Les nuits parisiennes ont de beaux jours devant elles

Promouvoir la nuit parisienne, la diversifier et imaginer son avenir dans le respect de chacun, c’est l’objectif du Conseil de la Nuit qui vient de voir le jour.

La nuit, Paris vit. Et pour continuer d’attirer les noctambules, la capitale se doit de mettre une politique dynamique pour les Parisiens et la clientèle touristique à l’instar de ce qu’ont fait Barcelone avec ses grandes festivités ou Berlin avec la techno.

Et c’est au Conseil de la Nuit que revient la mission de faire de nouvelles propositions pour Paris. Cette nouvelle instance collégiale – qui s’inscrit dans la continuité du comité de suivi des Etats Généraux de la Nuit initiés en 2008 – s’est réunie pour la première fois à la mairie du 4ème arrondissement, ce mardi 9 décembre, sous la houlette notamment d’Anne Hidalgo, Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire en charge de la culture, et de Frédéric Hocquard, conseiller délégué en charge de la Nuit.

Ouvrir de nouveaux lieux

Le dialogue et la concertation seront placés au centre des discussions de ce Conseil. Car, si la nuit est à la fois un temps de fête et de culture, c’est aussi un temps de repos pour des milliers de personnes et un temps de travail (600 000 emplois sont concernés). « Nous devons réussir à concilier les inconciliables. C'est pourquoi, je considère que la mairie doit jouer son rôle de médiation pour trouver des solutions communes et faire en sorte que chacun s'y retrouve », a ainsi expliqué la maire de Paris. Et d’ajouter : « Certains disent que le Paris nocturne s'essouffle. Je ne suis pas de cet avis, il y a des nouveaux quartiers ou de nouveaux lieux festifs comme les voies sur berges.N'entrons pas dans le jeu des comparaisons avec d'autres villes européennes, il n'y a pas un modèle à suivre. Il nous faut l'inventer ».

Des métros jusqu'à 3h le week-end

Parmi les pistes de travail pour dynamiser les nuits, la Ville réfléchit à développer et à diversifier l’offre avec par exemple l’ouverture de nouveaux espaces. Il s’agirait aussi d’amplifier les ouvertures d'établissements municipaux en soirée comme les musées ou les équipements sportifs (une expérimentation est d’ailleurs en cours), mais aussi des parcs et des espaces verts au printemps ou à l’été pour des événements culturels et sportifs, ou d’étendre les horaires des centres de loisirs, etc…

Le Conseil de la Nuit aura également la mission de réfléchir avec le STIF et la RATP, à la question relative aux transports. Frédéric Hocquard estime que: " Paris a un retard à combler. C'est pourquoi nous étudions avec nos partenaires la possibilité de prolonger d’une heure la fin du service du métro le week-end, jusqu’à 3h du matin, et de revoir aussi la carte du réseau de bus Noctilien ".

Prévention et médiation

Mais il s’agit aussi que ces nuits se passent au mieux. C’est pourquoi la Ville souhaite renforcer la prévention des conduites à risque (alcoolisation massive) et la médiation. Des dispositifs comme les correspondants de nuits, les Pierrots de la nuit, Fêtez clairs existent déjà. Et comme le souligne Frédéric Hocquard : « La tranquillité des Parisiens n’est pas une option, c’est un droit », c’est pourquoi la mairie entend renforcer la vigilance des commissions d’arrondissement mises en place pour évaluer la situation quartier par quartier, désigner un élu référent à ces questions dans chaque arrondissement pour piloter des médiations locales et poursuivre le dialogue avec la Préfecture de Police et les commissariats d’arrondissements.

C’est donc désormais au Conseil de la Nuit qu’appartient d’imaginer dans le détail les nuits parisiennes de demain.

Le Conseil de la Nuit, comment ça marche ?

Le Conseil de la Nuit rassemble différents partenaires répartis en cinq collèges :

  • Institutions : élus parisiens et services de la Ville, Préfecture de Police, Conseil Régional, etc..
  • Associations : riverains, prévention, médiation, étudiants, etc..
  • Organisations professionnelles : établissements de nuit, bars, salles, organisateurs de soirées, syndicat de travailleurs, organisation patronales, etc..
  • Organismes spécialisés : Défenseur des Droits, RATP, Stif, SACEM, Bruitparif, etc…
  • Personnes qualifiées : acteurs des soirées parisiennes, artistes, gérants de lieux, chercheurs, etc..

L’assemblée plénière regroupe l’ensemble des membres du Conseil de la Nuit. Ce dernier se réunit deux fois par an en séance plénière. Cette séance plénière a pour objet de présenter au Conseil les avancées des travaux et de débattre des perspectives de développement de la politique de la nuit à Paris.

Le Conseil compte sept groupes de travail thématiques qui ont vocation à se réunir de manière régulière et proposent au Comité de pilotage des actions dans leurs champs d’activités : nouveaux espaces pour les nuits à Paris, prévention des conduites à risques, vie nocturne et discriminations, mobilités nocturnes, tranquillité publique et médiation, commerces et travail de nuit, information et promotion de la vie nocturne…

Le conseil est animé par un comité de pilotage qui a pour mission de valider et de veiller à la mise en œuvre des actions et des propositions des Groupes de travail. Il est présidé par Frédéric Hocquard, conseiller de Paris délégué à la Nuit.

Dernière mise à jour le mardi 16 juin 2015
Crédit photo : Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris