Les clowns Chocolat et Foottit ont leur plaque à Paris

Le 3 février est sorti en salle, le biopic "Chocolat" mis en scène par Roschdy Zem ,avec Omar Sy et James Thierrée dans les rôles principaux. C'est en présence des acteurs et du réalisateur, ainsi que des descendants des deux clowns "Chocolat et Foottit" qu'Anne Hidalgo, Maire de Paris a rendu hommage à Rafael Padilla, premier artiste noir de la scène française d'origine cubaine qui se faisait appeler "Le Clown Chocolat".

Lors de cette cérémonie, une plaque à sa mémoire a été dévoilée mercredi 20 janvier sur la façade du 251 rue Saint Honoré, adresse du prestigieux hôtel "Mandarin Oriental, Paris", où s'élevait  autrefois le Nouveau Cirque où le duo a connu le succès. Le texte de la plaque commémorative en hommage à Rafael Padilla dit le « clown Chocolat » est le suivant: "Ici, au nouveau cirque Rafael Padilla dit le "Clown Chocolat"(vers 1868-1917), né esclave à Cuba, et Georges Foottit (1864-1921) ont inventé la comédie clownesque associant le Clown Blanc et l'Auguste", 

Découvrez la cérémonie en images

Rafael Padilla dit aussi Rafael de Leios

Issu d'une famille africaine réduite en esclavage et déportée à Cuba, Padilla devient orphelin et est vendu à l’age de 11 ans à un marchand portugais. Vers 14 ans, Il fuit en Espagne où il exerce différents métiers. C'est sur les quais de Bilbao, que Tony Grice, le célèbre clown blanc, le découvre. Très impressionné par sa force physique et ses talents de danseur, Il en fait d'abord son homme à tout faire puis son partenaire dans certains de ses numéros.

Après une courte collaboration artistique avec Medrano, dans « La noce à Chocolat », vient ensuite la rencontre décisive avec Georges Footit. Arrivé au Nouveau Cirque de Joseph Oller à Paris en 1886, le duo connaît alors un grand succès en imposant ce couple formé entre un clown blanc autoritaire et un auguste noir souffre-douleur à chaque fois refait, berné : « Monsieur Chocolat, je vais être obligé de vous frapper… ». De là l'origine de l'expression « être fait chocolat ».


Dans cette France de la Belle Epoque, ce partenariat durera une quinzaine d'années et remportera un sucés phénoménal auprès du public. L'ancien esclave devient le premier artiste de la scène française. A l'apogée de leur carrière en 1905, ils seront en haut de l'affiche que ce soit au Nouveau-cirque, à l'Hippodrome du Champ de Mars ou encore aux Folies-Bergère. Leurs numéros inspirent cinéastes, auteurs de théâtre, publicitaires et peintres dont Toulouse-Lautrec,  compère de boisson de Padilla, avec qui il fréquentait les cabarets de Montmartre et l'Irish and American Bar, rue Royale. En 1897, les frères Lumière, inventeurs du cinéma filment leurs numéros et réalisent "La Mort de Chocolat", véritable merveille du burlesque. 

Chocolat – Le Clown nègre – Films Lumière

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Les deux clowns ont également inspiré à Samuel Beckett les personnages de Pozzo, le maître, et de Lucky, l'esclave, pour sa pièce "En attendant Godot" (1952).

Un destin au goût amer

En 1910 Footit et Chocolat se séparent brutalement pour poursuivre chacun une carrière en solo. Chocolat essaye une carrière d'acteur dans "Moïse" d'Edmond Guiraud en 1911 au Théâtre Antoine puis revient au cirque comme clown avec son fils adoptif Eugène Grimaldi, mais ils ne connaîtront pas le succès. Sombrant dans l'alcool, le clown Chocolat finira ses jours dans la misère à Bordeaux où il sera inhumé dans la partie réservée aux indigents du cimetière protestant. Il était âgé de 49 ans. De son côté, Eugène obtient un certain succès comme clown blanc dans les années 1920 et joue les succès de son père avec le fils de George Footit en 1921. Il est alors le premier clown à venir distraire les enfants dans les hôpitaux.

Pour en savoir plus : Gérard Noiriel - "Chocolat - La véritable histoire d’un homme sans nom". Chez Bayard. 2016. 

Découvrez le parcours cinéma 

Du cirque au théâtre, de l’anonymat à la gloire, l’incroyable destin du clown Chocolat (Omar Sy), premier artiste noir de la scène française. Le duo inédit qu’il forme avec Footit (James Thierrée), va rencontrer un immense succès populaire dans le Paris de la Belle époque avant que la célébrité, l’argent facile, le jeu et les discriminations usent leur amitié et la carrière de Chocolat. Le film retrace l’histoire de cet artiste hors du commun. Plusieurs scènes ont été tournées à Paris. Au cinéma le 3 février.

Un lieu emblématique

Avant d’accueillir le Palace Mandarin Oriental, Paris, le 251 rue Saint-Honoré a notamment vu s’installer le Nouveau Cirque. Inauguré en 1886, ce dernier a transformé l’adresse en lieu d’avant-garde où le public aristocratique s’enthousiasmait des arts circassiens. Il a vu émerger le premier duo de clowns : l’Auguste et le clown blanc interprétés par George Foottit et Raphael Padilla, dit «Chocolat», dont le nouveau film de Roschdy Zem raconte la vie.

À la demande de la Mairie de Paris, Mandarin Oriental, Paris a accepté qu’une plaque commémorative en hommage à Foottit et Chocolat, soit apposée sur sa façade, afin de garder le souvenir des deux artistes et permettre de resituer ce lieu historique.

Pour célébrer l’évènement, ainsi que la sortie du film de Roschdy Zem, Mandarin Oriental, Paris a décliné une offre de restauration célébrant le Nouveau Cirque dans son restaurant Camélia ainsi qu’au sein de son Bar. Proposés jusqu’au 31 mars 2016, un Bento sucré dédié au Nouveau Cirque ainsi qu’un cocktail ont été élaboré par le Chef Thierry Marx et ses équipes. 



Dernière mise à jour le lundi 8 février 2016

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris