocturne

Lutte contre la pollution: un élargissement des aides

Un ensemble de mesures concrètes, accompagnant les usagers vers des mobilités moins polluantes, entre en vigueur le 1er juillet 2016.

Pour accompagner ces mesures, l’exécutif parisien proposera au Conseil de Paris d’élargir les aides financières de la Ville afin d’encourager les Parisien à renoncer à l’usage des véhicules individuels les plus polluants. Et à privilégier des modes de transports plus respectueux de la qualité de l’air.

La municipalité souhaite étendre ces mesures d’accompagnement et propose :

  • d’inclure les 2 roues-motorisés (immatriculés avant janvier 2007) dans le dispositif d’encouragement à l’abandon du véhicule personnel mis en place pour les personnes domiciliées à Paris et propriétaires d’un véhicule particulier concerné par les premières mesures de restriction de circulation ;
  • d’élargir l’aide financière à destination des copropriétés à s’équiper à s’équiper d’abris vélos sécurisés dans les parties communes, à l’ensemble des habitats collectifs parisiens ;

  • d’élargir l’aide financière à destination des copropriétés à installer des bornes de recharge pour véhicules électriques dans les parties communes, à l’ensemble des habitats collectifs parisiens, et de les aider financièrement à réaliser les travaux de mise aux normes électriques relatives à des parties communes.

Transports et circulation

La Ville de Paris s’est fixé un objectif ambitieux d’amélioration de la qualité de vie des Parisiens et de réduction des nuisances liées au trafic routier grâce à l'extension du tramway T3, la prolongation de la ligne 14 et de nouvelles zones 30km/h dans la capitale. Ceci répond aux objectifs du plan de déplacements urbains, du plan de déplacements de Paris et de la loi sur l’air en faveur des modes de déplacements alternatifs à la voiture particulière, en diminuant le trafic routier.

Réinventer Paris

Le 3 novembre 2014 était lancé l’Appel à Projets Urbains Innovants « Réinventer Paris » sur 23 sites propriétés de la Ville ou de ses partenaires proposés à la vente ou à la location en vue de la réalisation de projets urbains innovants.
Les délibérations de mise en œuvre concernant 4 sites sont présentées au Conseil de Paris.

Le site du 17 boulevard Morland (4e)

Le projet « Morland Mixité Capitale » propose un lieu animé, largement accessible au public, ouvert sur le quartier et mixant usages et innovations. Il offre une programmation mêlant logements, bureaux, hôtel, auberge de jeunesse, commerces, espaces culturels, crèche et piscine.

Le site de l'Hôtel de Coulanges, 35-37 rue des Francs Bourgeois (4e)

Le projet « Collectif Coulanges » propose un lieu "accélérateur de créativité" autour de la mode, de la création et du design. Le programme est destiné à rapprocher des jeunes créateurs d’entrepreneurs et de professionnels de l'industrie de la mode, en leur donnant accès à des espaces de travail et d'incubation d'entreprise, d'expérimentation et de fabrication, d'exposition, de vente de leurs créations. 

Le site Ancien Conservatoire, 21-23 rue Albert Bayet (13e)

Le projet « Le Relais Italie », prévoit la création de 32 studios dédiés à la colocation étudiante et de locaux dédiés à l'Économie Sociale et Solidaire (ESS) comprenant un espace culturel et associatif, un café-restaurant, un espace de coworking. 

Le site «Italie», situé au droit des numéros 18 à 42 avenue d’Italie (13e)

Le projet « Italik » développe un programme de 6 984 m² composé de commerces, comprenant notamment une pépinière commerciale visant à mettre en synergie des créateurs commerciaux avec des enseignes plus connues par un système de parrainage, des restaurants, une épicerie de vente directe de producteurs, un concept store autour de la mobilité, un espace évènementiel, un espace loisirs, des bureaux et une garderie. A cela s’ajoutent 1 100 m² de toiture végétalisée avec espace cueillette et pédagogique en lien avec la garderie. 

Un musée d’art contemporain à la Bourse de commerce

En 2005, François Pinault ouvrait un musée à Venise, tout en soulignant son souhait de pouvoir le faire également un jour à Paris. La Ville de Paris avait alors manifesté son intérêt pour un tel projet, qui permettrait aux Parisiens et aux visiteurs de la capitale de découvrir l’exceptionnelle collection d’art contemporain de François Pinault et qui contribuerait à la promotion des artistes et au rayonnement culturel de Paris.

La Bourse de commerce va être concédée pour 50 ans à la Fondation Pinault moyennant redevance. La Ville de Paris cédera, par ailleurs, à la CCIR (Chambre de commerce et d'industrie de région), pour l’installation de ses services, un immeuble situé au 11-13 rue Léon-Jouhaux (10e), actuellement propriété de la Ville.

Compensation des dégâts suite à la crue de la Seine

De nombreux dégâts ont été causés lors de la crue de la Seine entre le 28 mai et le 5 juin 2016. Les services de la Ville ont procédé à leur recensement. A ce stade, les coûts de remise en état sont évalués à plus de 3 M€ en investissement et concernent notamment les voiries, les locaux en berges de Seine ou bien encore les espaces verts. 

La délibération porte demande de la Ville à la dotation nationale de solidarité en faveur d’équipements des collectivités locales touchés par un événement climatique ou géologique.

VULe, un nouveau service de véhicules utilitaires en autopartage

Dans le cadre de l’appel à projet francilien « Innovation en faveur de la mobilité durable », la Ville de Paris initie un nouveau service de mobilité à énergie propre, destiné aux petits commerçants et aux artisans : les véhicules utilitaires électriques «VULe» proposés en auto-partage.

Horaires étendus pour les jardins de l’Hôpital Saint-Louis et de l’Observatoire 

Deux nouvelles conventions, qui vont être discutées au Conseil de Paris, vont permettre une ouverture élargie du jardin de l’hôpital Saint-Louis (10e) et de celui de l'Observatoire (14e).

Dernière mise à jour le lundi 18 juillet 2016

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris