Les temps forts du Conseil de Paris de janvier

Le Conseil de Paris s'est tenu le lundi 30 et mardi 31 janvier. Le développement de l'agriculture urbaine et durable était au cœur des débats durant ces deux jours.

Une stratégie pour les piétons

La stratégie Paris piéton permettra à la capitale de conforter son positionnement de ville durable à l’échelle internationale. Elle prévoit d’enrichir et de partager les bonnes pratiques. A long terme, elle devra constituer un modèle pour faire de Paris une ville exemplaire, dédiée aux piétons. Cinq opérations d'aménagement sont au programme ainsi que des expérimentations et des actions de sensibilisation.

Agriculture urbaine et alimentation durable

La Ville entend prendre toute sa place dans la construction d’un système alimentaire durable créateur de nouveaux liens entre urbains et ruraux, que ce soit par le programme des Parisculteurs, par le plan Alimentation durable, par le soutien à l’économie solidaire et au commerce de proximité, par l’innovation gastronomique, par les plans de lutte contre le gaspillage alimentaire, le développement d’une logistique durable, la production de compost ou la méthanisation à la ferme. Paris se mobilise aussi pour les abeilles : la protection du visuel « Miel de Paris » auprès de l’Institut national de la Propriété industrielle est au menu du Conseil. C'est l'une des actions du plan «Ruches et pollinisateurs».

Sur l'alimentation et l'agriculture, l'ambition de la Ville se décline en trois axes principaux :

  • offrir davantage d’espaces et de projets aux agriculteurs urbains au cœur de notre ville, pour rendre Paris plus végétale,
  • créer des îlots de fraîcheur urbains et contribuer au développement de la biodiversité dans Paris,
  • tisser des liens entre agriculteurs urbains et agriculteurs de petite et grande couronnes en créant des emplois. 

Quelques exemples :

Ecole de la permaculture

L'école Du Breuil, en coordination avec la Ferme de Paris souhaite élaborer une offre de formation en permaculture. L'école permettra de développer l'approche permacole dans la conception de projet d'agriculture urbaine et de végétalisation et aura pour objectif de valoriser les dynamiques de participation citoyenne.

Végétaliser les casernes parisiennes

La Garde républicaine a fait part de sa volonté de participer à l’objectif municipal de développement de la végétalisation et de l’agriculture urbaine. Plusieurs projets ont été abordés : la réalisation de vergers pédagogiques dans les cours des casernes, la plantation d'arbres, l'implantation de ruchers sur les toits, la végétalisation des murs et toits, la valorisation du crottin des chevaux de la Garde et la participation aux appels à projet "Les Parisculteurs".

Jardins partagés

Le territoire parisien compte aujourd'hui 119 jardins partagés, dont 8 jardins partagés solidaires, aménagés principalement sur des terrains appartenant à la Ville (pour 83 d’entre eux) ou à des bailleurs sociaux (pour 21 d’entre eux). 99 de ces jardins partagés adhèrent à la charte Main Verte et sont de véritables lieux de vie, régulièrement ouverts au public. 17 jardins pédagogiques en espaces verts sont également actuellement en activité. Lors du budget participatif de 2015, 10 jardins avaient été votés, aujourd'hui en cours d’étude ou de réalisation.

C’est dans le cadre du projet « Cultiver en ville », que la Ville proposent en 2017 10 nouveaux jardins partagés et 1 jardin pédagogique en espace vert.

Collaboration avec AgroParisTech

La Ville de Paris et AgroParisTech souhaitent aujourd’hui renforcer leur coopération pour permettre de consolider ou d’engager d’autres actions sur les thématiques relevant de leurs missions communes.

Les premières pistes de coopération portent sur les thématiques suivantes :

  • Agriculture urbaine, notamment dans le contexte de l’opération emblématique des appels à projets des « Parisculteurs » visant à l’émergence d’un cluster économique de l’agriculture urbaine à Paris
  • Politiques publiques en nutrition, systèmes alimentaires urbains, approvisionnement alimentaire, qualité de l’alimentation
  • Caractérisation des sols et des végétaux, évaluation et gestion des risques sanitaires
  • Gestion et traitement des déchets urbains et le retour au sol des déchets organiques
  • Economie circulaire et lutte contre le gaspillage alimentaire
  • Biodiversité urbaine, continuité écologique en milieu urbain dense et évaluation

300 millions d'euros pour moderniser la Tour Eiffel

La Maire de Paris et ses adjoints proposent que le délégataire mène 300 millions d'euros d’investissements pour valoriser ce monument emblématique.

Le plan de modernisation de la Tour Eiffel prévoit notamment:

  • la création de nouveaux espaces d'accueil et une meilleure gestion des flux (supprimer les files d'attente)
  • la modernisation du deuxième étage inférieur et d'une partie des ascenseurs
  • d'importants travaux de mise en peinture et de décapage
  • des aménagements de sécurité aux abords du site
  • le scintillement ayant lieu chaque soir sera rénové.

Sectorisation des collèges au service de la mixité sociale

Les modifications de sectorisation proposées pour la rentrée de septembre 2017, visent, comme chaque année, à faire correspondre au mieux les capacités d’accueil des établissements avec le potentiel d’élèves résidant dans chaque secteur et de les adapter aux évolutions démographiques. Le projet tend également à renforcer la mixité sociale et scolaire dans les collèges en évitant les phénomènes de ségrégations qui touchent certains établissements.

Majoration de la taxe d'habitation des résidences secondaires

Dès 2017 le taux de la taxe d'habitation des résidences secondaires pourront s'éléver jusqu'à 60%. Une mesure œuvrant pour l'augmentation de l'offre de logements locatifs au sein de la capitale.

En bref

Aides d'urgence à la Syrie

Mis en place en 2013 par l’UOSSM, l’hôpital chirurgical de Bab Al-Hawa, situé dans le gouvernorat d’Idlib, traite environ 21 000 cas par mois et héberge une structure de soins post-opératoires depuis février 2014. Cette infrastructure est devenue vitale pour les populations résidant dans le Nord de la Syrie. Elle garantit un accès aux soins pour les populations les plus vulnérables. Il est proposé à la Ville de Paris de participer à l’équipement du centre hospitalier de Bab Al-Hawa et à l’achat de médicaments et de consommables médicaux indispensables au fonctionnement de cet hôpital pour une période de six mois. 

Paris Pionnières

Paris Pionnières est l’incubateur leader pour entrepreneuriat féminin en France et en Europe. En 10 ans d'existence, l’association a participé à la création de 1300 emplois et plus de 200 start-up co-fondées par des femmes. En 2017 la Ville propose de soutenir huit nouveaux programmes afin d'appuyer le rôle structurant de Paris Pionnières pour l'entrepreneuriat féminin, l’innovation et le développement économique à Paris,

Charte de prévention des expulsions

Dans un contexte de crise économique et sociale et de fortes tensions enregistrées sur le marché locatif parisien, la Ville a souhaité actualiser la charte parisienne de lutte contre les expulsions, dont l’actuelle version date de 2001. Le projet de charte, dont la durée de vie sera de 6 ans maximum, sera une véritable stratégie partagée de la prévention des expulsions afin de diminuer significativement leur nombre à Paris. Il se décline en 5 orientations :

  • Mieux connaître les expulsions locatives 
  • Améliorer la coordination des acteurs 
  • Renforcer la communication et l’accès aux droits pour tous les ménages menacés d’expulsion 
  • Améliorer les pratiques des bailleurs privés et sociaux 
  • Développer les outils à disposition de la CCAPEX pour exercer son rôle de coordination de la politique ; de prévention des expulsions) et 24 actions

Nouveau centre d'hébergement pour les sans abris

La Ville de Paris et l’Etat envisagent de créer un centre d'hébergement d'urgence de 300 places, sur le terrain dit du bastion de Bercy dans le 12e. Ces structures seront modulaires, elles pourront être démontées et réinstallées au gré des besoins afin de pouvoir être plus réactif face aux urgences. L'association Aurore sera le maître d'ouvrage de ce nouveau projet, comme pour celui ouvert dans le 16e le 5 novembre 2016 (photo ci-dessus).

Le nouveau visage de la passerelle du Cambodge entre Paris et Gentilly

La passerelle du Cambodge relie le parc de la Cité internationale universitaire et l'avenue Paul-Vaillant Couturier à Gentilly (Val-de-Marne), en limite du projet de l’Opération de renouvellement urbain du quartier du Chaperon Vert. Cette propriété de la Ville de Paris, qui franchit le périphérique, va être prolongée : ce projet permettra une liaison piétonne, cycliste et écologique entre la promenade des berges de l’A6a à Gentilly et la Cité. Il a été retenu par le bureau de la métropole du Grand Paris le 5 décembre dernier. La passerelle sera accessible aux personnes à mobilité réduite et aux vélos.

Dans la continuité de ce projet de franchissement, Gentilly réalise l’aménagement d’une promenade plantée, dite promenade des berges de l’A6, réservée aux vélos et aux piétons. La nouvelle passerelle devrait être ouverte fin 2017.

Plus de sécurité pour la Vélo-école du 20e

L'association Vélo-école du 20e propose des cours pour les adultes qui n'ont jamais eu l'opportunité d'apprendre à faire du vélo et ceux qui veulent simplement s'améliorer afin d'être à l'aise en ville. Pour continuer à dispenser ces cours et qu'ils soient accessibles à tous le Conseil à voté l'installation de mobilier de stationnement pour remiser la matériel de l'association.

Rénovation de 6 piscines dans le cadre du plan "Nager à Paris"

Le plan Nager à Paris adopté en juin 2015 fixe des objectifs ambitieux pour réduire la consommation énergétique des nouvelles piscines et de celles qui vont être rénovées. Le programme de travaux de gros entretien et renouvellement (GER) permettra d’améliorer la qualité d’usage (rénovation de certains locaux, mise en accessibilité, amélioration de la qualité de l’air, réduction du nombre de pannes techniques…) et contribuera également à l’amélioration de la performance énergétique.

Piscines concernées par les projets de rénovation :

  • piscine Georges Drigny 18, rue Bochart de Saron, 9ème
  • piscine Dunois 70, rue Dunois, 13ème
  • piscine Didot 22, avenue Georges Lafenestre, 14ème
  • piscine La Plaine 13, rue du Général Guillaumat, 15ème
  • piscine Mathis 15, rue Mathis, 19ème
  • piscine et bains-douches Rouvet, 1, rue Rouvet, 19ème

Les propositions des citoyens pour le climat

Vingt et une personnes ont rédigé un avis sur le climat à l'issue d'une conférence de citoyens. Découvrez leurs propositions présentées au Conseil de Paris.


Dernière mise à jour le mercredi 15 février 2017
Crédit photo : Henri Garat

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.